lundi 27 février 2012

"Les Ecriveurs: tome 1 - La Cité lumineuse" de Frédéric Mars

ecriveursL'histoire: "Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d'honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d'un autre que vous? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s'opposer à votre succès? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous à quelques secondes près?
Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité? Vous pensez que c'est comme ça et qu'on n'y peut rien?
Mais bientôt, dans quelques instant, VOUS SAUREZ. Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais...
Pourquoi ça? Oh, c'est très simple. Ca se résume même en une phrase:
Votre vie, c'est moi qui l'écris!"

La critique Nelfesque: J'ai découvert Frédéric Mars avec "Le Sang du Christ" et transformé l'essai il y a quelques mois avec "Non stop". Cet auteur a décidément de multiples facettes puisqu'avec ce premier tome "La Cité lumineuse", de sa nouvelle saga "Les Ecriveurs", il s'attaque à la littérature jeunesse. Je ne suis pas spécialement adepte de ce genre ci mais comme c'est justement Frédéric Mars qui tient la plume et que j'avais aimé les deux ouvrages pré-cités, j'ai tenté l'expérience.

Je commence par les points positifs ou les points négatifs? Allez, pour faire envie de vais m'attaquer aux bons côtés de ce roman. Si vous ne voulez pas entendre parler de ses défauts, vous pourrez ainsi en rester là.

Points positifs donc: "Les Ecriveurs" est un très bon page turner. Je n'arrêtais pas de râler sur ce roman et finalement je l'ai lu très rapidement. Pour en finir plus vite diront les mauvaises langues? Non pas vraiment. Ok, ce roman est clairement dédié aux jeunes lecteurs (ados et pré-ados) et de ce fait je n'ai pas vraiment été conquise par l'histoire, la trouvant trop lisse, trop propre et trop simple, mais on peut lui accorder le fait que l'écriture est dynamique et le choix de la narratrice et personnage principal, Lara Scott, qui découvre ses "pouvoirs" d'écriveurs et son destin, est judicieux. Cette gamine est fraîche, drôle, elle n'a pas la langue dans sa poche et découvrir ses pensées en même temps que l'histoire est savoureux.

Oui mais voilà... Les points positifs, en ce qui me concerne, s'arrêtent là... Alors que les premiers avis glanés sur la blogosphère font éloge de ce premier tome, j'ai été parasité par des références en matière de littérature jeunesse (une référence en l'occurence (oui mais quelle référence!)) qui m'ont complètement gâché ma lecture. De là à y voir de la pâle copie plutôt que de l'inspiration, il n'y a qu'un pas. Si je vous dis: une jeune fille découvre ses pouvoirs qui jusque là lui étaient inconnus, ça vous rappelle quelque chose? Et si je vous dis qu'elle va se retrouver dans un monde dont tout un chacun ignore l'existence afin de faire ses classes et apprendre à se servir de ses facultés et les apprivoiser ça ne vous dit toujours rien? Le fait que son stylo avec lequel elle doit écrire ses ordres pour contrôler ses "Ecrits" soit fabriqué par un artisan unique et qu'il doit être essayé par l'Ecriveur afin de voir si il lui correspond réellement car chaque Ecriveurs à son stylo propre... Toujours rien? Vous n'y mettriez pas un peu de mauvaise foi là!? Bon alors j'en rajoute une couche en vous parlant d'un sport complètement inventé par l'auteur, sport dont les habitants sont friands et dont on nous détaille les règles, les matchs et les joueurs pendant des pages et des pages. Et enfin, clou du spectacle, figurez-vous que Lara a perdu sa maman très jeune, celle ci ayant un ennemi qui maintenant va devenir celui de sa fille... et qui la cherche partout... lui tend des pièges... Ca sent la confrontation avec Voldemort ça! Oups, miiiiince, j'ai dit le nom... Bon ben voilà c'est dit, c'est bien à la saga "Harry Potter" que j'ai pensé pendant toute ma lecture. Vous conviendrez que c'est balot tout de même... Surtout quand on sait que cette dernière est une putain de tuerie (désolée d'être vulgaire) et qu'elle ne pourra pas être égalée sur son terrain...

Au final, j'ai aimé le style d'écriture de ce roman mais les détails précédents m'ont tellement mise en colère que j'ai même fini par croire que c'était une blague. J'espère que la suite présentera une réelle originalité et ne se contentera pas d'être Harry version SF au pays des illuminés. En ce qui me concerne je m'arrêterai là. Dommage, ça aurait pu être pas mal...

Posté par Nelfe à 19:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 25 novembre 2011

"Non stop" de Frédéric Mars

nonstopL'histoire: 9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

La critique Nelfesque: Le mois dernier, nous avons mis en place un concours pour vous faire gagner un exemplaire de "Non stop" de Frédéric Mars. Au grand désespoir de Vincent (j'aime remuer le couteau dans la plaie ^^), c'est lasardine qui a remporté le concours. A ce moment là, j'étais en train de lire ce roman et je n'ai pas pris le temps jusque là de rédiger mon avis. Vincent, accroche toi, tu auras encore plus envie de le lire après!

J'ai découvert Frédéric Mars début 2010 avec "Le Sang du Christ" dont j'attends la suite avec impatience. Dans "Non stop", on est dans tout à fait autre chose. Presque à se demander si c'est le même écrivain qui a publié ces 2 romans tant le style et l'histoire sont différents.

Nous sommes ici dans un roman résolument contemporain. 11 ans après l'attentat du World Trade Center, un complot semble être mis en place pour ébranler une fois de plus les Etats-Unis. La quatrième de couverture retranscrit bien l'ambiance et l'urgence de la situation. La police, le FBI, l'équipe présidentielle, tout le monde est sur le pont pour trouver qui a mis en place une telle machine, dans quel but et comment déjouer ce piège qui se referme sur les pauvres mr et mme Lambda qui n'ont absolument rien à se reprocher.

Là où le roman aurait pu n'être qu'une banale histoire de complot, qu'un récit simpliste sur le terrorisme, l'auteur intègre à l'ensemble une critique sociologique forte intéressante. La manière dont les habitants de New-York réagissent envers ces Death Walkers est encore plus atroce et barbare que la vague d'attentats elle-même. Cette vision nous est présentée de l'intérieur puisque nous suivons tour à tour l'enquête et le calvaire d'un marcheur. Je ne vous dévoile pas ici de qui il s'agit mais tout cela est étroitement lié.

Par ce procédé, le lecteur s'attache aux personnages, les suit au plus près de l'actualité. "Non stop" se déroule sur 2 jours et dès les premières lignes, le rythme est donné: la lecture se fera à 100 à l'heure. Oubliez vos heures de sommeil, oubliez vos obligations quotidiennes, vous devez savoir! Là dessus, Frédéric Mars réussi un coup de maître en nous kidnappant sans ménagement.

Je conseille vivement la lecture de ce thriller aux amateurs du genre mais pas seulement. Que vous aimiez ou non les histoires de terrorisme,"Non stop", contrairement à (l'excellent) "Citoyens clandestins" de DOA, ne demande pas de bagages particuliers. Un roman qu'on a envie de lire non stop (^^) tant le suspens est au RDV et l'enquête prenante.

Posté par Nelfe à 17:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 7 novembre 2011

Les résultats du concours "Non Stop"

concoursnonstop

On y est! Les participations ont été clôturées hier soir et comme promis voici les résultats du concours "Non Stop" en partenariat avec les Editions Black Moon.

Vous avez été 13 participants parmi lesquels 9 ont donné les bonnes réponses et suivi les consignes. En même temps ce n'était pas très dur mais il fallait nous connaitre un tout petit peu (si peu).

tirage
C'est vous toutes ces "petites crottes" ^^

Pour faire parti du tirage au sort, il fallait apporter ces réponses aux questions suivantes:

1 - Dans quelle région française vivons-nous? la Bretagne bien sûr!
2 - Quelle est la particularité du festival auquel nous avons assisté cet été? festival de métal - le Hellfest
3 - Quel est le dernier film à ce jour (15/10/11) que nous ayons vu au cinéma? "Mélancholia"

Et la main blanche et innocente de Mr K (hum...) a tiré au sort:

resultat

Bravo lasardine!!! J'envoie tout de suite tes coordonnées à la maison d'édition qui te fera parvenir ton exemplaire de "Non Stop".

Et merci à tous pour votre participation :)

Posté par Nelfe à 17:58 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 5 novembre 2011

Concours "Non Stop" - J-1

Petit rappel de dernière minute!

Le concours mis en place sur notre blog pour gagner un exemplaire de "Non Stop" de Frédéric Mars prendra fin comme convenu demain soir à 23h59. Allez les retardataires, on se dépêche d'envoyer son petit mail!

Je suis actuellement en plein dans la lecture de ce roman et je peux vous dire que ça va à 100 à l'heure et que c'est vraiment pas mal. Adeptes de thrillers, cliquez sur la bannière et suivez les instructions.

concoursnonstop

Posté par Nelfe à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 29 octobre 2011

Concours "Non Stop" - Piqûre de rappel!

Et oui, nous sommes toujours en vacances mais la magie de la technologie nous permet de programmer nos billets!

Nous sommes sans doute en ce moment même entrain de savourer pleinement nos jours de repos (même si ils touchent à leur fin...), entrain de prendre des kilos aussi (hum...) tout en lisant un nouveau roman (on sait faire plusieurs choses à la fois!) et en se promenant en forêt (qu'est ce que je vous disais!?).

En attendant, n'oubliez pas que vous avez la possibilité de remporter un exemplaire de "Non Stop" de Frédéric Mars en participant à notre jeu concours. Je vous laisse vous reporter au billet pour les modalités.

Bonne chance à tous!

concoursnonstop

Posté par Nelfe à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 15 octobre 2011

Concours "Non Stop" de Frédéric Mars

Il y a plus d'un an, j'ai découvert Frédéric Mars avec "Le Sang du Christ". Depuis lors, j'ai suivi son actualité et attendais avec impatience la sortie d'un nouvel ouvrage. C'est chose faite aujourd'hui puisque le 3 novembre prochain sortira "Non Stop"!

Frédéric Mars revient avec un roman totalement différent, un thriller centré sur le terrorisme. Une oeuvre qui promet d'être passionnante et dont je reparlerai plus en détail dans les prochaines semaines puisque j'ai la chance de le lire en avant première.

concoursnonstop

L'histoire: 9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

Mais aujourd'hui, c'est vous qui avait la chance de remporter un exemplaire de ce roman! Au Capharnaüm éclairé, on aime nos lecteurs et dès qu'on a l'occasion de vous remercier pour votre fidélité, on saute dessus! 

Comment faire? Rien de plus simple! Répondez correctement aux 3 questions suivantes par formulaire de contact, en n'omettant pas de nous communiquer vos coordonnées postales en cas de gain, et laissez un commentaire à ce post pour valider votre participation. Nous cloturerons le concours le 6 novembre à 23h59 (on est précis chez nous!) et procèderons au tirage au sort parmi les bonnes réponses. L'annonce du gagnant se fera sur ce blog le 7 novembre.

Comme nous souhaitons favoriser les personnes qui nous lisent régulièrement, c'est sur notre activité bloguesque que les questions porteront. Pour ceux qui viennent de nous découvrir, c'est aussi l'occasion de fureter dans nos billets ;)

1 - Dans quelle région française vivons-nous?
2 - Quelle est la particularité du festival auquel nous avons assisté cet été?
3 - Quel est le dernier film à ce jour (15/10/11) que nous ayons vu au cinéma?

Vous souhaitez avoir une chance supplémentaire? Vous êtes gourmand! Une page facebook a été mise spécialement en place afin d'accéder à plein d'autres informations sur le livre et l'auteur, découvrir une superbe bande annonce et des extraits du livre ainsi que plein d'autres surprises... En devenant fan, vous aurez la possibilité de remporter une tablette graphique et 10 exemplaires de "Non stop".

Alors? On dit "merci qui..."!?

Posté par Nelfe à 11:03 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 25 mai 2010

"Le sang du Christ" de Frédéric Mars

sangL'histoire: An 30 de notre ère, 6 jours avant la Pâque juive.

Dans une ferme située à proximité de Jérusalem, un homme est sacrifié selon le rituel de l’agneau pascal. Mais sur son front, on peut voir un triangle isocèle, marqué au fer, et à côté du cadavre calciné, une poterie égyptienne. Ce mort, c’est Jean de Gamala, héritier légitime du trône de David, usurpé par Hérode avec l’appui de Rome.

Soupçonné du crime, son frère Jacques le scribe tente de démasquer par lui-même le meurtrier. Aidé de sa nièce Sara, il piste l’assassin qui ensanglante la Judée, alors qu’un autre aspirant au titre de roi des Juifs provoque les autorités juives et romaines : un certain Jésus de Nazareth.

De Qumran à Magdala, d’initiation en découvertes, Jacques et Sara vont pourchasser jusqu’au pied de la Croix celui qui se révélera être... le premier tueur en série de l’humanité...

La critique Nelfesque: Voilà un livre qui va faire couler beaucoup d'encre. Avec un sujet aussi polémique, difficile de faire autrement. Jésus est-il vraiment celui que l'on croit? Jésus est-il vraiment Jésus? Qui se cache derrière le Messie? Est-ce un calculateur assoiffé de sang? Autant de questions qui ont tenté de malmener la catholique qui est en moi.

Pendant toute l'oeuvre, on suit Jacques et sa nièce Sara à travers toute la Palestine, à la recherche de l'homme qui a tué un membre de leur famille. Jacques est scribe, homme de lettre et de science, il est très érudit et se trouve confronté à bon nombre d'énigmes pour avancer dans sa quête. Sara est une jeune fille attachante et ingénieuse. Loin d'avoir les deux pieds dans le même sabot, elle est une aide précieuse pour son oncle et apporte un peu de fraîcheur à l'ensemble de ce livre qui aborde des sujets complexes dans une époque loin d'être drôle.

Toute la première partie de ce "Sang du Christ" m'a paru extrêmement longue. J'ai mis du temps à m'attacher aux personnages, je trouvais l'ensemble bien mou et les parties soit disant haletantes ennuyeuses. J'ai même failli fermer définitivement le livre. Comme c'est une chose que je déteste faire, pensant qu'en faisant celà je risque toujours de passer à côté d'un livre qui tue, je me suis abstenue. Et j'ai bien fait!

Les choses s'accélèrent dans la seconde moitié du livre et c'est une véritable course contre la montre qui débute. Les questions trouvent enfin leurs réponses, les personnages se font plus profonds, plus ambigüs et le talent de Frédéric Mars se révèle. Les meurtres s'enchaînent, les raisonnements font leur chemin dans la tête des personnages principaux, les secrets de famille font leur apparition. Toute cela devient addictif et je n'arrivais plus à poser mon livre.

Beaucoup m'ont demandé mon point de vue en tant que catholique sur le fond de ce livre. Je ne suis pas  une grenouille de bénitier étroite d'esprit et à la vie bien rangée, je suis une nana de mon temps, moderne et ouverte (ceux qui suivent ce blog ne pourront pas dire le contraire (vous avez plutôt intérêt oui!)). Le fait de voir Jésus en "bad boys" (et même pire que ça), pratiquant des rituels loin d'être catholiques et tenant des propos menaçants ne m'a pas choquée. Le personnage présenté n'est pas Jésus, c'est un personnage de roman. Cette seule évidence suffit à faire la part des choses. Certains catholiques se trouveront sans doute choqués et penseront que cette oeuvre est blasphématoire. A tout ceux là, je leur déconseillerai donc d'aller au cinéma ou d'ouvrir un autre roman car ils ne savent vraisemblablement pas faire la différence entre la réalité et la fiction. Il faut prendre "Le sang du Christ" pour ce qu'il est: un roman.

Frédéric Mars s'est très bien débrouillé pour que les faits collent à la fiction. Fruit de 4 ans de recherches, l'intrigue est très bien ficelée. On se surprend à se dire que si ça se trouve on s'est moqué de nous en cours de cathéchisme (je vous vois bande d'hérétiques près à me sauter sur le poil...). Le moindre fait historique justifie une partie du scénario de Frédéric Mars. Bluffant!

"Le sang du Christ" est le premier volet d'une trilogie. L'auteur a réussit son pari, la lectrice que je suis en redemande. Ce roman est haletant, intrigant et diaboliquement bien mené. Vivement la suite!

Posté par Nelfe à 19:06 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,