9782210755642L'histoire: À l'issue d'une altercation entre fils respectifs, deux couples se rencontrent pour régler le conflit à l'amiable. Mais le propos policé des adultes dégénère vite en dispute féroce... Mus par le "dieu du carnage", ils finiront par se quereller avec pertes et fracas, noyant un portable et décapitant un bouquet de tulipes, tout en agitant le spectre d'un hamster disparu!

La critique de Mr K: À mes yeux, une pièce de théâtre ne se lit pas, elle doit être vue. J'ai été "traumatisé" par les pièces qu'on m'a obligé à lire au collège et au lycée, ces lectures loin de me faire aimer le genre ont plutôt contribué à m'en éloigner un certain temps. C'est ainsi qu'aujourd'hui, étant passé de l'autre côté de la barrière et professant à mon tour, j'essaie d'aborder le théâtre comme ce qu'il est: un spectacle vivant et non un texte que l'on se contente de déclamer. Une fois n'est pas coutume, j'ai lu une pièce de théâtre pour le plaisir et le plus étonnant dans tout ça, c'est que je n'ai pas pu refermer le livre avant de l'avoir terminé... Bon signe, non? Je vous l'accorde, on est dans du moderne mais dans l'ancien, il y a aussi des textes qui m'ont marqué comme ceux de William Shakespeare (Hamlet et Songe d'une nuit d'été en tête) ou encore Corneille et Racine (Le Cid et Phèdre se détachant du lot à mes yeux). Dans le genre théâtral, j'aime beaucoup moins la comédie et le vaudeville.

Ici, un drame se joue et sous le prétexte d'une réunion de conciliation vont exploser des rancœurs anciennes et se révéler les caractères de chacun. Deux couples bien différents se font face et au départ tout semble bien parti pour être régler rapidement: la faute est reconnue très vite et la solution apparaît claire et facile à mettre en œuvre. Mais un grain de sable, une réplique incomprise, un brin de paranoïa et patatra! Le château de carte s'effondre et les règlements de compte peuvent commencer!

La pièce prend alors toute sa dimension. On exulte devant les répliques acerbes et les pics qui s'adressent d'abord entre eux les deux couples: la guerre est déclarée! Ce qui est tout bonnement génial tout au long des derniers deux tiers du livre, c'est que les antagonismes changent au fur et à mesure du déroulé: couple contre couple, les femmes contre leurs maris, homme contre homme... Véritable toile d'araignée à 4 sommets, on ne s'en sort plus et la situation finale est bien pire que le postulat de départ où il est juste question d'une querelle entre deux enfants.

Au final, cette lecture fut un délice, une excellente peinture du comportement et des réactions humaines. Belle description d'un règlement de compte, cette pièce met bien en valeur les mécaniques des disputes et leur côté bien souvent irrationnel. Un petit bijou que je vous recommande fortement!