9782253113966

L'histoire: Une angoissante course au trésor dans une maison hantée par des fantômes à croix gammée. Une ancienne cité balnéaire où la jungle crève les trottoirs, où les singes envahissent les cabines téléphoniques. Un vieillard mythomane, concierge d'un bunker abandonné, sentinelle d'apocalypse veillant sur les ruines d'un laboratoire digne des "médecins" maudits du IIIème reich! Au bout du compte, un cocktail au goût de sang.
Quand la folie tire les ficelles du crime, tout est possible, même le pire... Surtout le pire!

La critique de Mr K: Cela faisait bien longtemps que Nelfe et moi n'étions pas retournés chez l'abbé. Devant l'arrivée des grands froids et le relatif calme en terme de travaux dans la maison, nous avons craqué! Au détour d'un bac consacré aux polars, je suis tombé sur ce volume dont la quatrième de couverture m'a tout de suite accroché: Amérique du Sud, jungle, nazisme et chasse au trésor... Tous les éléments d'un bon cocktail littéraire étaient réunis. Je ne me suis pas trompé!

La scène d'ouverture plante direct le décor, nous assistons à l'exécution de la maîtresse officielle d'un chef de guerre local à la cruauté redoutable. Ce premier chapitre est âpre, violent et nous présente Miss O, une passionaria révolutionnaire assoiffée de vengeance. Très vite, nous l'abandonnons au profit de Caine, le héros d'un récit qui va à cent à l'heure. Écrivain à la petite semaine, il est en Amérique du sud pour enterrer son mentor (ex prof de fac) et respecter ses dernières volontés. Ce dernier enquêtait sur Arturo Aguilados, un tyran local amateur des théories raciales d'Hitler et retranché dans un bunker (la fameuse casamuertas) qu'il s'est construit sur une petite île au large d'une cité balnéaire apparemment tranquille. Il y aurait commis des expériences innommables et surtout, il y aurait dissimulé un caché un trésor que beaucoup convoitent.

Très vite, la tension monte. Brussolo est un maître dans le genre et il le prouve ici de la plus belle des manières. L'ambiance est glauque à souhait avec cette cité reconquise peu à peu par la jungle, abandonnée par ses habitants fuyant la violence du gang tenant la mine d'or de la région, le terrorisme incarné par Miss O et la nature qui reprend ses droits. On suffoque avec le héros dans ce climat tropical impitoyable qui transpire des pages. Les personnages sont ambigus à souhait et on ne sait vraiment pas sur quel pied danser. Bien que court, ce récit n'est pas avare en rebondissements et bien malin serait celui qui devinera la fin avant la toute dernière page. Pour ma part, j'ai été littéralement cueilli et séduit par un parti pris pas si courant dans l'édition actuelle.

Le style est percutant et brut de décoffrage. C'est du polar pur et dur, la langue est abrupte, parfois crue. Les personnage sont ciselés en quelques formules bien senties et bien que caricaturaux parfois, ils sont attachants et bougrement vivants. L'addiction est venue très vite et je dois avouer que j'ai veillé bien tard deux nuits de suite pour savoir le fin mot de l'histoire. Une belle expérience entre dépaysement et roman noir que je ne saurais que trop vous conseiller!