lundi 6 juin 2011

"Un amour fraternel" de Pete Dexter

un-amour-fraternelL'histoire: La mort accidentelle de la petite Angela plonge la famille Flood dans le désespoir. Charley, le père de famille, veut tuer le responsable, qui se trouve être son propre voisin. Mais ce policier corrompu travaille, comme Charley, pour la mafia de Philadelphie. Il est protégé par le parrain du gang. En allant au bout de sa vengeance, Charley va précipiter le destin de chacun des membres de la famille Flood...

La critique Nelfesque: C'est grâce à un partenariat Livraddict et Points que j'ai pu lire "Un amour fraternel" de Pete Dexter. Merci à eux car je ne connaissais pas cet auteur et c'eût été dommage de passer à côté. La couverture promettait un roman noir et elle n'a pas menti. Ici, il n'y pas de place pour la joie.

L'histoire est simple, sobre et efficace. Je ne vous fais pas de redite, tout est indiqué dans la quatrième de couverture. Nous suivons la vie d'un homme qui n'est pas né dans une famille comme les autres. Chez lui, pas de maman et de papa "normaux", pas de repas en famille dans un climat harmonieux et pas d'épanouissement personnel dans un travail ordinaire ou avec des loisirs "de base". Le destin de Peter est sombre et on sent dès le début du roman, à la lecture de son enfance, que les choses se finiront mal. Une tension sourde plane sur les pages de ce roman.

"Un amour fraternel" commence sur les chapeaux de roue avec la mort accidentelle mais sordide d'Angela, la petite soeur de Peter. Cette scène, détaillée jusqu'à la nausée par l'auteur, marquera l'enfance et la vie du personnage principal qui, se drappant dans un quasi mutisme, ne cessera de poursuivre un but mais de manière inconsciente: venger sa soeur et sa famille qui a éclaté après ce drame.

Mais "Un amour fraternel" n'est pas seulement un roman de vengeance, c'est aussi le récit de la vie d'un homme qui fait tout pour sortir du déterminisme social mais qui traine un boulet invisible qui l'empêche de changer. Sur sa route, il va croiser Nick, ancien boxeur, maintenant gérant d'un gymnase où cassés de la vie et futurs grands boxeurs se cotoient. Auprès de lui, il va apprendre le respect et les codes de l'honneur propres à cette discipline. J'ai particulièrement aimé les liens qui unissent ces deux personnages, forts mais tout en retenue. De manière générale, le personnage de Nick est à mon sens le plus abouti et rien que pour lui et sa vie dans son club de boxe, la lecture de roman vaut le détour. Les autres personnages tournant autour de Peter ne sont pas en reste: son cousin opportuniste et médiocre, son oncle profiteur et malhonnête, le fils de Nick, Harry, protecteur et jaloux...

En bref, une lecture agréable bien qu'oppressante (vous êtes prévenus) avec des personnages fouillés et une ambiance noire. Une écriture simple et un style direct. Que demander de plus?

Posté par Nelfe à 18:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,