9782081419971

L'histoire : – Mon nom est Dumas. Inscrivez : Alexandre Dumas. Se tournant vers Marie-Louise, il ajouta : – Mais les gens qui m’aiment m’appellent Alex.

Le jeune Alex a une vie trépidante. Ses exploits en escrime et ses succès à la cour font de lui un des nobles les plus admirés de Paris. Mais ses origines le rattrapent lorsqu’il retrouve sa sœur, esclave comme leur mère, qui s’apprête à rejoindre une révolte en Haïti. Alex décide de prendre lui aussi son destin en main, car partout se murmure un mot… Révolution !

La critique de Mr K : Retour dans la galaxie jeunesse aujourd'hui avec Alex, fils d'esclave de Christel Mouchard. Cette dernière nous propose un roman virevoltant racontant les aventures de jeunesse supposées du père d'Alexandre Dumas (un de mes auteurs de classique favoris), réel fils d'une esclave noire et d'un noble désargenté. Cette fiction s'attarde donc essentiellement sur l'enfance et surtout l'adolescence de celui que sa famille surnommait Alex...

Tout débute à Saint Domingue où nous faisons la connaissance d'Alex, de sa sœur Rose et de leur mère Cessette Dumas. Esclave d'Antoine de la Pailleterie, elle lui a donné deux enfants vifs et indépendants. D'ailleurs dans le domaine agricole où ils résident, les esclaves sont relativement libres de leur mouvements et ils sont plutôt bien traités. Cependant, ils ne s'appartiennent pas et ne sont pas considérés pour autant comme des êtres humains à part entière, à cette époque où les idées des Lumières commencent à faire leur chemin et nourrissent les prémices de la Révolution à venir. Au bord de la faillite, le maître vend son amante et ses deux enfants à un noble français désireux d'acquérir de nouveaux outils humains. Mais au bout de quelques mois, voilà Alex racheté par une vieille connaissance de son père qui le remmène en France auprès de son géniteur qui a vu la fortune tourner en sa faveur.

Alex va alors connaître la vie de château et recevoir l'éducation d'un gentilhomme. Malgré le coup de Trafalgar de son père et sa famille qui lui manque, il va bénéficier de cette nouvelle condition. Lecture, écriture, mathématiques, cours de bienséance puis d'escrime, sont autant de leçons qui vont le forger, l'éduquer et l'éloigner de son précédent statut. Pour autant, l'amitié de Marie-Louise, les inimitiés de certains nobles qui voient d'un mauvais œil ce métisse arrivé au sommet vont lui permettre de rester sur terre, de comprendre bien mieux le monde et finalement prendre les décisions capitales qui s'imposent pour vivre en accord avec ce qu'il est et ce qu'il pense.

Ce roman se lit tout seul et conviendra parfaitement aux jeunes lecteurs même ceux qui ne sont pas de grands aficionados de lecture à la base. Rentrant très vite dans le vif du sujet, collant au plus près de ses personnages, il n'y a pas vraiment de temps morts, l'auteure dosant à merveille le rythme de son ouvrage. Les personnages en vivent des péripéties et personnes n'est vraiment épargné avec des propos parfois durs ! L'esclavage est ici traité frontalement avec les réalités horribles qu'il recouvre : les châtiments corporels bien sûr mais aussi la possibilité d'être revendu à n'importe quel moment comme un vulgaire objet. Cet aspect psychologique est très bien rendu et marquera j'en suis sûr les jeunes esprits, rentrant complètement dans une réalité historique toujours au programme en 4eme et absolument nécessaire à connaître.

L'ouvrage propose aussi un très beau parcours de personnage avec un Alex en butte avec l'autorité, l'injustice criante que son père lui fait en le séparant de sa mère et de sa sœur (qu'ils considèrent clairement comme inférieures) mais aussi sa croissance et le passage de l'adolescence. Là encore, Crystel Mouchard fait preuve d'une grande sensibilité et d'une grande finesse d'analyse en proposant un parcours quasi initiatique autour de thématiques classiques de l'âge ingrat : l'isolement, la solitude, la force de l'amité et les premiers émois amoureux. Rajoutez dessus une touche d'insurrection naissante avec des groupes qui commencent à se former dans des séances de lectures publiques autour de Rousseau notamment et vous vous retrouver devant un livre fort bien mené entre petite histoire personnelle et grande Histoire qui prépare un coup d'éclat en France.

Très bien écrit, sans temps mort, cet ouvrage est une vraie réussite qui conviendra à tous les jeunes épris d'Histoire, d'aventure et de destins peu communs. Un "must read" dans son genre.