samedi 24 septembre 2016

"Un Enfant plein d'angoisse et très sage" de Stéphane Hoffmann

Un Enfant plein d'angoisse et très sageL'histoire : Dans ce portrait d’une famille où la tendresse passe mal, on croise une chanteuse qui ne veut plus chanter, un Anglais qui n’aime que les chaussettes et la reine, un petit chien bien imprudent et une égoïste qui veut être ministre. On fait des virées à Londres et Monaco et une traversée du lac Majeur. Il y a encore des blessures d’amour mal guéries et, bousculant tout ce monde, un enfant qui cherche la liberté.

La critique Nelfesque : Portrait de famille, blessures d'amour mal guéries et un enfant au milieu ? Il ne m'en faut pas plus pour me lancer dans une lecture d'un auteur que je ne connais pas encore. Rajoutez à cela une couv' déjantée et je saute le pas !

Dans "Un Enfant plein d'angoisse et très sage", nous suivons Antoine, un gamin de 14 ans, qui a passé ses jeunes années balloté entre une pension pour riche et la maison de sa grand-mère pendant les vacances. Sa mère et son père se souciant de lui comme de leurs premières culottes, il a jusqu'alors vécu sans amour et personne ne lui a jamais vraiment porté attention. Alors il a grandi "sans". Sans parents et sans gestes tendres. Sa grand-mère, Maggie, est une ancienne chanteuse à succès retranchée aujourd'hui dans les montagnes. Egoïste et froide, elle s'occupe de son petit-fils parce qu'il le faut. Elle oublie ses anniversaires, le laisse seul. Il n'est pas maltraité mais il ne vaut guère plus qu'un meuble. Sa mère est carriériste et n'a toujours pas assimilé qu'elle avait un fils, son père est absent et ne l'a jamais vu.

Pour palier au manque, Antoine a développé un caractère affirmé. Décalé par rapport aux autres, il n'aspire qu'à une chose : être tranquille. Qu'on lui fiche la paix et qu'on le laisse se gérer tout seul. Le monde des adultes ne le fait pas rêver et il porte un regard acéré sur les grandes personnes. Oui mais voilà, d'un seul coup ses parents se réveillent et son père souhaite le connaitre et vivre avec lui...

Avec une plume légère et pleine de cynisme, Hoffmann dresse le portrait d'un pré-adolescent éclairé sur la vie et le monde des adultes. Ce petit bonhomme est l'intérêt principal du roman. Il fait naître chez le lecteur empathie et tendresse. Avec sa vision du monde, il nous éclaire sur l'égoïsme et le narcissisme de la société actuelle où seuls compte la réussite, l'argent et le succès. Des choses bien futiles et éphémères.

"Un Garçon plein d'angoisse et très sage" fut une lecture sympathique. Antoine est au coeur de ce roman et son personnage atypique et bien ancré dans la réalité jette un regard neuf sur l'univers des adultes avec humour. Une bonne idée avec quelques fulgurances intéressantes et bien senties mais un roman qui s'oubliera vite...

Posté par Nelfe à 16:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,