mardi 11 février 2014

Chronique de la connerie ordinaire...

93660053_o

Dessin de Pancho tiré du site du Strips Journal

Posté par Mr K à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 3 septembre 2013

"Shelter" de Chantal Montellier

tumblr_ml1l1vSZDd1rnbxwxo1_500

L'histoire: Théresa et son mari sont invités un soir chez des amis, alors qu'ils s'arrêtent dans un centre commercial pour acheter une ou deux bricoles, une bombe atomique explose à l'extérieur et de lourdes portes blindées condamnent les galeries marchandes.
Les clients vont alors devoir s'organiser sous le joug de la direction qui, progressivement, met en place un substitut de gouvernement fachiste. Theresa se demande alors, avec d'autres, comment réagir !

La critique de Mr K: Une bonne lecture réflective aujourd'hui avec cette bande dessinée sortie en 1980 qu'un bon ami m'a prêté avec enthousiasme. Chantal Montellier que j'avais découvert bien plus jeune dans la revue À Suivre adopte un dessin réaliste, souvent en noir et blanc qui évoque beaucoup le style de Tardi. Elle n'a jamais hésité à travers son oeuvre à exposer ses idées féministes et ses engagements politiques. Dans cette bande dessinée, on retrouve nombre de ses préoccupations à travers un récit plutôt classique dans sa facture mais d'une noirceur absolue.

Thérésa et Jean sont invités pour la soirée chez des amis. Avant de les rejoindre, ils doivent passer au centre commercial Shelter pour acheter deux / trois bricoles. Histoire anodine en apparence si ce n'est qu'en arrière fond, au détour de deux trois bulles, on apprend qu'une menace d'attaque nucléaire est prise au sérieux en France. En effet, des événements apocalyptiques sont relatés à la télévision faisant cas de centaines de morts après une attaque nucléaire. Le couple doit se dépêcher car un couvre-feu a été instauré à 18h, mais au cours de leur séjour dans le centre commercial, une sirène d'alerte retentit et le complexe est bouclé. Ils vont devoir comme un millier de personnes vivre enfermés pour très longtemps car le patron de Shelter leur annonce que toute la ville a été détruite et que les radiations interdisent toute sortie sous peine de contamination!

2731600187-1984-large

Vous l'avez compris très vite, nous nous retrouvons confronté à un récit se déroulant en huis clos. Comment se comporte un groupe humain face à une menace, concentré qu'il est dans un espace confiné? Comment les autorités se comportent-t-elles pour gérer la situation? Le propos est très dur et dénonce clairement une certaine fascisation de l'État qui rappelle clairement le régime nazi ou l'univers décrit par Orwell dans 1984. Sinistre et noire, cette oeuvre s'apparente à un cri contre la normalisation et l'uniformisation, contre la policiarisation de la société. Le scénario est particulièrement bien écrit, touche juste et vous mettra très mal à l'aise durant certains passages. Quelques planches se révèlent un peu caricaturales voir outrancières mais les personnages restent remarquablement traités et exploités pour aboutir à une fin sans concession.

001

Belle réflexion sur la liberté et le contrôle des populations par une démocratie en dépérissement face à une crise extrême, cette lecture se révèle encore aujourd'hui essentielle et toujours d'actualité. Un must que je ne peux que vous conseiller chaudement.