mercredi 28 avril 2010

Aux frontières de la dub avec Infrazer

InfrazerInfrazer, groupe champenois, nous propose une musique électro teintée de dub, de rock et de trip-hop dans des contextes variés allant de l'aérien au saturé en passant par le dynamique et l'ambiant.

A grand coup de basse, guitare, batterie, claviers mais aussi sampler et beat-machine, Infrazer se veut enivrant et anesthésiant comme un bon gros buzz! Rappelons ici que la drogue c'est mal, que fumer tue, que l'alcool peut engendrer une dépendance et que la TV rend con. Voilà, ça c'est fait...

Infrazer n'en est pas à son coup d'essai. Anciennement "Inti Aka", séparé en 2006 suite au départ de la chanteuse, ils se sont reformés sour le nom d'"Infrazer" pour sortir cet album en 2008 puis au niveau national en 2009 chez Mosaïc Music Distribution.

Aux accents d'High Tone et de Zenzile, Infrazer n'offre rien d'original à qui connait l'univers dub mais n'a pas à rougir pour autant! Evasion des sens, expédition sonore, voilà ce à quoi Infrazer nous expose. Le premier titre de l'album, "XIII", nous en donne un avant goût. Pas de poses entre les titres mais des fondus faisant de ces 10 morceaux une seule et même plage de 54 minutes. "Genotype 5" et ses superpositions de samples, agrémentées d'extraits sonores de "Voyage au centre de la terre" de 1959, nous laisse une impression étrange. Où sommes-nous? Nous ne le savons pas réellement... Un coloque de bio-neurologie? Une expérience scientifique? Une atmosphère oppressante et saturée, là est la seule certitude.

"Showgun" se veut plus speedé, plus nerveux, comme une grosse bouffée d'oxygène en plein poumon. La bouffée qui shoote, qui enivre. "Apathique", titre chanté, tel un ovni au milieu de cet album, est un remix réadapté du titre de Monsieur Z. Bon, faut aimer... Ce n'est pas mon cas. L'atmosphère redevient hypnotique et envoutante avec "Allo Houston", oppressante avec ses sonorités quasi industrielles et mécaniques.

Cet album dense, difficile à décrire en quelques lignes tant il révèle plus de l'expérience physique, prend fin sur "Global Therapy", titre de presque 7 minutes qui achève notre voyage de presque 1 heure. Un voyage intense, douloureux et magnifique, oppressant et libérateur. Tous ces paradoxes qui nous font aimer la vie.

Posté par Nelfe à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 15 novembre 2009

On "Tilt" pour le Peuple de l'herbe

Le_peuple_de_l_herbe___Tilt

Le Peuple de l'herbe, nous offre là son 5ème album, enregistré à domicile, dans leur propre studio, la Supadope Factory, dans une volonté de maîtriser au mieux la vie quotidienne et la carrière du groupe. Loin des compromis et du consensuel, le Peuple est difficilement classable. Facilement relégué dans la famille "électro", leur musique est un mélange de dub, rock et postpunk aux influences black et hip-hop, parsemée de touches d'instru cinématographique. Difficile donc de mettre Le Peuple dans une case tant ils surfent avec brio entre les styles.

"Tilt" débute avec le titre "Heart & soul" qui anonce d'emblée la couleur d'un album énergique et puissant. Envolées cuivrées, breakbeats efficaces, basses lourdes, rythmiques d'acier, paroles tranchantes, nappes sombres et riffs nerveux sont les piliers de la musique azimutée des lyonnais du Peuple de l'herbe. Les morceaux s'enchaînent: "Brick by brick" fracassant hip-hop, "L'esprit d'une époque" pop aux chorus jazz, "Look up!" battle des voix de Jc001 et Sir Jean, "Pretty bad drug" drum'n'bass envoûtant, "Matchbox" trip-hop, "Supabreakin'" rétro, "Swamp" morceau hypnotique, "Get stronger" rock, "Green card" interlude de 51 secondes, sorte d'intro à "Nightmare" aux basses dub et à la trompette jazz, "Back against the wall". "Catch up" clôture l'album en summum électro et ne fait que nous confirmer que l'on vient de passer 50 minutes en dehors des sentiers battus, en plein trip musical qui fait du bien entre les 2 oreilles!

"Tilt" est une boule de flipper qui va droit au but...

En plus de l'écoute de ce dernier album, je ne peux que vous conseiller d'aller les voir sur scène pour prendre une bonne claque et ressortir "laver" de toutes les tensions accumulées. Le Peuple de l'herbe, un groupe qui fait du bien!

Posté par Nelfe à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 10 novembre 2009

"Pawn Shop" - Zenzile

zenzile

A chaque album que Zenzile sort, le jeu consiste a trouver quel style va savamment pointer son nez et venir s'ajouter à la base dub qui est leur marque de fabrique. Pour ce 8ème album, le groupe nous offre un album déroutant aux sonorités dub mais résolument plus pop.

Après 13 ans de carrière, 7 albums, 5 maxis et des centaines de concerts sur plusieurs continents, Zenzile arrive encore à nous surprendre. Pour son "Pawn Shop", le groupe a intégré deux chanteurs, Jamika Ajalon et David K. Alderman, et marque ainsi une certaine rupture dans leur ligne de conduite musicale. A prédominance pop, les titres exclusivement instru sont une denrée rare dans ce nouvel opus. Là où dans d'autres albums, on planait à 10.000 sur une ligne instru tout droit descendu du ciel, ici le chant nous emmène vers d'autres contrées rock, pop et même psyché sur "Caution Horses". Différents style se cotoient donc dans cette galette, évitant ainsi la monotonie. La dub est bien entendu toujours présente pour le plus grand plaisir des fans de la première heure grâce à une basse et une guitare très marquées tout en gardant l'amorce rock de "Living in Monochrome".

Zenzile, groupe phare de la scène dub n'a pas fini de faire parler de lui...

A l'occasion de la sortie de leur nouvel album, mygmusique vous propose d'en remporter 5 exemplaires pour ainsi attraper le virus Zenzile ou confirmer l'essais. Rendez-Vous ici pour participer. C'est moi qui reçoit les mails ;)

Posté par Nelfe à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,