incarceronL'histoire: Incarceron, une prison à nulle autre pareille : elle décide qui doit vivre... et qui doit mourir.
Rien ne peut lui échapper.

Finn est prisonnier d'Incarceron, un univers pénitentiaire plein de dangers, de trahisons et de menaces. Il tente par tous les moyens de s'évader.
Claudia, la fille du directeur d'Incarceron, vit à l'Extérieur, dans un royaume figé au XVIIIe siècle. Piégée par une existence qu'elle n'a pas choisie, elle cherche à percer les mystères de la Prison.
Un jour Finn et Claudia trouvent une clé, qui permet à chacun de communiquer avec l'autre. Alors surgit un espoir, la possibilité d'échapper à un destin tout tracé dont ils ne veulent pas.

La critique Nelfesque: Cela faisait un moment que j'avais inscrit ce roman dans ma liste de livres à lire. Je l'ai reçu en cadeau de la part Mr K lors du Noël dernier, avec le tome 2, que je lirai par la suite.

Nous suivons parallèlement l'histoire de Finn, prisonnier d'Incarceron, et celle de Claudia, la fille du directeur de ladite prison. Finn est un jeune homme amnésique, il pense qu'il vient de l'extérieur, il a des crises qui lui permettent d'entrevoir son passé et est considéré comme le Messie par le Sappient (sage) Gildas. Il part, avec Gildas mais aussi son frère de sang et une esclave "délivrée", sur les traces de Sapphique, un personnage de légende connu pour avoir pu s'échapper d'Incarcéron. Tout cela n'est pas sans nous rappeller la Bible ou tout fondement des religions mais la comparaison s'arrête là puisque pour la suite, il n'y est pas question d'un quelconque Dieu. Finn est vu comme le Messie mais plus dans le sens Guide que Sauveur.

Claudia, quant à elle, est une jeune femme riche mais triste et seule. Son père est un homme très important et elle a été promise au prince qu'elle n'aime pas. Classique. Son mariage est prévu pour très bientôt mais elle a d'autres projets. Avec son Sappient, Jared, elle découvre le monde autrement et va affronter des épreuves qu'elle n'aurait jamais pensé devoir affronter un jour.

"Incarceron" est un roman de fantasy jeunesse. Il n'est donc pas compliqué à comprendre mais ne souffre pas pour autant d'une simplification drastique du style. Si bien qu'il peut se lire à tous les âges avec autant d'intérêt. Nous sommes là dans un monde futuriste où des décrets sont passés afin de faire oublier à la population qu'ils sont dans 'le futur'. Tout progrès est interdit, l'amélioration du quotidien par l'usage de la magie ou tout simplement des technologies nouvelles est prohibée... il est de bon ton de vivre "à l'ancienne", de manger des aliments "anciens", d'écouter de la musique jouée avec les instruments "originels"... L'ancien étant très proche de notre époque moyen-âgeuse. Au milieu de cette hypocrisie ambiante existe une invention dont seul John Arlex, le directeur de la prison, à la clé: Incarceron. Incarceron n'est pas une prison ordinaire, elle vit. Elle joue avec ses prisonniers, elle les voit, elle peut leur parler... Ce qui à la base devait être la solution au problème carcéral se révèle être un enfer. Les prisonniers ne sont que des pions sur l'échiquier d'Incarceron et leur quotidien cotoie la saleté et la violence. L'idée est originale et amène à des situations opressantes.

Une épopée sympathique qui passionera sans doute les plus jeunes et distraira les adultes. Il ne me reste plus qu'à lire le tome 2.