jeudi 4 février 2016

Réforme orthographique sa mère

Stupeur et tremblement hier soir en ouvrant mes réseaux sociaux. J'ai d'abord cru à une info type Le Gorafi. Une réforme de l'orthographe !? WTF !? Un mot est un mot, il s'écrit d'une façon précise, c'est quoi cette blague de réformer l'orthographe !? Puis le temps passe et je vois de plus en plus d'articles sur le sujet. Mierda, ce n'est pas une blague en fait !

Vous avez tous dû voir passer l'info aujourd'hui sur le net et c'est un fait : l'orthographe est en deuil. Pas tout à fait en fait, puisque c'est l'Académie Française qui a validé cette réforme en 1990 et qui la rend effective aujourd'hui. En 26 ans, les gars, ils ont eu le temps de se faire à cette idée. L'orthographe n'est donc pas en deuil, il se paye une deuxième jeunesse. En revanche, c'est l'amoureux de la langue française et du respect de l'orthographe qui l'est.

J'ai toujours eu des bonnes notes en dictée. Certains diront que c'est facile de râler dans ce cas là mais si c'est ainsi aujourd'hui c'est parce que j'ai eu des super maîtresses, que j'ai bien appris mes leçons quand j'étais petite, que mes parents ont suivi mon apprentissage du Français en me faisant réviser et lire et parce que la lecture est une passion. Ça c'est sûr, ça aide... Je ne suis pas Wonder Nelfe et il m'arrive, comme tout le monde, de faire des erreurs mais je fais attention à ce que j'écris et je me relis. Avec l'application de cette réforme, j'ai l'impression qu'on fait un grand bond en arrière.

J'ai lu que seulement 45% des français maîtrisent les règles de l'orthographe aujourd'hui. Pourquoi alors faire en sorte de faire accroître ce pourcentage alors qu'il est tellement plus simple de niveler par le bas ? Ben oui, je suis bête alors ! D'ailleurs je suggère une réforme des mathématiques en supprimant les tables de multiplications, les broutilles après les virgules qui ne servent à rien et de ne même plus apprendre aux enfants à compter. Pourquoi fournir un effort lorsqu'on a sous la main des calculettes et des smartphones avec correcteurs orthographiques !?

Mr K et moi n'avons pas encore d'enfants mais je plains nos futurs pauvres mômes quand on leur dira à la maison que tel mot ne s'écrit pas "comme ça" alors qu'ils auront appris l'inverse à l'école (je les plains également quand on les obligera à dire "les haricots" et non "les zaricots" mais ça c'est un autre problème) et je saigne déjà des yeux lorsque j'imagine les romans que nous tiendrons entre nos mains dans 10 ou 20 ans et qui auront intégré ce nouvel orthographe. J'ai déjà arrêté d'essayer de déchiffrer le langage SMS, je ne pourrai pas arrêter de lire parce qu'une absence d'accent circonflexe me pique la rétine...

C'est moche, c'est tellement moche ce que vont faire les manuels scolaires à la rentrée prochaine... C'est vilain ! Mais c'est vilain !!! Ça ne se fait pas, c'est péché ! Ça va nous faire claquer Bernard Pivot ces conneries !

Sur ce, je vous laisse avec mes regrets de vieille peau accro à certaines valeurs (c'est tellement pas dans l'air du temps).  Et puis, il parait qu'il faut s'entrainer à compter les nénufars et à connaitre le cout de l'ognon parce que ce weekend la maitresse ouvre son portemonnaie pour nous appater avec un apresmidi millepattes ! KAMOULOX !

Posté par Nelfe à 17:01 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 28 septembre 2010

Kill them all...

... à commencer par notre propriétaire et son empaffé de préposé chauffagiste. En effet, ils ont compris avant nous que l'avenir c'était de vivre sans eau chaude et sans chauffage! Qu'est-ce qu'on est con!

Rien que pour nous convertir, ils ont ces derniers temps usé de leur numéro à priori bien rodé: la vieille mamie pseudo gateuse au bord de la curatelle et l'ouvrier compétent mais fainéant et bipolaire. Résultat des courses, on a les nerfs à vif et on se caille les miches! J'aurais bien répandu leurs tripes encore fumantes sur les belles pierres de notre façade 100% longère bretonne typique, mais Nelfe s'y est opposée en avançant deux arguments: un, c'est pas esthétique, ce serait dommage de gâcher la splendeur et le calme de notre petit hameau. Deux, c'est illégal. Ce serait balot en effet...

Pour ne pas finir frustré et surtout évacuer mon trop plein de tension, rien de mieux qu'un bon Pantera des familles, du vieux et du lourd. Roooooooaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrr! Ca fait du bien par où ça passe et à priori on risque bien moins que pour meurtre aggravé...

 

Posté par Mr K à 21:52 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 28 juin 2010

Nuteller tue!

article_nutella

Que vois-je aujourd'hui en regardant les infos sur le net? Le Nutella fait grossir!!!??? Noooon s'pa'vrai! Moi qui jusque là pensais que c'était plein de bonnes vitamines, comme ils disent dans la pub! "Le petit déjeuner équilibré: 1 jus de fruit, du lait et 2 tartines de Nutella". Haaan! En fait manger le Nutella à la cuillère c'est pas comme manger 5 fruits et légumes par jour!? Oh je suis trop bête, c'est de là alors qu'elles viennent mes grosses fesses! 

Parce que c'est pas une blague, aujourd'hui, le 28 juin 2010 (alors que le Nutella existe depuis les années 60), on nous bombarde le net de l'info qui va révolutionner la face du monde: le Nutella c'est sucré et gras! Wahou, THE revelation! Composé de plus de 60 % de sucre et d'huile de palme, le Nutella ne serait pas conforme au "profil nutritionnel" défini à Bruxelles et le fabricant, l'italien Ferrero, risque de devoir annoncer sur ses étiquettes que son produit est dangereux pour la santé: "Attention danger, favorise l'obésité"

Hey les gars de Bruxelle, je vous préviens, touchez pas à mon Nutella! J'en ai besoin pour mes crêpes!

A quand une étiquette au dessus de l'écran plat du salon indiquant que la TV rend con!?


Rooo, oui je sais elle est facile... Mais c'est pas moi qui le dis, c'est la TV!

Posté par Nelfe à 18:54 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 7 janvier 2010

Non à la privatisation de la Poste?

laposte

Je ne suis pas quelqu'un de foncièrement calme et posée, mais je suis toujours respectueuse et j'ai des principes. Un de mes principes étant qu'il faut pas me faire chier! Et là... Je suis énervée!!!!! Pour me la faire djeunes, je suis vénère!

Tu bosses toute la journée, tu rentres chez toi, t'es crevée, sur les routes ça gèle, tu vas enfin pouvoir te poser tranquille après une journée de tension et là t'ouvres ta boîte aux lettres... et t'as envie de buter un mec de la Poste!!!

Qu'est ce qu'il s'est passé? Tout est indiqué dans ce gentil petit mail que je leur ai fait parvenir tout de suite après:

Journaliste dans le domaine de la musique, je reçois très souvent à mon domicile des envois de la part de labels, maisons de disque ou artistes, contenant des albums CD ou DVD avec biographie.

J'ai constaté pendant la période des fêtes une diminution des réceptions. Beaucoup de lettres envoyées (déjà 3 envois remarqués) n'ont pas été livré!!! Heureusement que les labels et moi même nous tenons informés des envois/réceptions... Je suis scandalisée!

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase concerne le courrier que je reçois aujourd'hui même (le 07/01!) et qui a été posté le 16/12! Celui ci a été ouvert puis rescotché!!! La totalité du contenu n'a pas dû intéresser la personne travaillant à la Poste et qui s'est SERVIE dans mes affaires (!) puisqu'elle n'a pas tout VOLE (forcément l'album restant dans l'enveloppe est cassé, c'est moins intéressant)!

Si votre personnel n'a pas les moyens de faire ses cadeaux de noël normalement, comme tt le monde en achetant ses présents, merci de les augmenter afin qu'ils arrêtent de se servir dans notre courrier!

C'est une HONTE!
C'est ce genre de scandale qui amènera certains clients comme moi à la concurrence quand vous serez privatisés!

C'est décidé, en période de fêtes, je n'envoie plus rien et demain, je vais péter un scandale à mon bureau de Poste! Ca ne changera rien mais ça me fera du bien!

"Y a pas écrit la Poste ici" et heureusement!

Posté par Nelfe à 18:52 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 21 août 2009

Ma dentiste, la douceur incarnée...

dentiste

Cet après-midi, j'avais rendez-vous chez ma dentiste. Le genre de rendez-vous dont on se passerait bien mais auquel on est obligé d'aller. A l'origine, c'était prévu pour le 2 septembre mais vu le mal que je me paye, on a avancé la date.

Je me dirige donc vers le cabinet, non sans appréhension (qui aime aller chez le dentiste à part les masos?) mais rassurée du fait qu'après ce mauvais quart d'heure j'irai beaucoup mieux. Mais ça, c'était sans compter sur l'humeur massacrante de madame qui avait soit au choix:
- ses ragougnats
- subit une séparation non désirée dans les heures précédentes
- une forte constipation depuis 1 semaine...
P'tet bien les 3 en même temps si ça se trouve!

Je m'assoie donc dans le fauteuil de torture, la bouche ouverte, prête à me faire charcuter.
Je vois la piqure se diriger vers moi. Certes ce n'est pas très agréable, mais normalement après ça, on peut vous faire passer un marteau-piqueur dans la bouche sans que vous n'haussiez le moindre sourcil. Oui... Normalement...

Elle commence donc son travail de bourreau et, au début, tout se passe très bien (enfin, "très bien", on est quand même chez le dentiste... disons que ça va). Elle change de fraise, une fois, deux fois, afin de pouvoir travailler de plus en plus précisément et là, c'est le drame. Une douleur aigüe, horrible! Comme une aiguille qui vient se planter en plein au milieu de la gencive. Réaction logique, je plisse des yeux (j'ai bien dit "plisser des yeux", ça a son importance pour la suite). Là, ma dentiste, qui je le rappelle devais avoir un problème personnel (se reporter plus haut), s'arrête net et me dit d'un air agacé:
- "Pfffffffff... Faut savoir ce que vous voulez hein! Vous préférez peut être souffrir (réflexion personnel: Ah bon, c'est pas déjà ce que je suis entrain de faire?!") ? Il faut bien que je puisse travailler. C'est vous qui voyez!"
- Moi, des yeux (forcément avec 3 doigts dans la bouche, un coton et une mini perceuse, on ne peut pas faire mieux): "Non non c'est bon, je comprends. Continuez." (en plus je suis polie des yeux!)

Elle continue donc son office mais très vite, je replisse des yeux. Malheur, qu'est ce que je n'avais pas fait là! J'aurai hurlé à la mort, je n'aurais pas eu pire réaction de sa part:
-"Arffffffffffff... *pose tous ses ustensils et me regarde comme une enfant de 5 ans qu'on gronde* Je ne peux pas travailler comme ça, c'est pas possible!" (Genre, c'est ma faute...)

Après une minute, elle décide de me faire une 2ème anesthésie, je ne peux toujours rien dire, j'en ai plein la bouche. Elle me prévient en me disant que ça va faire un peu mal, forcément c'est l'anesthésie et c'est à vif.
J'aime bien le "un peu mal"... J'apprécie vraiment! C'est tellement agréable de se faire enfoncer une aiguille à un endroit qui fait super mal! Je replisse des yeux parce que c'est vraiment horrible comme douleur, mais je ne suis plus une enfant, je sais que c'est pour mon bien.
Ma dentiste, ayant visiblement un problème avec les plissements d'yeux, arrête sa piqure, enlève ses doigts, pose tout et me dit:
- "Là c'est bon j'arrête!"
- Moi (ça y est, je peux parler): "Mais non continuez. J'ai mal c'est tout! La dernière fois, je n'ai rien senti mais là ça me fait très mal. Ne faites pas attention (je rappelle que je plisse juste des yeux! J'aurai dû gémir assez fort pour qu'on m'entende jusqu'à la salle d'attente!)"
- "Non, désolée. Je vous mets un pansement, comme ça je ne vous ferais plus mal. Vous croyez que c'est agréable de travailler dans ces conditions?"
- Alors là j'hallucine... "Vous croyez que c'est agréable de venir chez le dentiste!!!???" (Je sais pas vous mais moi je surkiffe d'aller chez le dentiste! Je préfère largement ça à une bonne soirée restau/ciné!)

Sur ce, elle me pose un pansement, me dit de serrer la machoire sur un coton. Je douille déjà et me dis très fortement que vu que le prochain rendez-vous est dans 10 jours, et qu'il y a de forte chance pour que je mange d'ici là, j'ai bien le temps de morfler et de me taper la tête contre les murs.
Je ressors de là complètement à vif (bouche et nerfs) et surtout sur le cul d'une telle réaction pour 2 malheureux plissements d'yeux!

J'y retourne le 2 septembre. Je suis sympa (maso?), je lui laisse une seconde chance. Si elle me refait mal et réagit de la même façon, c'est moi qui lui dit d'arrêter et de transmettre mon dossier à un de ses collègues qui continuera de s'occuper de mes soins.

Non mais quelle connasse! Et dire qu'elle rentre de vacances... Ca promet...

Posté par Nelfe à 18:12 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 23 juin 2009

Envies de meutres

Il est des saisons heureuses et douces, où tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes... Et puis, y'a des jours à chier comme hier et aujourd'hui où tour à tour vous avez envie d'exploser la gueule à votre ancien proprio qui n'arrête toujours pas de vous chercher des noises (et là, je reste poli) et celle de votre patron qui pour couvrir sa propre incompétence en rejette la faute sur votre tronche par le biais de remarques acerbes et totalement dénuées de fondement.

Je me plais à rêver dans ces moments là à me métamorphoser en la créature décrite dans ce clip de Cavalera Conspiracy (vus l'année dernière au Hellfest), les tripes répandues sur les murs en plus! Ils feraient bien moins les fiers tous ces cons! Mais pour le coup, je crois que je perdrais mon boulot... Voilà, c'est dit, ça fait du bien et rassurez vous chers lecteurs, dès demain je serais de nouveau redevenu normal...

Posté par Mr K à 19:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :