samedi 12 mai 2012

"Le trône de fer, intégrale 3" de George R. R. Martin

sans-titreL'histoire: Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrifiant hiver: par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes...

La critique de Mr K: Quel bonheur! Quelle exaltation de replonger dans le royaume des sept couronnes et des cités libres! Je me suis laissé six mois pour me remettre de mes émotions suite à ma lecture des deux premiers volumes de l'intégrale du Trône de fer de Martin. À la fin du premier chapitre de celui-ci (20 pages sur 1150 en tout!), je suis de nouveau accro, adieu sommeil et vie sociale! Bonjour cavalcades et intrigues!

Je pensais avoir tout lu avec les deux premiers tomes, je me mettais le doigt dans l'œil jusqu'au coude, George R. R. Martin a décidément un don incroyable pour se renouveler tout en conservant l'esprit épique et unique de sa série. On s'immerge donc à nouveau et de façon quasi immédiate dans un monde de fureur et d'avidité où tous les coups sont permis. Le pire... c'est qu'on y prend plaisir et qu'on en redemande! Attendez-vous à lire de nombreux revirements de situation, à de l'épopée sanglante et cruelle et à des disparitions tragiques. En effet, une dizaine de personnages importants meurent ou disparaissent dans ce volume et non des moindres! C'est parfois avec la boule au ventre que l'on tourne les pages, appréhendant ce qui va suivre et ce que l'auteur réserve à ses protagonistes. Petites trahisons entre amis, meurtres en famille (tant qu'à faire!), mariages d'intérêts, tortures diverses et variées, autant de mœurs épouvantables qui règnent en maître à Westeros. On se rend de plus en plus compte que nul n'y échappe et même les personnages les plus attachants ont leur part d'ombre (aaaah Tyrion mon favori!) et les plus détestables leur part de lumière (enfance difficile de Cerseï par exemple).

L'écriture est toujours une merveille d'efficacité et de puissance évocatrice. On vit littéralement les faits que l'on suit tant on s'y croit! On sort marqué de façon indélébile et heureux d'une telle lecture qui donne clairement ses lettres de noblesse à la fantasy contrairement à certains (non non, je ne suis pas rancunier...). Comme dit en quatrième de couverture, il y a du Druon dans le flot des événements et les faits relatés, on peut aisément faire le rapprochement avec la saga des Rois Maudits qui m'avait captivé à l'époque. On passe par tous les états et loin de se tarir, les sentiments s'exacerbent et la tension monte de plus en plus. Franchement, j'étais dans tous mes états et il en faut beaucoup pour me retourner à ce point là lors d'une lecture.

Un grand bonheur donc que je poursuivrais bientôt avec le volume 4 de l'intégrale qui siège bien sagement dans ma PAL qui reste sérieusement à épurer! Je vais attendre d'avoir une bonne semaine de libre pour m'attaquer à ce beau morceau. Vive la maison Stark! Même si j'y crois de moins en moins....

Lu et aussi adoré du même auteur:
- Le trône de fer, intégrale 1
- Le trône de fer, intégrale 2

Posté par Mr K à 14:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 17 novembre 2011

"Le trône de fer, intégrale 2" de George R. R. Martin

trone2L'histoire: Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver: par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes...

La critique de Mr K: Reprise du boulot oblige, il m'a fallu un peu plus de temps pour lire la suite des pérégrinations des nombreux personnages de cette saga tout bonnement fabuleuse. Oui, je confirme, cette série est une véritable bombe et sans se contenter de réutiliser les mêmes recettes que le premier volume, Martin sait se renouveler et surprendre pour le plus grand plaisir du lecteur. Pas facile quand on sait que le présent volume compte 955 pages... Il comprend les romans suivants: La Bataille des rois, L'Ombre maléfique et L'Invincible forteresse.

J'ai enchaîné directement sur cette lecture après celle du volume 1, impossible de résister après le plaisir éprouvé lors de ma précédente incursion. On reste en terrain connu, la carte et la liste des personnages n'a pas évolué (à part deux nouveaux narrateurs-personnages dont un déjà entrevu) mais l'intrigue se complique encore plus et de nouvelles ramifications voient le jour, des rapports nouveaux s'instaurent entre les personnages, le tout sous fond de conflit ouvert pour la domination du royaume des sept couronnes. On retrouve aussi les méandres des complots et autres manipulations propres à la conquête du pouvoir (Amour, gloire et cruauté -sic-). On croyait avoir tout lu et ben non! Martin en remet des couches entières et l'on se retrouve de nouveau dans un récit digne des meilleures montagnes russes entre espoirs, désillusions et pragmatisme politique.

L'écriture fait toujours merveille, jamais trop pesante avec de véritables morceaux de bravoure (récits de bataille, intrigues de la cours...). C'est fluide et les pages se tournent toutes seules malgré la taille conséquente du présent volume. On passe par tous les états émotionnels possibles entre exaltation et admiration jusqu'au dégoût et la tristesse. C'est éprouvant croyez-moi... mais c'est tellement bon!

Je vais tout de même faire une pause jusqu'en 2012 histoire de ne pas finir monomaniaque même si la tentation était grande d'embrayer sur le volume 3. Il faut raison garder et ma PAL fourmille de livres qui me font de l'œil. Quant à celui-ci, il va aller rejoindre son petit frère sur l'étagère sans que j'ai spoilé une seule fois! Un miracle quand on connait cette œuvre. Une belle et grande lecture que je ne saurai trop vous recommander! Vive la maison Stark!

Posté par Mr K à 17:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 8 novembre 2011

"Le trône de fer, intégrale 1" de George R. R. Martin

9782290019436_LeTroneDeFerIntegraleT1_CouvSERIE_BDL'histoire: Le royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver: par-delà le Mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis et seuls les plus forts ou les plus retors, s'en sortiront indemnes... 

La critique de Mr K: Encore une excellente lecture à mon tableau de chasse. C'est en parcourant mon magazine ciné préféré (Mad movies pour ne pas le citer) que j'ai entendu pour la première fois parler de cette série hautement appréciée par les puristes. Mad movies en parlait car la première saison de l'adaptation télé a fait un carton et a débarqué il y a peu en France. Je me suis donc penché sur le sujet et grand bien m'en a pris tant ce premier volume d'intégrale comprenant les deux premiers romans de la série Le trône de fer et Le Donjon rouge se range sans rougir à côté des oeuvres de Tolkien ou de Feist. 

Dans ce premier volume, on est tout d'abord dans la mise en place et la présentation des protagonistes. Il y a quelque chose de pourri dans le royaume des Sept Couronnes et peu à peu le voile se lève sur les réelles motivations de chacun: des rancunes tenaces entre les grandes familles du royaume, des êtres innocents sacrifiés, la raison d'État qui l'emporte sur l'honneur et l'amitié, autant d'éléments parmi tant d'autres que vous allez devoir encaisser tout au long des 786 pages de ce premier tome de l'intégrale. Croyez-moi, c'est pas de tout repos tant s'accumulent manœuvres et coups bas. À ce propos, évitez de trop vous attacher aux personnages: on ostracise, on trucide et on décapite à tout va et on passe par tous les états, nous pauvres lecteurs naïfs! 

Le background, les personnages, les faits sont incroyables de finesse, de profondeur et de cohérence. On y croit d'autant plus que le monde qui nous est ici présenté se rapproche davantage de notre moyen-âge que l'héroïc-fantasy pure et dure. Cependant quelques éléments parsemés dans l'œuvre relèvent du fantastique, notamment une obscure menace qui plane au delà du Mur au nord de Winterfell. Pour autant, 90% du récit s'attache à relater les luttes d'influence et de pouvoir entre Stark, Barathéon, Lannister et consorts... À ce propos, l'auteur, toutes les dix pages environ, change de chapitre et, à la même occasion, de focalisation. C'est extrêmement bien pensé et donne encore plus de relief à ce récit haut en couleur et captivant comme peu d'autres. 

Je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas spoiler mais sachez qu'à mes yeux cette série littéraire a un fort potentiel addictif surtout que le style est un plaisir de tous les instants, à mi chemin entre l'efficacité brute d'un Feist et la poésie inhérente à l'œuvre de Tolkien. Je dois confesser que pendant mes quatre jours de lecture dans le Périgord, je n'ai pas fait grand chose d'autre et que j'ai vécu une expérience peu commune. Dans mon élan, j'en ai profité pour acquérir les trois autres tomes de l'Intégrale (pour l'instant la série du Trône de fer compte 12 volumes + 1 préquelle soit quatre volumes d'intégrales). J'ai entamé le volume 2, gageons que la suite soit aussi réussie! Un must du genre à lire de toute urgence!

Posté par Mr K à 15:22 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,