vendredi 26 février 2010

"Un cadeau du ciel" de Cecelia Ahern

cadeau_cielL'histoire: Lou a une vie parfaite, une femme magnifique, deux enfants adorables et un travail qui le comble. Mais la réussite a un prix et Lou est prêt à tout pour parvenir au sommet. En se rendant au travail un matin d'hiver dans les rues enneigées de Dublin, Lou fait la connaissance de Gabe, un sans-abris qu'il croise tous les jours. Sa vie ne sera plus jamais la même car Gage n'est pas un homme comme les autres...

La critique Nelfesque: Mes beaux-parents m'ont offert ce livre en me disant: "Toi qui aimes Gavalda, tu devrais aimé celui-ci". En effet j'adore Anna Gavalda. Ses bouquins donnent le sourire et mettent du baume au coeur.

Je me suis lancée dans Un cadeau du ciel avec un léger à priori. Un autocollant sur la couverture annonce "Par l'auteur de P.S. I love you". Oula! Je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu l'adaptation cinématographique et je n'ai pas vraiment adhéré à l'histoire...

Au final, j'ai lu ce livre en 2 jours. Le style de l'auteure est très fluide, un vocabulaire simple, beaucoup de dialogues. Disons le tout de suite, ce n'est pas de la grande littérature. Plutôt un roman de gare qui nous accompagne avec plaisir le long d'un voyage en train.

Du Anna Gavalda, je n'en ai pas vraiment trouvé. Ce n'est pas parce que l'histoire est bleuette et que l'écriture est typiquement une écriture de femme que Cecelia Ahern a le talent de Gavalda. Par contre du Didier Van Cauwelaert oui! Le style littéraire, le côté mystique et énigmatique du roman m'y ont fait clairement penser. Qui est ce Gabe? A peine Lou l'a-t-il sorti du caniveau qu'il ressent pour lui un sentiment étrange mêlé de familiarité et de peur. Que vient-il faire dans sa vie? Veut-il vraiment l'aider? Veut-il lui piquer sa place auprès des siens et dans son travail? A la vue du titre du livre et de la couvertureaux couleurs pastels et parsemée de petites fleurs, on s'imagine tout de suite que Gabe n'est pas un psychopathe sanguinaire... Le suspens n'est donc pas vraiment au rendez-vous. J'ai ma petite idée sur la nature exacte de Gabe mais je la garderai pour moi histoire de conserver quand même une part de mystère. Ce qui est sûr c'est qu'à son contact Lou devient meilleur et ce n'est pas du luxe car c'est un vrai "connard prétentieux" (il faut appeler un chat, un chat!).

La fin est sympathique, pas très originale mais elle fait son petit effet. Par contre, était-il vraiment nécessaire que l'auteure rajoute une couche de morale bien cucu? J'aurai préféré que le livre prenne fin deux pages avant...

En résumé, un livre qui s'adresse je pense plus à un lectorat féminin et qui, à défaut d'être le bouquin du siècle, nous accompagne quelques heures de façon agréable. Je suis prête à parier qu'ils en feront un film!

Posté par Nelfe à 17:44 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,