lundi 23 juillet 2012

"Les cosmonautes du futur - Tome 1" de Lewis Trondheim et Manu Larcenet

cosmonautesL'histoire:

- Tu sais Gildas, il faudra qu'on parle vraiment un jour... ça ne peut plus durer ces histoires d'extraterrestres...
- C'est vrai, tu as raison. Dès que je peux, je les extermine tous.
- Sérieusement, Gildas... tu ne crois quand même pas qu'il y a des Aliens partout?
- Et pourquoi pas? La terre présente un énorme intérêt économique. Il y a plein de tonnes de gâteaux, de bonbons et de jeux vidéo...

La critique Nelfesque: Notre voisin, amateur de bandes dessinées comme nous (on s'est bien trouvé), m'a prêté cette BD de Lewis Trondheim et Manu Larcenet dont je n'avais jamais entendu parler.

Manu Larcenet est un auteur que j'aime beaucoup. J'aime sa façon sensible de voir la vie dans ses BD, son bonheur des choses simples, notamment dans "Le combat ordinaire" et "Le Retour à la terre". Il a aussi un côté décalé et très drôle que j'apprécie et qui dédramatise des situations souvent lourdes (humour que l'on retrouve dans "La Légende de Robin des Bois" par exemple).

On retrouve dans "Les cosmonautes du futur" les différents éléments qui font la "patte Larcenet". N'en oublions pas pour autant Lewis Trondheim qui collabore ici à la réalisation de cette bande dessinée.

Gildas et sa copine Martina ont deux conceptions différentes du monde qui les entoure. Ils sont d'accord pour dire qu'ils ne sont pas sur la bonne planète mais là où l'un pense que les "humains" qu'ils cotoient sont des extraterrestres, l'autre dit que ce sont des robots. D'abord loin d'être copains, comme les garçons et les filles de leurs âges, ils vont s'allier pour découvrir la vérité. L'enquête débute et les situations cocasses s'enchaînent. Les répartis sont savoureuses et la fin nous montre une fois de plus que souvent la vérité sort de la bouche des enfants. Une BD à découvrir.

cosmonautes 1
(clic pour voir en plus grand)

Posté par Nelfe à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 26 mars 2012

"La Légende de Robin des Bois" de Manu Larcenet

Robin-Larcenet-couvertureL'histoire: L'affection du sieur Alzheimer me paralyse tous les jours un peu plus. Il m'arrive trop souvent de voler aux riches sans plus me souvenir à qui je dois donner le pognon...

La critique Nelfesque: Ah Manu Larcenet! J'avais adoré "Le Combat ordinaire" et "Le Retour à la terre". Ces deux séries de bandes dessinées font partie de mes préférées. Je suis tombée par hasard sur "La Légende de Robin des Bois" au détour d'un vide grenier et connaissant l'auteur je n'ai pas hésité longtemps avant de repartir avec.

Dès les premières cases, je suis déjà prise d'un fou rire. La rencontre avec ce Robin des Bois version papi est hilarante. Atteint d'alzheimer, à l'image de Doris dans Némo, Robin ne sait jamais plus de 10 minutes ce qu'il fait là, qui est la personne qui l'accompagne et part dans des délires musicaux allant d'Annie Cordi à Carlos. On sent que c'est un trentenaire qui a fait cette BD, on a les mêmes références et on se poile franchement!

Petit Jean, de la même génération que Robin, est un vieux moine, est un peu la mémoire de ce dernier et l'aide franchement dans ses actions. Sans lui, il serait très certainement dans un hospice. Au lieu de ça, ils arpentent ensemble les chemins forestiers de Rambouillet à la recherche de touristes à détrousser. Bob Ricard, marcel et youki en laisse, pas de doute, c'est le signe d'une noblesse de grande lignée! Toujours décalé, à l'humour second degré et absurde, cette bande dessinée est un concentré de bonne humeur.

Assimilés à des serial kilers de touristes, ils sont recherchés par le célèbre shériff de Nottingham, en mal du pays. Ici point de cactus et d'indiens, il doit s'acclimater à la province française et trouve très vite en Lord Greystoke (alias Tarzan) un spécialiste de la forêt pour l'aider dans ses recherches. Quand je vous disais que c'était de grand n'importe quoi! 

Quand le troisième âge côtoie les héros de notre enfance, ça donne un mélange détonnant qu'il est vraiment plaisant de lire. Bataille en duel entre Tarzan et Robin, crise d'amnésie de ce dernier, réparties hilarantes, sans oublier Frère Tuck qui fait une apparition en Pape Tuck (les années ont passé et il a eu de l'avancement), quelques clins d'oeil à d'autres références BDesques telles que Tintin ou encore mythologiques avec le Cheval de Troie revu et corrigé à la sauce Larcenet: voici un aperçu de ce qui se passe dans "La Légende de Robin des Bois". Entre délires forestiers et incursion dans la cité, ce Robin est beaucoup plus drôle que l'original (beaucoup plus vieux aussi). Larcenet dépoussière nos classiques tout en les respectant. On sent une vraie tendresse dans cet ouvrage qui nous propose une vision drôle et fraîche de nos souvenirs d'enfance. A découvrir d'urgence!

la legende de robin des bois
(clic pour voir en plus grand)

Posté par Nelfe à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 10 juin 2010

"Le combat ordinaire" - tome 1 - Manu Larcenet

le_combat_ordinaire_T_1L'histoire:

C'est l'histoire
d'un photographe fatigué,
d'une fille patiente,
d'horreurs banales,
et d'un chat pénible.

La critique Nelfesque: Voilà une BD que j'avais très envie de lire. J'en avais beaucoup entendu parler, partout en bien. Les lecteurs avaient été très touchés, leurs vies avaient quasiment changé depuis. Je ne pouvais pas passer à côté!

Effectivement, cette BD est un bijou de réalisme et de pudeur. Dans "Le combat ordinaire" il y a un peu du combat de chacun d'entre nous. Les problèmes que rencontrent le personnage sont les nôtres, nos interrogations, nos doutes, nos craintes... La relation qu'il entretient avec son frère, très adulescente, est à mourir de rire. Le mélange d'amour et de distance qu'il y a entre lui et ses parents est très réaliste. Chaque lecteur d'une trentaine d'année ne peut que se retrouver dans ces quelques planches.

Ce tome est le premier d'une série de 4 que nous chroniquerons par la suite. Je conseille vivement à tout ceux qui ne l'ont pas lu de réparer cette erreur au plus vite. Cette BD vous touchera, vous fera rire, vous fera pleurer... Cette BD est un condensé de la vie tout simplement.

La critique de Mr K: Belle redécouverte que celle-ci. J'avais lu les trois premiers tomes, il y a un certain temps et ils m'avaient drôlement plû. Dans le premier, nous faisons connaissance avec Manu, un photographe trentenaire angoissé de la vie qui décide de faire un break à la campagne en compagnie de son chat Speed (voici ici expliqué le nom que le voisin a donné à son chat, grand copain de Tesfa et squatteur officiel de la maison!). On suit ses pérégrinations avec plaisir, en riant souvent, en ayant une boule à l'estomac parfois. Modèle de réalisme et de justesse, j'ai été saisi par sa relation à lui-même (je m'y suis un peu retrouvé), à son frère (de grands moments de rigolade) et sa véto (sosie de sa nana dans "Le retour à la Terre" et charmante à souhait). Mention spéciale aux planches bichromatiques où l'auteur fait le point sur lui et sa relation aux autres. À lire!

Posté par Nelfe à 19:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 5 juin 2010

Vide grenier mon ami

Aujourd'hui grand vide grenier annuel de notre village. Autant on vit à la campagne, avec une petit village à proximité, autant son vide grenier est monstrueusement ENORME! A croire que les habitants accumulent un max de choses toute l'année pour pavaner début juin... ou alors, à l'instar des villes du littoral, tout le monde afflue ce jour là... car ce vide grenier est l'un des plus grands de la région. Les stands investissent toutes les rues, le moindre recoin.

En bon chineurs que nous sommes, nous ne pouvions, cette année encore, râter cet "évènement"!

De retour à la maison, nous avons étalé nos trésors de guerre sur la pelouse:

vide_grenier

Côté bouquins:
- "Mastodonia" de Clifford D. Simak
- "Echo park" de Michael Connelly
- "Le diable l'emporte" de Barjavel
- "Le portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde
- "Le livre d'or de la science fiction", des nouvelles de J. G. Ballard
- "Le livre d'or de la science fiction",  des nouvelles de Jack Vance
- "99 francs" de Frédéric Beigbeder

Côté BD:
- "La légende de Robin des Bois" de Manu Larcenet

Côté jeu:
- "Steambot Chronicles" pour PS2

Côté musique:
- "Wave Digger" d'High Tone
- "Cube" du Peuple de l'Herbe

Côté film:
- "Blueberry" de Jan Kounen

Je crois qu'on peut dire que cette année, le vide grenier de notre village est vraiment un bon cru!

mardi 20 octobre 2009

"Le retour à la terre" de Larcenet / Ferry

le_retour___la_terreL'histoire: Que se passe-t-il lorsqu'un natif de Juvisy, riante bourgade de la banlieue parisienne, part s'installer à la campagne au milieu des veaux, vaches, cochons ? Au minimum, un énorme choc culturel. Il faut apprendre à parler le patois, découvrir les effets de l'alcool local et surtout se désintoxiquer du périf.

La critique Nelfesque: Lecteurs de ce blog, lisez tout de suite "Le retour à la terre" si ce n'est pas encore fait! C'est un ordre!!! Un ordre parce que je n'ai jamais lu une BD aussi marrante, subtile et vraie. C'est un vrai bonheur de suivre l'évolution de la vie de Manu Larssinet (double BDesque du dessinateur Larcenet) et Mariette: leur installation définitive à la campagne et toutes les petites questions de logistique que cela engendre, leur envie de bébé, la naissance de la petite Capucine... On se retrouve dans toutes les étapes de la vie de ce jeune couple, on en sourit avec tendresse et on se poile franchement.
Les personnages sont excellents. Ma petite préférence va à Madame Mortemont, mamie à blouse bien campagnarde (le genre de mamie qui s'éteint peu à peu à mon grand regret... le genre de mamie qui a de magnifiques toiles cirées à fleurs sur sa table de cuisine et qui cultive ses radis) qui se révèle être une formidable commère au grand cœur.

A titre personnel, je n'ai pas pu m'empêcher de me voir sous les traits de Manu car son retour à la terre est un peu le notre qui avons emménagé il y a quelques mois en pleine campagne (quand même moins reculée que la leur). Leur chat Speed est aussi dans notre entourage... Nous sommes cernés!

"Le retour à la terre" est une BD qui donne la pêche et file le sourire. Je la conseille vivement! Un vrai coup de cœur!

mortemont

La critique de Mr K: Superbe découverte que ces cinq volumes. J'ai découvert Larcenet un peu par hasard plus jeune lorsque je m'achetais Fluide Glaciale. Puis ce fut le choc avec la série Le combat ordinaire qui m'a mis la larme à l'oeil plus d'une fois. Une amie à nous s'est alors donnée pour mission de nous faire découvrir Le retour à la terre  du même auteur. Le ton est beaucoup plus léger et les personnages croustillants. J'ai particulièrement apprécié le chat Speed, une merveille de matou râleur, l'ermite (ersatz du cousin-machin complètement barré et limite magicien parfois) qui distille ses conseils au héros. Mais le summum est atteint avec Mme Mortemont condensé de tout ce que la campagne peut générer comme personne âgée: méfiante, commère, râleuse, parlant un patois incompréhensible (sauf par les nouveaux nés!) mais finalement généreuse, altruiste et attachante. Un bon bol d'air frais que cette BD qui nous propose une approche intelligente, sensible et drôle d'un changement de vie radical. À lire et à relire!

Posté par Nelfe à 19:14 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,