mercredi 8 janvier 2014

Acquisitions parisiennes

Comme vous le savez, nous étions jusqu'à samedi dernier en vacances à Paris. Une semaine à cheval sur 2013 et 2014 qui, à l'image de notre séjour londonien d'il y a 2 ans, nous a fait le plus grand bien. Bon, je ne suis pas là aujourd'hui pour développer notre semaine en long en large et en travers, d'autres posts sont à venir pour ça.

Il y a une chose de bien à Paris, une chose formidable, une chose que l'on a du mal à oublier quand on change de région comme nous il y a maintenant 6 et 7 ans: le quartier St Michel! A chaque passage par Paris, que ce soit pour un week-end ou plusieurs jours, nous DEVONS faire notre pèlerinage là bas. Gibert Jeune, Gibert Joseph, Boulinier, Crocodisc... pour faire le plein de mots à mettre sous nos yeux et de sons à mettre dans nos oreilles. Ce sont des lieux incontournables! Rajoutez à cela la nouvelle boutique Métaluna, anciennement Movies 2000 dans le 9ème, qui s'est installée il y a quelques mois rue Dante et vous comprendrez que pour nous il est impossible de faire l'impasse sur St Michel!

Trêve de blabla, voici le carnage (et encore, je trouve qu'on a été soft (enfin... surtout moi...)).

Côté lecture:

IMG_0300'

- Pete Dexter - "Deception point" parce que j'ai adoré "Un amour fraternel"
- Alexandre Dumas - "Vingt ans après" pour renouveler le plaisir de lecture de "La Reine Margot"
- Patrice Garcia - "Allande, Le Secret d'Alcande" pour son prix modique et une expérience inédite
- Sara Gruen - "De l'eau pour les éléphants" parce qu'encensé par beaucoup
- Nick Hornby - "Vous descendez?" parce qu'il n'est plus édité et que je suis une grosse quiche puisque je l'avais déjà dans ma PAL... Donc je veux bien le troquer! ^^
- Imbert et Gaukler - "Suicide commando" pour son prix modique et une expérience inédite (bis repetita)
- Jeff Lindsay - "Ce cher Dexter" parce qu'après avoir vu l'intégralité de la série, il faut bien que je découvre les romans originels (je commence donc par le premier)
- Yogo Ogawa - "La Petite pièce hexagonale" afin de découvrir un nouvel auteur japonais
- Ryü Murakami - "Les Bébés de la consigne automatique" depuis le temps que Mr K le cherchait d'occaz'!
- Ian Rankin - "La Mort dans l'âme" pour un Rebus de plus
- Jean-Jacques Reboux - "Le Poulpe, La Cerise sur le gâteux" parce qu'un Gabriel Lecouvreur ça ne se refuse pas
- Duong Thu Huong - "Au zénith" pour découvrir la face cachée de Ho Chi Minh
- Robert Charles Wilson - "Mysterium" pour retrouver un auteur hautement apprécié

Côté musique et DVD:

IMG_0304'

- Ghost BC - "Infestissumam" groupe découvert au Hellfest sur la scène du Temple
- Seb Martel - "Re-ragalet" pour les souvenirs de fucking concerts parisiens!
- Nightwish - "Imaginaerum" parce qu'il nous fallait la BO de ce film vu aux Utopiales
- Opeth - "Ghost reveries" le meilleur album d'un groupe que Mr K vénère
- Oranssi Pazuzu - "Valonielu" ENFIN le second album en import!
- Satyricon - "Now, diabolical" album cultissime
- Wall of death - "Main obsession" parce qu'après un super concert à Lorient pendant le Festival IndisciplinéEs on voulait pouvoir le réécouter à la maison
- "The Theatre Bizarre" de collectif (Richard Stanley, Buddy Giovinazzo, Douglas Buck, Tom Savini, Karim Hussain, David Gregory, Jeremy Kasten) parce qu'on attendait sa sortie en salle et qu'il n'est pas passé par chez nous...

Bon ben y'a plus qu'à! :)


lundi 5 avril 2010

"L'impératrice des éthérés" de Laura Gallego Garcia

imp_ratriceL'histoire: Un majestueux palais que l'on croirait sculpté dans la glace, une impératrice aussi sublime qu'ensorcelante, un monde paradisiaque où vivent des êtres purs... La légende du Royaume éthéré fascine les enfants des Cavernes, ces grottes où vivent les hommes. Mais lorsque Bipa, l'une d'entre eux, partira à la recherche d'Aer, un garçon qu'elle adore détester, elle croisera en chemin des créatures animées d'une inquiétante puissance magique. A bien y réfléchir, c'est à se demander si cette terre idéale ne cache pas un désert de givre... et de mort.

La critique Nelfesque: Bof bof... Alors que toute la blogosphère littéraire a été vraiment emballée par ce roman moi j'ai du mal à comprendre ce qui l'a autant ravie!

J'ai gagné ce roman à un jeu-concours sur le net et honnêtement j'ai été très heureuse de le recevoir puisque j'avais l'intention de le lire. Je me suis donc plongée dans cette lecture pleine de promesses. L'histoire se passe dans le futur, il n'y a pas de date mais il est clair que c'est sur notre Terre que se déroulent les aventures de Bipa. La Terre est maintenant une planète de glace, les hommes sont revenus à un mode de vie plus primitif. Il y a de la préhistoire dans ce futur. Pour survivre aux éléments hostiles, on a ressorti les tenues de peau et de fourrure. Un garçon, Aer, est quant à lui moins pragmatique, plus rêveur. Un jour, il décide de partir à la rencontre de l'Impératrice dans sa contrée fort fort lointaine. Bipa se lance à ses trousses, non pas parce qu'elle l'aime (alors là non, quelle horreur, elle ne supporte pas cette idée!) mais par pur altruisme... Ben oui, logique, on ferait toutes ça! Surtout par -30°!

Sa "poursuite" la mène vers des dangers, vers d'autres peuples (qui en fait est le sien mais à différents états de conscience) et elle rencontre sur son passage de drôles de compagnons de route. Tout cela était pourtant prometteur mais le souci est que la sauce n'a pas pris. J'ai trouvé les différentes étapes de son voyage bien trop succinctes pour me permettre de m'attacher aux personnages... J'ai donc suivi l'évolution du chemin de Bipa avec un certain détachement, sans vraiment avoir envie de connaître la suite.

Va-t-elle ratrapper Aer? Va-t-elle abandonner? Va-t-elle le dépasser (soyons fou!)? Que va-t-elle lui dire? "Je t'aime moi non plus"? Franchement... On s'en fout...

Ce livre étant un roman jeunesse, je me dis que je suis peut être trop âgée pour ce livre mais alors comment expliquer que d'autres romans jeunesse me touchent? Le talent peut être, la profondeur sans doute. Car ce roman avait tout pour me plaire: une aventure sur fond de mysticisme et de religion. Dommage que l'auteur ait seulement survolé son idée de départ pour arriver sur une histoire dans le fond assez niaise. La fin n'a pas non plus aidé à me faire changer d'avis. Pas de révélation finale, pas de retournement de situation, on s'y attend...

Pour les enfants pourquoi pas, pour les adultes, c'est une autre histoire.

Posté par Nelfe à 18:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,