jeudi 15 juin 2017

A la découverte de "Terres de Tisanes" - Cléguer (56)

Celles et ceux qui me suivent sur Instagram connaissent mon amour pour les produits naturels, le goût des choses simples et la qualité des bons produits. Le BIO est de plus en plus plébiscité et il en va autant de notre santé que de celle de notre planète. Préserver la Terre et ses ressources mais aussi éviter d'ingérer des tas de cochonneries : voici une des préoccupations grandissantes de notre époque.

Cela fait plusieurs années que je mets l'accent sur les produits bio dans ma cuisine (fruits, légumes, produits laitiers et thés surtout), dans ma salle de bain et ma trousse à pharmacie. Je m'intéresse de plus en plus aux huiles essentielles et à la phytothérapie. Je n'ai pas fini d'apprendre tant c'est un puits sans fond ! C'est dans cette démarche que j'ai découvert "Terres de Tisanes" et Alexandre Bompard, producteur de tisanes bio, à deux pas de chez moi. J'en ai parlé plusieurs fois sur les réseaux sociaux et ai attisé la curiosité de certains qui depuis ont testé leurs produits via leur boutique en ligne. J'ai aujourd'hui une excellente raison d'en parler plus longuement au Capharnaüm éclairé !

PO Terres de Tisanes 1

Samedi dernier avaient lieu les Portes Ouvertes de "Terres de Tisanes" et c'était l'occasion parfaite de découvrir les champs de plantes, mais aussi l'atelier et glaner quelques bons conseils au passage. Y étant toujours allée seule, c'était aussi l'opportunité de faire découvrir à Mr K ce petit havre de paix.

C'est au lieu-dit St-Guénaël sur la commune de Cléguer, à quelques kilomètres de Lorient (56), que "Terres de Tisanes" est implanté. Rendez-vous est pris devant la petite chapelle voisine de cette longère bretonne où l'atelier de séchage et de conditionnement ainsi que la boutique sont installés. Comme cadre, on ne fait pas mieux !

PO Terres de Tisanes 2

Avec un petit groupe de 8/10 personnes et Alexandre, nous nous dirigeons immédiatement vers les champs. Ici il nous explique ses principes de production, très proches de la permaculture. Les champs ne sont pas nickel, il y a pas mal d'herbes folles mais tout est fait dans le respect de la nature. En ce moment nous sommes en quasi sécheresse et il n'y a pas d'arrosage des champs. Une invasion d'insectes ? D'autres espèces se propageront pour contrer le problème. La nature a toujours su conserver un équilibre, il faut lui faire confiance. Pas de pesticides donc, pas de désherbant non plus. Un champs n'est pas un musée, il y a de la vie et si l'on veut se nourrir du fruit de la terre, il faut la préserver.

PO Terres de Tisanes 3

40% du travail s'effectue dans les champs (désherbage, plantation, récolte), 40 autres sont pour le traitement des plantes récoltées (manutention, séchage et conditionnement), les 20 derniers sont pour la vente et l'administratif. Chez "Terres de Tisanes", on trouve plantés, à même le sol, de la mélisse, de la lavande, du fenouil, de la camomille, du cassis, de l'hysope, de la mauve, de la reine des près... On fait de la récolte sauvage d'aubépine, de sureau, de frêne... Et ce sont milles senteurs qui viennent taquiner les narines des curieux que nous sommes.

PO Terres de Tisanes 4

Chacun y va de sa petite question : Quels sont les bienfaits de la mélisse ? Comment et quand récolter les roses ? Comment se débarrasser de façon naturelle des limaces qui envahissent nos cultures ? Aujourd'hui, les gens se sont déplacés pour découvrir cette petite entreprise mais aussi pour repartir avec plein de bons conseils. Le maître des lieux n'en est pas avare, l'ambiance est conviviale et la visite très agréable.

PO Terres de Tisanes 5

Puis, nous sommes laissés entre les mains de sa collègue pour une découverte de l'atelier de séchage. Accueillis avec une tasse de tisane, nous passons de l'autre côté du miroir, l'endroit sur lequel s'interroge bon nombre de visiteurs.

PO Terres de Tisanes 6

Installé à l'étage de la longère, sous les combles, l'atelier de séchage est un endroit important du processus de fabrication de tisanes. La pièce est gardée à température constante et à un taux d'humidité bien spécifique. Des ventilateurs et déshumidificateurs d'air sont installés ça et là pour aider à la bonne conservation et au séchage optimal des plantes.

PO Terres de Tisanes 7

Tilleul, thym citron, roses, mauve... On en prend plein les yeux et encore une fois plein le nez ! Là encore les questions sont nombreuses : Combien de temps faut-il pour que telle plante sèche ? Comment sait-on que c'est le bon moment pour les ensacher ? Faut-il les brasser pour homogénéiser le séchage ? On sent bien que nous allons tous mettre en pratique les informations récoltées dès que nous serons rentrés à la maison ! Qui n'a pas dans son jardin un peu de thym, de la lavande ou de la menthe ? 

PO Terres de Tisanes 8

C'est beau, ça sent bon mais on crève de chaud dans ce séchoir (enfin surtout moi qui suis très sensible aux variations de température) ! Petit passage maintenant du côté des stocks, "Terres de Tisanes" fournissant quelques enseignes alentours.

PO Terres de Tisanes 10

Retour au rez-de-chaussée où se trouve la machine permettant de conditionner les tisanes pour la vente. Si vous vous rendez sur place, vous la découvrirez dans la salle principale servant aussi de boutique.

PO Terres de Tisanes 11

C'est là également que se trouvent les stocks d'autres plantes servant à confectionner les mélanges. A savoir également que l'on peut vous faire sur place les mélanges de votre choix.

PO Terres de Tisanes 12

La visite est maintenant terminée. Chacun à la possibilité d'acheter quelques sachets de tisanes et encore une fois poser toutes les questions dont il a besoin afin de s'orienter vers les bons produits. La santé passe par ce que nous consommons, je n'ai aucun doute là dessus. Depuis quelques temps, je sais aussi qu'elle passe par les plantes et en mesure chaque jour les bienfaits !

PO Terres de Tisanes 13

PO Terres de Tisanes 14

Après le thym citron, le basilic, la coriandre, l'origan, la ciboulette et la menthe, c'est maintenant la verveine qui vient s'inviter dans notre jardin. Depuis samedi, je la regarde grandir doucement et s'épanouir chez nous. Pas de doute, elle sera chouchoutée ici ! Je suis également repartie avec un sachet de Camomille romaine que nous consommons en tisane mais que j'utilise également en compresse sur le visage, ayant de gros soucis de peau en ce moment (oui je sais, j'envoie du rêve ! mais je peux vous dire que ça me sauve et que je suis en passe de retrouver un visage normal ! hourra !).

J'espère que la visite vous a plu, n'hésitez pas à aller faire un tour chez Alexandre, virtuellement ou en vrai si vous êtes du coin. Vraiment, vous ne le regretterez pas ! Et si vous êtes adeptes de plantes, avez des petites astuces à partager ou vous posez des questions, laissez un petit mot ici et on échangera avec plaisir sur le sujet (on le fait déjà beaucoup ensemble sur IG mais tout le monde n'y est pas).

Merci "Terres de Tisanes" pour cette après-midi fort intéressante et enrichissante. Accueil au top, bonne humeur, convivialité mais aussi professionnalisme et produits de qualité ! J'en ai de la chance d'être votre voisine !