jeudi 15 juin 2017

A la découverte de "Terres de Tisanes" - Cléguer (56)

Celles et ceux qui me suivent sur Instagram connaissent mon amour pour les produits naturels, le goût des choses simples et la qualité des bons produits. Le BIO est de plus en plus plébiscité et il en va autant de notre santé que de celle de notre planète. Préserver la Terre et ses ressources mais aussi éviter d'ingérer des tas de cochonneries : voici une des préoccupations grandissantes de notre époque.

Cela fait plusieurs années que je mets l'accent sur les produits bio dans ma cuisine (fruits, légumes, produits laitiers et thés surtout), dans ma salle de bain et ma trousse à pharmacie. Je m'intéresse de plus en plus aux huiles essentielles et à la phytothérapie. Je n'ai pas fini d'apprendre tant c'est un puits sans fond ! C'est dans cette démarche que j'ai découvert "Terres de Tisanes" et Alexandre Bompard, producteur de tisanes bio, à deux pas de chez moi. J'en ai parlé plusieurs fois sur les réseaux sociaux et ai attisé la curiosité de certains qui depuis ont testé leurs produits via leur boutique en ligne. J'ai aujourd'hui une excellente raison d'en parler plus longuement au Capharnaüm éclairé !

PO Terres de Tisanes 1

Samedi dernier avaient lieu les Portes Ouvertes de "Terres de Tisanes" et c'était l'occasion parfaite de découvrir les champs de plantes, mais aussi l'atelier et glaner quelques bons conseils au passage. Y étant toujours allée seule, c'était aussi l'opportunité de faire découvrir à Mr K ce petit havre de paix.

C'est au lieu-dit St-Guénaël sur la commune de Cléguer, à quelques kilomètres de Lorient (56), que "Terres de Tisanes" est implanté. Rendez-vous est pris devant la petite chapelle voisine de cette longère bretonne où l'atelier de séchage et de conditionnement ainsi que la boutique sont installés. Comme cadre, on ne fait pas mieux !

PO Terres de Tisanes 2

Avec un petit groupe de 8/10 personnes et Alexandre, nous nous dirigeons immédiatement vers les champs. Ici il nous explique ses principes de production, très proches de la permaculture. Les champs ne sont pas nickel, il y a pas mal d'herbes folles mais tout est fait dans le respect de la nature. En ce moment nous sommes en quasi sécheresse et il n'y a pas d'arrosage des champs. Une invasion d'insectes ? D'autres espèces se propageront pour contrer le problème. La nature a toujours su conserver un équilibre, il faut lui faire confiance. Pas de pesticides donc, pas de désherbant non plus. Un champs n'est pas un musée, il y a de la vie et si l'on veut se nourrir du fruit de la terre, il faut la préserver.

PO Terres de Tisanes 3

40% du travail s'effectue dans les champs (désherbage, plantation, récolte), 40 autres sont pour le traitement des plantes récoltées (manutention, séchage et conditionnement), les 20 derniers sont pour la vente et l'administratif. Chez "Terres de Tisanes", on trouve plantés, à même le sol, de la mélisse, de la lavande, du fenouil, de la camomille, du cassis, de l'hysope, de la mauve, de la reine des près... On fait de la récolte sauvage d'aubépine, de sureau, de frêne... Et ce sont milles senteurs qui viennent taquiner les narines des curieux que nous sommes.

PO Terres de Tisanes 4

Chacun y va de sa petite question : Quels sont les bienfaits de la mélisse ? Comment et quand récolter les roses ? Comment se débarrasser de façon naturelle des limaces qui envahissent nos cultures ? Aujourd'hui, les gens se sont déplacés pour découvrir cette petite entreprise mais aussi pour repartir avec plein de bons conseils. Le maître des lieux n'en est pas avare, l'ambiance est conviviale et la visite très agréable.

PO Terres de Tisanes 5

Puis, nous sommes laissés entre les mains de sa collègue pour une découverte de l'atelier de séchage. Accueillis avec une tasse de tisane, nous passons de l'autre côté du miroir, l'endroit sur lequel s'interroge bon nombre de visiteurs.

PO Terres de Tisanes 6

Installé à l'étage de la longère, sous les combles, l'atelier de séchage est un endroit important du processus de fabrication de tisanes. La pièce est gardée à température constante et à un taux d'humidité bien spécifique. Des ventilateurs et déshumidificateurs d'air sont installés ça et là pour aider à la bonne conservation et au séchage optimal des plantes.

PO Terres de Tisanes 7

Tilleul, thym citron, roses, mauve... On en prend plein les yeux et encore une fois plein le nez ! Là encore les questions sont nombreuses : Combien de temps faut-il pour que telle plante sèche ? Comment sait-on que c'est le bon moment pour les ensacher ? Faut-il les brasser pour homogénéiser le séchage ? On sent bien que nous allons tous mettre en pratique les informations récoltées dès que nous serons rentrés à la maison ! Qui n'a pas dans son jardin un peu de thym, de la lavande ou de la menthe ? 

PO Terres de Tisanes 8

C'est beau, ça sent bon mais on crève de chaud dans ce séchoir (enfin surtout moi qui suis très sensible aux variations de température) ! Petit passage maintenant du côté des stocks, "Terres de Tisanes" fournissant quelques enseignes alentours.

PO Terres de Tisanes 10

Retour au rez-de-chaussée où se trouve la machine permettant de conditionner les tisanes pour la vente. Si vous vous rendez sur place, vous la découvrirez dans la salle principale servant aussi de boutique.

PO Terres de Tisanes 11

C'est là également que se trouvent les stocks d'autres plantes servant à confectionner les mélanges. A savoir également que l'on peut vous faire sur place les mélanges de votre choix.

PO Terres de Tisanes 12

La visite est maintenant terminée. Chacun à la possibilité d'acheter quelques sachets de tisanes et encore une fois poser toutes les questions dont il a besoin afin de s'orienter vers les bons produits. La santé passe par ce que nous consommons, je n'ai aucun doute là dessus. Depuis quelques temps, je sais aussi qu'elle passe par les plantes et en mesure chaque jour les bienfaits !

PO Terres de Tisanes 13

PO Terres de Tisanes 14

Après le thym citron, le basilic, la coriandre, l'origan, la ciboulette et la menthe, c'est maintenant la verveine qui vient s'inviter dans notre jardin. Depuis samedi, je la regarde grandir doucement et s'épanouir chez nous. Pas de doute, elle sera chouchoutée ici ! Je suis également repartie avec un sachet de Camomille romaine que nous consommons en tisane mais que j'utilise également en compresse sur le visage, ayant de gros soucis de peau en ce moment (oui je sais, j'envoie du rêve ! mais je peux vous dire que ça me sauve et que je suis en passe de retrouver un visage normal ! hourra !).

J'espère que la visite vous a plu, n'hésitez pas à aller faire un tour chez Alexandre, virtuellement ou en vrai si vous êtes du coin. Vraiment, vous ne le regretterez pas ! Et si vous êtes adeptes de plantes, avez des petites astuces à partager ou vous posez des questions, laissez un petit mot ici et on échangera avec plaisir sur le sujet (on le fait déjà beaucoup ensemble sur IG mais tout le monde n'y est pas).

Merci "Terres de Tisanes" pour cette après-midi fort intéressante et enrichissante. Accueil au top, bonne humeur, convivialité mais aussi professionnalisme et produits de qualité ! J'en ai de la chance d'être votre voisine !


mercredi 7 décembre 2016

Fête de la Soupe 2016 à La Gacilly (56)

Le dernier dimanche du mois de novembre avait lieu la 10ème Fête de la Soupe à La Gacilly. Nous connaissons bien cette ville pour son Festival Photo mais nous n'avions encore jamais mis le nez dans ses soupières. C'est maintenant chose faite ! (je parle bien sûr ici des contenants hein, pas des dames qui préparent la soupe (qu'on soit bien d'accord (non mais quand même !)))

Fête de la Soupe

Vous l'avez compris, si vous êtes des dingos de la soupe, vous êtes ici au bon endroit ! Préparez vos papiers et vos stylos, il va y avoir du partage de recettes (et oui, on est comme ça chez nous !).

Nous avons retrouvé, sous un beau soleil automnal, des amis aussi friands de douceurs d'hiver que nous. Et nous n'étions pas les seuls puisque plus de 4.000 goûteurs déambulaient avec nous dans les rues à l'affût de la meilleure recette !

Fête de la Soupe 10

Professionnels, amateurs et collectivités étaient dispatchés dans les boutiques, halles et ateliers de La Gacilly pour nous faire goûter leurs spécialités. Il y en avait pour tous les palais, de la simple soupe de légumes à des productions plus élaborées telles que des émulsions de roquefort ou des recettes oubliées comme la soupe médiévale que l'on servait au XIVème siècle.

Fête de la Soupe 11

Nous avons adoré cet événement (bon ok, moi plus que Mr K, déjà toute excitée que j'étais de participer à cette grande fête plusieurs jours avant d'y être (j'ai une vie passionnante (et je suis une mamie, coucou !)) et bien que les quantités soient insuffisantes pour mon gros mangeur de mari, quand on a goûté de la soupe non stop de 12h à 16h, on peut dire qu'on n'a plus faim ! Rassurez-vous, il y a aussi le traditionnel stand de galettes saucisses et autres grillades frites que les hommes ont bizarrement su trouver très facilement...

Fête de la Soupe 8

On déambule, on goûte mais on a aussi une mission de la plus haute importance : déterminer qui a confectionné la meilleure soupe dans les catégories "professionnels", "amateurs" et "collectivités" et pour certains, croyez-moi, il y avait du niveau !

Fête de la Soupe 6

Nous avions peur de devoir attendre longtemps à chaque stand mais l'ambiance est bon enfant et les cuisiniers sont tellement nombreux que les temps d'attente sont pour la plupart relativement court. Je n'ai pas les données officielles (d'ailleurs un petit plan de la ville avec le rappel des numéros de stands aurait vraiment été chouette pour s'organiser et se repérer) mais à la louche (huhu), je dirai qu'il y avait une bonne cinquantaine de soupiers participants.

Fête de la Soupe 3

Fête de la Soupe 1

Et comme les cuisiniers sont sympa, certains mettaient leurs recettes à disposition des visiteurs pour que l'on puisse refaire les soupes chez nous ! C'est le moment de dégainer de quoi noter, j'en ai quelques-unes à partager avec vous. Non, ne me remerciez pas...

Fête de la Soupe 9
(on commence avec le gagnant dans la catégorie des professionnels)

Pour son audace et son originalité, j'ai beaucoup aimé la Soupe du Pirate. Hey, il y a du rhum dedans !

Fête de la Soupe 7
(Je ne suis pas la seule, elle est arrivée 3ème dans la catégorie "amateurs")

 Du classique, et néanmoins très bon, avec un velouté de légumes et légumineuses :

Fête de la Soupe 5

Et enfin pour les adeptes de fromage, le Comté bon, préparé par des élèves :

Fête de la Soupe 2

De la couleur, des saveurs retrouvées et une bonne ambiance, nous retournerons sans hésitation à cette Fête de la Soupe ! Parfait pour faire le plein de vitamines en ce début de saison froide, étoffer son carnet de recettes et partager avec les amis une belle journée dans un super cadre. A noter que La Gacilly est vraiment une très jolie ville !

Fête de la Soupe 4

Chacun est reparti avec son petit bol spécialement confectionné par les artisans de La Gacilly et qui fera une très jolie bolée pour nos soirées crêpes (et dieu sait qu'elles sont nombreuses en BZH !).

Dernier dimanche de novembre ! Notez bien cette date dans vos agendas si vous êtes dans le coin l'an prochain ou si vous souhaitez découvrir la Bretagne autrement ! De notre côté, c'est déjà réservé !

dimanche 4 octobre 2015

Fête des potirons 2015 à Pont-Scorff (56)

C'est en allant jeudi dernier chercher des pots de confiture maison chez ma voisine (oui je sais, j'ai une vie trépidante !) que j'ai appris que la Fête des potirons aurait bien lieu encore cette année, ce dimanche.

Après la découverte de cette fête l'année dernière, il était bien entendu hors de question de rater cette nouvelle édition ! D'autant plus que la rumeur courrait l'an dernier qu'il n'y en aurait plus à l'avenir (la vie du village s'effondrait ! Qu'allions-nous devenir !?)... Alors hop, ce matin, on ne réfléchit pas 2 heures et on saute dans la voiture direction Pont-Scorff et sa Fête des potirons !

IMG_4344

On prend les mêmes et on recommence. Ce ne sont pas seulement des potirons qui nous attendent dans la salle omnisports de la commune mais des butternuts, des potimarrons, des citrouilles, des pâtissons, des Longues de Nice... Le temple des cucurbitacées ! Le Paradis des amateurs de soupes !

IMG_4347

Comestible ou de décoration, la courge est ici à l'honneur et il y a un choix importants de variétés. Plutôt gâteaux ? On a ce que vous cherchez ! Plutôt potages ? On a aussi ! Votre truc, ce serait plus les pains spéciaux ? Ben bougez pas, y a aussi de quoi faire ! Bref, sur plusieurs dizaines de mètres linéaires, il n'y a que l'embarras du choix !

IMG_4346

IMG_4348

L'année dernière, j'avais partagé avec vous la recette de la "Crème de potiron au basilic" (clique sur le nom de la soupe si tu l'as raté) qui est en ce moment même en train de mijoter dans notre cuisine... Place cette fois ci à une recette qui ravira les gourmands et amateurs de sucré. Je l'ai goûté sur place et c'est très bon, ça change du gâteau au chocolat tout simple et il y a un petit goût vraiment original dans celui-ci :

IMG_4350

Pour vous donner un ordre d'idée sur les tarifs pratiqués si vous hésitez à vous déplacer l'an prochain, il faut compter 1.50€ pour les potimarrons moyens, 2€ les 3 petites courges (type Starlette) ou encore 1.50€ la butternut... Allez faire un tour au supermarché bio et comparez les prix. Ah oui, parce que j'oubliais de le préciser mais tout ici est bio !

Organisée par le Club d'horticulture de la ville, chacun y va de sa spécialité. Certains cultivent, d'autres cuisinent et nous font découvrir de nouvelles recettes et d'autres... hum... décorent ?

IMG_4359
(Il y en a pour tous les goûts je vous dis !)

IMG_4358

En amoureux de courges, nous sommes repartis avec des provisions pour l'hiver ! Potimarron, potiron, Pink Jumbo Banana, Jack Be Little, Patidou, Longue de Nice, Butternuts, Sucrine du Berry, Chirimen, au Capharnaüm éclairé, on vous aime toutes ! Y a qu'à voir notre butin du jour (oui "butin" est bien le terme approprié je pense...) :

IMG_4368

Confitures, cakes, potages, scones, gâteaux... sont au programme des prochaines semaines et des prochains mois ! Miam miam ! Allez, je file vérifier la cuisson de mon potage de ce soir qui sent divinement bon et si vous voulez échanger des recettes, je suis preneuse ! Bon appétit !

Posté par Nelfe à 18:33 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 20 octobre 2014

Fête de l'automne à Pont Scorff (56)

Comme je vous le disais dernièrement, j'adore l'automne et quand j'ai appris l'existence d'une fête dédiée à cette saison près de chez nous, la tentation a été trop grande d'aller y jeter un petit coup d'oeil. Dimanche dernier, nous avons donc chaussé nos lunettes de soleil (et oui parce que c'est encore presque l'été ici) et nous sommes dirigés vers le Manoir de Saint-Urchaut à Pont-Scorff pour découvrir cette fête locale.

SAM_1304

Le manoir de Saint-Urchaut date du XVII-XVIIIème siècle. Ce fut le siège de la seigneurie de Saint-Truchau et propriété de Jean Grasset, maître charpentier en 1650 (petite parenthèse historique). Le site est vraiment superbe pour cette Fête de l'automne ! Il règne ici une ambiance familiale où le soleil et la chaleur se sont invités pour le plus grand plaisir des participants.

Ce n'est pas une fête immense et les activités sont modestes mais la beauté des lieux alliée à la musique bretonne, aux crêpes et aux châtaignes grillées arrosées d'un cidre fermier suffisent à mon bonheur.

Allez, je vous emmène y faire un tour !

SAM_1322

SAM_1302

SAM_1305

SAM_1317

SAM_1308

SAM_1307

SAM_1306

SAM_1311

SAM_1320

L'an prochain nous y retournerons sans doute, en espérant que le temps sera aussi clément que cette année. Par contre nous irons plus tôt car il n'y a plus rien à manger aux alentours de 17h et ça c'est le drame quand on pense venir faire un tour dans le coin au moment du goûter ! Mr K croise également très fort les doigts pour que les galettes s'invitent aussi à la Fête. Le pauvre était tout triste face aux gourmandises sucrées. Si il n'a pas sa galette, en bon breton qu'il est, il a tendance à dépérir ! Messieurs les organisateurs, si vous passez par là, faites lui plaisir s'il vous plaît et laissez entrer le sarrasin sur vos étals !

Nous avons repris la route de la maison, l'estomac plein et quelques légumes bio sous le bras. On trouvait sur place cucurbitacées, oignons, tomates vertes, betteraves, pommes de terre... histoire de prolonger un peu la fête dans nos assiettes.

dimanche 5 octobre 2014

Fête des potirons 2014 à Pont-Scorff (56)

fête des potironsJ'entends déjà les copains se moquer de moi : "Mouhaha Nelfe t'es vraiment une mamie, après les compotes, tu t'attaques aux soupes !" Et oui c'est vrai, depuis que j'habite à la campagne (comprenez en province (bouh la honte!)), je redécouvre les plaisirs des produits locaux, du bien manger et oui j'avoue, j'ai parfois des occupations pas très djeunes ...

J'aime particulièrement les fêtes de village et je confesse une passion pour les courges quand vient l'automne (non Mr K n'en est pas une, et je préfère tuer tout de suite dans l'oeuf toutes blagounettes à connotations sexouelles (je vous vois, les 2 du fond!)).

Apprenant l'existence d'une Fête des potirons à proxité de chez nous avec en plus des dégustations, j'embarque Mr K et une copine de passage pour le week end vers le paradis des soupes et autres préparations automnales !

Cette Fête des potirons à lieu tous les ans mais peut être malheureusement pour la dernière année, comme me l'a confessé une adhérente. Elle est organisée par une association d'horticulture à la moyenne d'âge disons assez haute et qui perd peu à peu ses membres... hum.... (mes copains ont peut être raison finalement ^^) De mon côté j'espère que cette rumeur restera infondée car vraiment cette Fête des potirons vaut le détour !

Dans la salle omnisports de la ville, ce sont des dizaines de mètres d'étals de cucurbitacées qui nous attendent.

SAM_1254
(et là ce n'est que l'un des 4 murs de la salle...)

Cake au potimarron et aux olives, cake salé au potiron, confiture de potiron et de pommes, gaufres au potimarron, crème de potiron au basilic... sont autant de plats que nous avons pu goûter et pour lesquels nous avons récupérer les recettes. Les dames du stand étant en plus des amours, rien n'est venu gâcher la fête. D'un peu plus et je m'inscrivais à leur association pour faire baisser la moyenne d'âge.

Allez, comme je suis sympa, je partage avec vous celle de la crème de potiron au basilic qui est une véritable tuerie :

SAM_1260
(non, ne me remerciez pas)

C'est donc le ventre plein et le sac rempli de bonnes choses que nous avons pris le chemin du retour. Des prix défiants toute concurrence, la gentillesse des participants, la douceur des mets et des couleurs plein les yeux, ce fut une belle découverte.

Et hop, le butin du jour :

SAM_1269
(bonjour potimarrons, butternut, starlettes et longue de Nice)

Il n'y a plus qu'à cuisiner tout ça et déguster ! J'aime l'automne !

Posté par Nelfe à 17:42 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 29 avril 2009

Week-end à haut risque

Le capharnaüm éclairé se retrouve encore une fois sur la route direction le Sud-Ouest pour ce grand week-end du 1er Mai. Chaque premier week-end de Mai, depuis ma naissance, je suis dans mon Périgord natal, pour la "Fête des Cagouilles"!!!

fete_foraine

"Mais qu'est ce que c'est que ce truc?"
Ben, c'est une fête de quartier qui fête cette année ses 120 ans d'existence. On y fait du manège (bon d'accord maintenant je les connais tous par coeur et ils ne me font plus vomir peur depuis l'âge de 16 ans mais bon...), on y mange des chichis (mmm), des cagouilles (!!!), on va voir la fanfare, les courses cyclistes et les concours de pêche, le feu d'artifice... On y retrouve les copains et la famille... Ralala, cette fête, je ne la raterai pour rien au monde (la preuve, cette année, je boycotte les 50 ans de mon parrain! je suis une filleulle indigne! :p) et c'est une sorte de pélerinage. Rendez-vous compte. Ca fait plusieurs génération qu'on y va, je ne peux pas briser la chaîne! C'est péché! Certains vont à Lourdes, moi je vais à St Georges! Gloire à toi Dieu Barbapapa! Amen!

"Mais qu'est ce que c'est que ce TRUC!?"

Ahhhhh pardon! Vous parliez des cagouilles!? Une cagouille c'est ça:

cagouille

Bon appétit!

A lundi donc, avec 5kg de plus, le bide plein de chichis (et de bestioles gluantes sans leurs coquilles (je suis sûre que vous aimez ça!)), des peluches gagnés aux pinces (je suis une experte) et une nouvelle coupe de cheveux (oui, je sais, ça n'a rien à voir!).

Pour Mr K, ça sera sa 1ère fois... Que d'émotion!