mercredi 15 janvier 2014

"Requiem Chevalier Vampire - Tome 1 : Résurrection" de Mills et Ledroit

Requiem-chevalier-vampire-tome-1 couvL'histoire: Lorsqu'Heinrich est mort sur le front russe durant la deuxième guerre mondiale, il pensait trouver la paix. Au lieu de cela, il a découvert Résurrection, une planète cauchemardesque sur laquelle le temps recule. Là, il est devenu Requiem Chevalier Vampire.
Alors qu'il recherche Rebecca, son amour perdu, il se trouve entrainé dans un conflit cosmique entre des dieux étranges, parce qu'il détient l'épée qui en est la clef, et qui le mènera à la victoire ou à la damnation éternelle.

La critique de Mr K: Pour ceux qui nous suivent depuis un certain temps, vous n'êtes pas sans savoir que j'ai adoré le cycle des Chroniques de la Lune Noire que j'ai chroniqué en intégralité il y a déjà quelques temps. J'avais adoré à l'époque ce mélange unique d'héroïque fantasy et d'humour. Olivier Ledroit y officiait déjà en tant que dessinateur. On retrouve dans cette série que je débute (je pense déjà aux autres tomes que je vais devoir acquérir, vive les broquantes!) tous ces éléments transposés dans un Enfer des plus particulier!

requiem01p image 2

Tout commence par la mort du héros ce qui n'est pas banal en soi! Heinrich, soldat de la Wehrmach est tombé au champ d'honneur mais c'est à ce moment bien précis que commence son destin. Il se réveille sur une planète désolée, peuplée par les morts de notre Terre. Très vite, il va se rendre compte qu'une hiérarchie existe, que les rapports dominés / dominants sont ici poussés à leur paroxysme (on est en Enfer après tout!) et qu'il va devoir tracer sa voie pour se faire une place au chaud (sans mauvais jeux de mots). Le récit alterne alors entre découvertes pittoresques sur les us et coutumes en vigueur et scènes d'apprentissage en vue de devenir chevalier vampire.

requiem_t1 image 3

Tour à tour, vous seront présentés des dieux, des sous-classes au rôle hautement nutritif, les gardiens de l'ordre dans un monde chaotique (non, non, ici ce n'est pas antinomique!) et les chevaliers vampires aux mœurs dirons-nous particulières... Bien que classique le scénario est prenant et les personnages quoique stéréotypés sortent quelques peu des sentiers battus dans quelques fulgurances bien venues. Les notions de bien et de mal sont ici redéfinies et l'inversion temporelle que subit la planète Résurrection fait écho à l'inversion des valeurs. C'est à la fois saisissant et dérangeant, ce dernier point étant plutôt rare dans ce genre de production. Riche idée d'ailleurs dans ce domaine qu'on eut les auteurs de glisser le personnage de Rebecca, l'amante disparue de Requiem qui a un rôle central dans le développement du personnage principal.

requiem_t1 image 1

Nous avons affaire ici à une très belle BD en terme purement esthétique. Les dessins sont d'une beauté à couper le souffle entre paysages cauchemardesques et scènes plus intimistes et triviales. Le trait est précis et rend honneur à la vision infernale que le scénariste voulait donner. Les scènes chocs sont légions et la psychologie est développée sans trop en révéler sur les futurs développements. Bien évidemment, on reste sur notre faim mais on est dans une époque où le côté bancable est assez envahissant, y compris dans la production artistique. Je cherche en priorité à lire des œuvre en un ou deux volumes mais je ne pouvais décemment résister à cette tentation de lire une histoire se déroulant dans l'au-delà, ce thème étant des plus fascinant à mes yeux.

Un beau prélude riche en futurs possibles et en promesses aussi. J'ai bien hâte de retourner traîner mes guêtres en Enfer!

Posté par Mr K à 18:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,