mercredi 24 février 2016

"Old School" de John Niven

old schoolL'histoire : Susan Frobisher et Julie Wickham approchent de la soixantaine. Amies depuis l’enfance, elles habitent une petite ville du Dorset, en Angleterre. Susan a tout pour être heureuse : une jolie maison et un mariage solide avec Barry, comptable. Pour Julie, la vie n’a pas toujours été aussi tendre : elle a traversé plusieurs échecs professionnels et amoureux. Mais aujourd’hui, elle a trouvé un peu de stabilité. Les deux amies vivent donc paisiblement jusqu’au jour où on retrouve Barry mort dans un appartement inconnu aux airs de repaire porno… Susan découvre alors que son époux menait une double vie et avait accumulé de nombreuses dettes. Sa maison est sur le point d’être saisie, elle va tout perdre.
Sous l’influence d’un gangster octogénaire, les deux femmes décident de jouer le tout pour le tout et de cambrioler une banque. Avec l’aide d’une poignée d’amis déjantés, elles mettent leur plan à exécution. Mais comment s’enfuir avec leur butin ? L’improbable petite bande met les voiles pour une équipée à travers l’Europe où elle croisera un jeune auto-stoppeur, Interpol et la mafia russe. Et si, au lieu de décliner, leurs vies ne faisaient que commencer ?

La critique Nelfesque : "Old School" est sorti récemment en librairie chez Sonatine et autant vous le dire tout de suite, il fait un bien fou ! Et je ne dis pas cela parce qu'il s'agit d'une de mes maisons d'édition préférées mais parce qu'il y a dans le ton de John Niven un côté loufoque et décalé qui égaye une journée.

Susan, Julie, Jill et Ethel ont toute un point commun : elles ne sont plus de la prime jeunesse. Susan et Julie sont amies d'enfance. Elles ont connu des hauts et des bas dans leurs vies mais elles ont toujours été là l'une pour l'autre. Alors quoi de plus normal que de s'associer le jour où l'une d'elle décide de voler une grosse somme d'argent pour payer ses récentes dettes ?

Bientôt à la rue suite au décès de son mari qui lui avait caché bien des choses de son vivant, Susan change du tout au tout une fois veuve et monte, avec l'aide du Clouté, ancien petit ami malfrat de Julie, le casse du siècle. Pour cela ils leur faut trouver des bras, mettre en place un plan d'action, être méthodique et devenir en quelques jours des professionnelles du crime.

Des petites mamies bien sous tous rapports, membres d'un club de théâtre avec une petite vie bien rangée vont alors devenir un gang de braqueuses et ennemies publiques numéro 1 de deux agents de Scotland Yard, l'inspecteur-chef Boscombe et l'inspecteur Wesley. Il faut dire que Boscombe a un compte à régler avec Ethel et fait de l'arrestation de cette bande de bras cassés une affaire personnelle. Et pour cela, il va loin... Très loin !

Purement dans l'humour anglais, John Niven nous propose un roman hilarant aux scènes abracadabrantesques flirtant avec le what the fuck souvent mais entraînant le lecteur dans une histoire palpitante où bonne humeur et franche rigolade sont au rendez-vous. Les personnages sont savoureux. Ces mamies à la fois attendrissantes et uniques n'ont rien à perdre et retrouvent une seconde jeunesse sur les routes de la clandestinité. De petits hôtels de province en grands relais châteaux à plusieurs étoiles, cette bande de joyeux drilles en cavale va parcourir l'Angleterre et la France avec la police aux trousses et quelques 4.000.000 de livres !

"Old School" est un roman drôle et surprenant qui ravira les adeptes d'ouvrages décalés et sortant des sentiers battus. Avec ce roman ci, le rire est assuré et l'imagination de l'auteur part tellement loin que l'on se demande sans cesse jusqu'où celui ci va nous mener. Pour notre plus grand bonheur !

Posté par Nelfe à 18:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,