91cGV1TaygL

L’histoire : Quand Rudy appelle son "vieux pote" Romuald à 2 heures du matin pour "un petit service", ce dernier sent immédiatement qu'il va s'agir d'un truc un tout petit peu plus emmerdant qu'une fuite d'eau à réparer ou un pneu à changer. Il n'a pas tort ! Le voilà embarqué malgré lui dans une course un peu particulière à travers les routes de France, jusqu'au fin fond du trou du cul du monde, pour livrer un paquet un peu plus encombrant qu'une pizza. Jusqu'où est-on prêt à aller pour rendre service à un ami ?

La critique de Mr K : Petite incursion BD aujourd’hui avec Pizza Roadtrip de Cha et Eldiablo, roadmovie du huitième art qui vire très vite à la paranoïa drôlatique. C’est frais, ça se lit bien et même si ça ne révolutionne pas le genre, on passe un bon moment.

Romuald est donc appelé en catastrophe chez son meilleur pote Rudy qui est dans une grosse galère. Il y a un cadavre encore frais dans son appart et il doit s’en débarrasser ! Looser né, véritable boulet, il compte sur son ami de toujours pour l’aider. En compagnie de Mathilde, la copine au caractère bien trempé de Rudy, les voilà partis à bord de la Kangoo de Romuald, direction la Bretagne pour aller enterrer le corps dans la propriété de Mathilde. Pas vraiment serein le duo de gars qui flippent de plus en plus au fil du voyage... Heureusement que Mathilde est là pour veiller au grain...

Cette lecture se révèle bien fun dès les premières planches qui mettent en place le trio principal, traçant les lignes de force d’un duo de potes très liés et marrants à souhait. Rudy est vraiment un poids mort, as de l’embrouille, il ne s’en sort pas. Romuald lui a une petite famille, s’est rangé des bagnoles. Pour autant, ces deux là, c’est à la vie à la mort, et ça va loin ici. Mathilde, elle, est styliste et aime son glandu de Rudy. L’alchimie est immédiate, les réparties sympathiques voire très drôles par moment. Mais à travers quelques flash-back bien sentis, on se rend compte qu’au final, chacun n’est pas exactement celui qui y paraît et derrière des faits qui semblaient simples se cache un enchaînement d’événements qui permettent au lecteur de suivre l’histoire sous un jour nouveau.

pizza roadtrip pages

Bon, ce n’est pas non plus la grosse révélation hein ! On se doute de quelques petites choses mais franchement on se laisse prendre par le doux ronronnement de la Kangoo. Surtout que la pression monte vite, l’angoisse de se faire attraper, la culpabilité, les disputes qui s’ensuivent, l’opposition des caractères vont crescendo. On se gondole beaucoup avec des passages vraiment délirants notamment le passage avec le pneu crevé et le car de gendarmes. Cette BD se lit donc vite et très facilement, le scénario tient la route à défaut de surprendre. La fin en forme de pied de nez m’a beaucoup séduit.

J’ai beaucoup aimé les dessins, le noir et blanc transcendé par le orange du véhicule principal rend bien et les passages en couleur correspondant aux retours en arrière est un choix artistique judicieux. Je découvre Cha à travers ce volume. Bien que surpris par son parti pris au niveau des personnages (pas de nez), j’ai aimé l’énergie qui se dégage de ses planches et son style. Une belle découverte qui se dévore comme une part de pizza !