lundi 13 octobre 2008

Franck Monnet au Satin Doll, Bordeaux, 11/10/08

Ventilo

Ce week end, nous étions on the road again, again, direction Bordeaux pour assister au concert de Franck Monnet, le samedi soir au Satin Doll, concert qui clôturait la 5ème édition du Festival Courant d'Airs, organisé par l'association Bordeaux Chanson, dont Franck était le parrain cette année.

Il est 12h ce samedi 11 Octobre et je cherche déjà sur le plan où est la rue Bourbon... Raaaah je ne trouve pas! Bon, j'appelle Marine (une fidèle électron et présidente de l'association organisatrice). Elle m'explique comment me rendre au concert et par la même occasion me propose de les rejoindre avec Leito et Tita (électrons gersois) pour les balances à 17h. Bon là, je ne sais pas trop... j'hésite... j'ai pas vraiment envie d'y aller... euh... non en fait je dis OUI de suite en abandonnant père et mère! Je viens de me taper 520 bornes, jsuis une folle moi, je dis oui!

17h, je rejoins donc Marine, Leito, Tita, Franck et Adeline Moreau au Satin Doll. Tiens tout a changé ce matin, je n'y comprends rien! C'est la fêteuuuuh, la fêteuuuuh! Nous nous empiffrons de canelés et sirotons du thé, avec les balances de Franck en fond sonore. Oui, je trouve aussi que nous n'avons pas des vies faciles...

Mr K et ma tante nous rejoignent pour un petit dîner au bord de la Garonne et nous voici à 20h15 de retour à la salle. Raaaaa, je le savais il est trop tard, la salle est bondée! Il n'y a plus de place! Je suis dégoutée... Nous nous dirigeons vers 3 pauvres petites chaises tout au fond quand soudain Leito arrive tel le messie en m'annonçant que la magnifique table au 1er rang est pour nous! Wééééééé! Merci Marine!!!

Les lumières se baissent, Adeline Moreau et son violoncelliste entrent en scène.

Adeline      .       Violonceliste_Adeline

Adeline Moreau est une jeune chanteuse qui a du Amélie les Crayons dans la voix. Mais seulement dans la voix, les textes sont nettement moins farfelus. Je n'ai pas trop accroché, trouvant que nous avons encore là une des nombreuses chanteuse derrière son piano qui fait des petites chansons mignonnes... En écoutant son myspace en même temps que je rédige ce post, je me dis que je préfère déjà plus ce que j'entends en ce moment. A suivre... de près ou de loin, selon les goûts de chacun.

A la fin de son set, nous avions prévu de faire une surprise à Franck et de monter sur scène pour chanter tous ensemble "Les bancs". Arrive donc sur scène la "chorale" de Bordeaux Chanson, composée de certains membres de l'association et de quelques électrons (les sifflements viennent des coulisses, je me demande qui c'est...):

Il est environ 21h45, Franck entre en scène (Wééééééééééé!!!!!!! Youhouuuuuuuuuuuuu!!! je suis sympa, je vous retranscris l'ambiance... Wééééééé!!!)

Franck

Les chansons s'enchaînent, les émotions aussi...

- Quand on arrive à Malidor
- L'étranger (une nouvelle chanson! Ne vous emballez pas sur les titres que je donne aux petites nouvelles, ce ne sont pas les bons. J'en ai fait part à Franck qui s'est bien marré... L'étranger vous surprendra par son style blues "sautillant" comme dirait Mr K)
- Les bancs (et oui, on l'a déjà chanté! Mais il faut bien avouer que là, ce n'est pas la même chose... "Les bancs" traitent ce soir de la solitude dans les grandes villes et des places dans les crèches)
- Mandoline (encore une nouvelle dont le titre n'est toujours pas le bon)
- La routine
- Autoportrait ou John (avec Leito, on penche plus pour ce titre là. Une superbe nouvelle chanson autobiographique qui parle d'un certain Jonh (ah bon? Vous aviez devinez? Vous êtes trop forts!))
- Malidor (ma préférée du dernier album que je vous mets en vidéo à la fin de ce post)
- L'esclandre
- La langue des chats
- Comme les journées sont longues
- 18 ans
- T'aimer (Mr K est tout content)
- Trop de lichen
- Cesare Pavese
- J'adore t'écrire

Rappel:
- Souris (spécialement pour le petit bout présent dans la salle qui se fait beaucoup entendre. Il faut le comprendre aussi, des heures et des heures de chansons qu'il connait pas... "je ne sais pas ce que vous lui faites écouter à la maison...")
- Paco aime Claudine
- Fiancés (devant la scène, en acoustique, il est presque sur nos genoux)
- Gros coeur (idem que la précédente, avec la larme au coin de mon oeil en plus)

Trop court (sauf pour ma tante qui n'a pas du tout aimé... Ma sentence sera terrible: c'est décidé, je la renie, elle et son chat de 5 mois qui m'a attaqué pendant 2 jours!)!!! Oui, je sais, il a chanté 19 titres, mais c'est toujours trop court... Et toujours trop long avant de le retrouver pour un autre concert...

En attendant, on se donne tous rendez-vous à Malidor:


vendredi 25 avril 2008

Franck Monnet au Bokal, Bordeaux, le 14/04/08

Franck1

Comment ça, je suis une grosse bargeote monomaniaque pour aller voir le même concert 2 fois de suite à 1 jour d'intervalle!? Oh hein, ça va hein!?! Premièrement, je ne suis pas la seule (oui je sais, c'est pas une raison valable mais ça rassure... un peu...) et deuxièmement je n'aurais râté ce second soir pour rien au monde!

Le concert de ce soir est différent de celui de la veille, il y a plus de monde, on retrouve 3 personnes bien sympathiques et je me sens mieux dans mon siège (les gens qui me connaissent bien savent à quel point l'espace qui m'entoure et ma position dans celui-ci sont importants (j'avoue, je suis limite folle!)... pour les autres, vous venez de l'apprendre (là je parle de l'environnement proche hein!!!))

Ce soir, encore une fois seul à la guitare, Franck nous interprète:

- Les bancs
- La langue des chats (on peut dire merci aux immeubles hausmanniens car c'est grâce à eux qu'elle existe)
- Soliloque (Sans dec!? Il y a VRAIMENT des embouteillages à La Souterraine!? O_O )
- Les embellies de Mai (dédié ce soir aux artistes qui en chient)
- Elle est du soir
- La routine
- L'esclandre ("le moment de la bourrée! La... bourrée... éE!!!" Classe... 2/20! (j'avoue qu'à l'oral c'est beaucoup plus compréhensible mais je la laisse quand même!))
- Le livre ouvert
- Comme les journées sont longues
- Paco aime Claudine (Wééé! Encore!!! Elle date de 1986! Et moi, j'étais encore sur le pot... 4 ans... ça calme...)
- Bruno
- Ma demeure (elle est passée :) )
- Malidor (situé ce soir entre la Charente-Maritime et la Corse)

Total acoustique désormais pour:

- Le pinceau à chansons (Raaaa, ça ça fait drôlement plaisir parcequ'elle se fait trop rare! Elle est pour Franck "comme un gros chat")
- Au grand jour (Initialement prévue sous le nom de "Dimanche soir")
- Cesare Pavese
- Trop de lichen
- Pourtant
- Ton journal intime (écrite à la base pour Alain Chamfort. T'es content que ce soit finalement Franck qui la chante hein Leto? ;) )
- La vanité
- J'adore t'écrire (encore un amour transi en 1992. Dis Mr K, c'est quand que tu m'écris une chanson!!?!)

Rappel:

- Fiancés (je me rattrape de la veille en m'improvisant souffleuse)
- T'aimer
- Sur le pont d'Avignon
- Gros coeur (qui me boulverse... Merci Franck, même si elle me fait mal, elle m'aide ta chanson...)

Pour ce concert inoubliable avec des moments très très forts, un seul mot me vient: "WAHOU!". Une discussion avec Franck où j'expose ma thérorie du bon et du très bon concert à la manière des Inconnus et de leur chasseur. Là, ya pas à dire c'était BIEN! Ce concert restera dans ma mémoire comme l'un des meilleurs auquel j'ai assisté (et je n'en suis pas à mon coup d'essais... 10, 20, 30... Quand on aime... monomaniaque je vous dis...). Comme quoi Cécé peut parfois rester sans voix... WAHOU!!!

Merci à Leto et son amie pour ces soirées partagées. Avec Mr K, on est très heureux d'avoir fait votre connaissance.
Merci à phil, t'es mieux que le tramway!
Et surtout, merci à toi Franck pour "ce plaisir qui nous dépasse". Vraiment...

Posté par Nelfe à 20:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Franck Monnet au Bokal, Bordeaux, le 13/04/08

Franck

Quoi de mieux pour débuter les vacances qu'un concert de Franck à Bordeaux! L'occasion pour moi de retrouver la famille, pour Mr K de découvrir Bordeaux et pour nous deux de passer une bonne soirée.

16h30, après avoir déposé la voiture dans un park and ride et prit le tram (quel plaisir ce moyen de transport! Pratique et peu cher! Super, on va pouvoir s'acheter une brique de lait dont le prix ne cesse de grimper!), nous partons à la recherche du Bokal, bar associatif dans lequel Franck se produit ce soir. "Tiens, je crois que c'est là!..." "Ah bon? T'es sûr? Les vitres sont toutes crados et on dirait plus un bar vacant en attente d'un nouveau proprio..." Ah ben si! C'est bien là! Derrière la vitre se trouve Franck! C'est un signe! Le temps de faire un bisou et de se rendre compte que l'intérieur du Bokal est nettement mieux que l'extérieur, nous repartons dans les rues bordelaises pour jouer les touristes sous la pluie battante... Le pied...

Mais je vous fais grâce de ce récit, au demeurant fort intéressant, pour rentrer sans plus attendre dans le compte-rendu du concert de ce soir.

Franck ne voulant pas que des photos ou des vidéos soient prises ce soir, il n'y aura pas d'illustrations pour corroborer mon récit. J'ai bien une photo du tapis mais je doute que celà vous intéresse... Imaginez vous juste Franck en solo, tout de même accompagné d'un bouquet de tournesols, devant un rideau noir, d'une chemise noire et d'un jean vétu (ça, c'est pour la rubrique "Mode" du blog).

Ce soir, Franck nous enchante avec:

- Les bancs (qu'il a écrit dans un parc à Bordeaux) Oui, vous allez voir, on a apprit plein de choses... Comme par exemple qu'il avait une FIESTA (THE scoop!). Ce qui permet d'introduire...
- Soliloque (avec un public qui sait claquer des doigts à merveille)
- Les embellies de Mai (initialement prévu sous le nom de "Crazy about you" avec des paroles en anglais. L'occaz d'en entendre un petit bout dans la langue de Shakespeare)
- Le livre ouvert
- La routine
- Paco aime Claudine (Ca y est, je suis en transe, j'Adore cette chanson qu'il a écrite dans le SM (service de bus bordelais et non bar libertin voyons!!!))
- Bruno
- L'esclandre
- Malidor
- Au grand jour

A partir de là, le reste du concert est en total acoustique et apporte une nouvelle dimension à la soirée.

- Elle est du soir
- Comme les journées sont longues (Saviez-vous que les 14-16 ans sont susceptibles de passer par la fenêtre? Où un concert de Franck se transforme en colloque sur le suicide...)
- Sur le pont d'Avignon
- Cesare Pavese (Tiens, c'est une coïncidence si cet auteur a aussi mit fin à ses jours!? ;) )
- T'aimer (une intense émotion à l'interprétation de ce titre. Ce soir, il n'est pas chanté par 150 choeurs comme il y a 3 semaines mais par un Franck borderline à souhait. Les poils se redressent... Superbe!)
- Ma demeure (avortée... J'avais bien senti que ce concert était chargé d'émotion. La gorge se serre, les mots ne sortent pas...)

Après une petite pose verre de pif pour reprendre des forces (dans le bordelais, le vin, y a que ça de vrai!), le concert continu avec:

- Débutant (ou pas car j'ignore le titre... Il s'agit d'une nouvelle chanson qui sera peut être présente sur le prochain alboum en préparation! La joie d'apprendre qu'un nouveau bébé est en route et l'excitation de découvrir un nouveau titre en exclu! C'est l'histoire d'un mec qui veut devenir quelqu'un. Je vous laisse le plaisir de la découverte. En tout cas moi, j'ai adoré!)
- Souris, souris
- Douce, douce vanité
- Trop de lichen
- J'adore t'écrire

Rappel:

- Barcelone
- Fiancés (Et mon portable qui sonne sur la dernière mesure... Super Cécé...)

Ce concert émouvant et à fleur de peau m'a mise quelque peu mal à l'aise tant l'émotion de jouer à Bordeaux était palpable. Toutefois, retrouver Franck en concert après plusieurs mois est en soit un vrai bonheur. De beaux moments, des anecdotes savoureuses et rigolotes, un titre en exclu, l'annonce d'un prochain alboum, la rencontre d'électrons libres et quelques mots échangés avec Franck: telle est la recette d'une belle soirée!

Posté par Nelfe à 20:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 9 décembre 2007

Franck Monnet à la Java, Paris, 06/12/07

Jeudi matin, TGV n°8712 en direction de Paris Montparnasse, il est trèèèèès tôt mais ce soir j'assiste au concert de Franck à la Java.

tante_hortense

21h30, début du concert avec Tante Hortense. Que dire de ce jeune chanteur marseillais, auteur de paroles telles que: "Je crois que ma vie me dégoute un peu comme si on m'annonçait que j'allai me réincarner pour la 3ème fois en...... choucroute". "Choucroute" qu'il fait très habilement rimer avec "prout"... Ajoutez à celà une super choré à en faire pâlir Kamel Ouali et une ponceuse électrique comme instrument de musique et faites vous vous même une opinion...  Au total, 9 chansons et une soudaine envie de mourir pour Marie et moi...

 

complainte_franck

Franck_Monnet_6_d_c_07_039Mais tt celà n'était pas sans compter la participation des Acousmates, fanfare bruyante, composée d'amateurs (ça, ce n'est pas un jugement personnel mais un fait). Là dessus, pas de commentaires, mes oreilles en sont encore meurtries...

 

 

 

Ceci étant dit, venons en à la prestation de Franck Monnet. Pour le concert de ce soir, même configuration qu'il ya 2 semaines à Rennes, Franck est encore une fois seul à la guitare.

 

 

 

bandeau_franck_java

A la Java, il nous chante:

-          Quand on arrive à Malidor (c'est toujours aussi magique...)

-          Les bancs (que j'ai pas mal déplacé ce soir ;) )

-          Le livre ouvert

-          Malidor (toujours en Charente)

-          Comme les journées sont longues

-          Douce, douce vanité (dédiée à..... personne!)

-          Sur le pont d'Avignon (chanson écrite pour Claire Diterzi)

-          La langue des chats

-          Ma demeure (chanson sur l'amitié)

-          L'esclandre (chanson sur la danse)

-          La routine

-          Tu parles

-          Cesare Pavese

-          Gros coeur (qui sonne tristement à mes oreilles ces derniers temps, j'ai d'ailleur versé ma ptite larme...)

-          Pourtant (en rappel)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Franck_Monnet_6_d_c_07_063

Encore une fois, un très bon concert, de belles émotions et de beaux sourires... Merci Franck.

Merci à Marie pour les photos!

dimanche 18 novembre 2007

Franck Monnet à Rennes

FRANCK_MONNET_003

Hier soir, nous sommes partis à Rennes pour voir Franck en concert au Sablier. En fan ultime, je ne pouvais pas râter la dernière date de sa tournée bretonne en compagnie de Polo.

Franck, j'ai dû le voir en concert une bonne dizaine de fois maintenant et à chaque fois, c'est une émotion nouvelle, une ambiance particulière... Le concert d'hier était intimiste, dans une petite salle et devant un public d'une cinquantaine de personnes. Franck, seul à la guitare, a sû, comme à son habitude, faire passer des émotions. Le public a adoré, beaucoup ont chanté... et des petits bouts de choux pas plus haut que 3 pommes connaissaient les chansons par coeur!

- "Les bancs"
- "Comme les journées sont longues" chanson qu'il a écrite pour Tryo et avec des choeurs de 1er choix ce soir là: le public!
- "La langue des chats" ça y est les 2 petits mômes ne se sentent plus et entament une danse endiablée!
- "Malidor" pour l'occasion est situé en Charente, ça fait rêver...
- "L'esclandre" sans choré cette fois ci :(
- "La routine"
- "Fiancés" très belle chanson qu'il chante avec Lhasa sur l'album de duos de tOt, elle est très émouvante ce soir...
- "Pourtant" chanson qu'il a écrite pour Vanessa Paradis et qu'il nous chante pour nous consoler de ne pas avoir pû aller au Zénith de Nantes ce soir... Un brouhaha se fait entendre... Qui est au Zénith ce soir? Enrico Macias!?
- "J'adore t'écrire" en quasi duo avec le petit du 1er rang
- "Journal intime"
- "T'aimer"
- "Les embellies de Mai"
- "Quand on arrive à Malidor" (c'est magiiiiiiique) chanson présente dans le livre disque pour enfants sorti le mois dernier
- "Cesare Pavese" en rappel parceque "les chanson pour les gosses ça va bien 2 secondes"...

Près d'1h30 de concert, je suis ressortie de la salle souriante et heureuse. Même Mr K a aimé! ;)

Merci Franck et à très bientôt!

Posté par Nelfe à 18:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,