le_retour___la_terreL'histoire: Que se passe-t-il lorsqu'un natif de Juvisy, riante bourgade de la banlieue parisienne, part s'installer à la campagne au milieu des veaux, vaches, cochons ? Au minimum, un énorme choc culturel. Il faut apprendre à parler le patois, découvrir les effets de l'alcool local et surtout se désintoxiquer du périf.

La critique Nelfesque: Lecteurs de ce blog, lisez tout de suite "Le retour à la terre" si ce n'est pas encore fait! C'est un ordre!!! Un ordre parce que je n'ai jamais lu une BD aussi marrante, subtile et vraie. C'est un vrai bonheur de suivre l'évolution de la vie de Manu Larssinet (double BDesque du dessinateur Larcenet) et Mariette: leur installation définitive à la campagne et toutes les petites questions de logistique que cela engendre, leur envie de bébé, la naissance de la petite Capucine... On se retrouve dans toutes les étapes de la vie de ce jeune couple, on en sourit avec tendresse et on se poile franchement.
Les personnages sont excellents. Ma petite préférence va à Madame Mortemont, mamie à blouse bien campagnarde (le genre de mamie qui s'éteint peu à peu à mon grand regret... le genre de mamie qui a de magnifiques toiles cirées à fleurs sur sa table de cuisine et qui cultive ses radis) qui se révèle être une formidable commère au grand cœur.

A titre personnel, je n'ai pas pu m'empêcher de me voir sous les traits de Manu car son retour à la terre est un peu le notre qui avons emménagé il y a quelques mois en pleine campagne (quand même moins reculée que la leur). Leur chat Speed est aussi dans notre entourage... Nous sommes cernés!

"Le retour à la terre" est une BD qui donne la pêche et file le sourire. Je la conseille vivement! Un vrai coup de cœur!

mortemont

La critique de Mr K: Superbe découverte que ces cinq volumes. J'ai découvert Larcenet un peu par hasard plus jeune lorsque je m'achetais Fluide Glaciale. Puis ce fut le choc avec la série Le combat ordinaire qui m'a mis la larme à l'oeil plus d'une fois. Une amie à nous s'est alors donnée pour mission de nous faire découvrir Le retour à la terre  du même auteur. Le ton est beaucoup plus léger et les personnages croustillants. J'ai particulièrement apprécié le chat Speed, une merveille de matou râleur, l'ermite (ersatz du cousin-machin complètement barré et limite magicien parfois) qui distille ses conseils au héros. Mais le summum est atteint avec Mme Mortemont condensé de tout ce que la campagne peut générer comme personne âgée: méfiante, commère, râleuse, parlant un patois incompréhensible (sauf par les nouveaux nés!) mais finalement généreuse, altruiste et attachante. Un bon bol d'air frais que cette BD qui nous propose une approche intelligente, sensible et drôle d'un changement de vie radical. À lire et à relire!