mardi 15 février 2011

"Hécate & Belzébuth" de Stéphane Melchior-Durand et Loïc Sécheresse

hecate_et_belzebuthL'histoire: Belzébuth - Belzé pour les intimes - s'est vu refiler la garde des Enfers. Cloué 666 heures sur 666 sur son trône infernal, Belzé s'ennuie... Heureusement qu'arrive Hécate, la jolie sorcière qui en pince pour son bouc!
Accompagnés de leur cerbère domestique, les deux amants diaboliques batifolent en enfer, défient saint Georges au tennis, jouent les outsiders dans des courses hippiques où se disputent les quatre chevaux de l'Apocalypse... Grâce à la malicieuse  Hécate, et malgré la fureur de Satan, Belzébuth continue de s'éclater à une cadence infernale!

La critique Nelfesque: Voici une BD que j'ai dévoré. L'histoire me faisait furieusement envie, les dessins me paraissaient certes un peu spéciaux (je ne demandais qu'à découvrir cet auteur que je ne connaissais jusqu'alors que de nom) mais j'étais bien loin de m'imaginer qu'une fois la lecture commencée, je ne pourrais plus lâcher "Hécate & Belzébuth".

Les strips s'enchaînent, on ne s'ennuie jamais, on rit beaucoup tant l'humour est corrosif et second degré. Belzé, qui est censé garder les enfers et être diabolique, préfère roucouler avec Hécate, jolie sorcière espiègle toujours à poil. Les personnages secondaires sont tout aussi savoureux: Saint Georges (Jojo) qui lance des paris à Belzébuth et est son grand copain, Pazuzu l'intérimaire des enfers, Béhémoth le gros matou d'Hécate, Cthulhu appelant le SAV infernal, Adèle en joueuse d'échec, sans oublier Satan et Dieu...

Tout en jouant avec la mythologie et les personnages religieux, les auteurs égrainent çà et là des références modernes à mourir de rire. Cerbère, le chien gardien de la porte des enfers se transforme en Youkis (célèbre personnage cher à Gotainer), chien-chien à son pépère dont Belzébuth est gaga. De même, des petites phrases passées dans le langage courant à la sauce infernale telles que "travailler plus pour crâmer plus" sont distillées à point nommé. De quoi surprendre le lecteur! Bien qu'ayant un thème principal basé la mythologique, on ne peut pas nier que "Hécate & Belzébuth" soit irrémédiablement ancrée dans l'actualité avec ses codes et ses usages.

Les dessins peuvent surprendre au départ, paraître brouillons, mais une fois lancé dans l'histoire de cet ouvrage, il nous semble inconcevable qu'ils en soient autrement. Les détails pullulent, les expressions des personnages sont mises en avant et le dessin colle parfaitement à l'ensemble. Un seul petit regret: j'aurai aimé que l'ensemble de la BD soit colorisée mais malheureusement, ce n'est le cas que du premier strip de 20 planches ("La Génèse"). Cette colorisation amenait pourtant une touche délirante supplémentaire.

Je vous conseille donc la lecture de cette bande dessinée qui fut pour moi un coup de coeur. J'aimerai lire plus de BD farfelues et intelligentes comme celle-ci. Je m'en vais de ce pas la prêter aux copains fans de BD qui j'en suis sûre l'apprécieront eux aussi.

hecate
(clic pour voir en grand)

Le petit mot de Mr K: Et dire que j'ai failli passer à côté! Nelfe me l'avait montré à sa réception et au prime abord les dessins m'ont rebuté. Le temps a passé et ma douce compagne l'a grandement apprécié. Je déclinais alors son invitation à découvrir cette BD, l'attristant fortement (un breton c'est un peu tétu...). Une fin d'après-midi plus tard, un moment de désoeuvrement et mes yeux se posent sur la couverture rose et noire. Je l'ouvre, parcours la première planche puis la deuxième, puis la troisième... pour finalement me retrouver à la quatre-vingt dixième une demi heure plus tard. Gloire à toi grande Nelfe, c'est une oeuvre qui vaut le détour! J'ai adoré cette BD comique se déroulant aux Enfers, faisant appel à des mythologies de différentes origines (catholicisme, mésopotamie, précolombien...), le personnage de Belzé est terrible ainsi que sa ménagerie. Il faut voir les Youkis en pleine action (alias Cerbère)! Hécate ne manque pas de charme et Saint Georges est inattendu dans le rôle du meilleur pote du gardien des lieux. Bref un petit bijou à consommer sans modération.

Posté par Nelfe à 19:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,