jeudi 20 octobre 2016

"Un Fauve en cage" de Dodier

unfauveencagedodier

L'histoire : L'épicerie de Burhan Seif El Din est une véritable caverne d'Ali baba. On y trouve tout et n'importe quoi. Et même n'importe qui. Des voleurs, en l’occurrence. Casqués, tout de cuir vêtus, les voyous menacent l'épicier et frappent une jeune cliente. Choquée, celle-ci ne se rappelle ni de son nom ni son adresse. Mémoire brisée. Dès lors, Jérôme K. Jérôme Bloche, détective au grand cœur, s'évertue à renouer le fil interrompu des souvenirs de la jeune femme. Il n'aurait pas dû.

La critique de Mr K : C'est au cours d'un chinage de plus que je tombai par hasard sur le présent volume d'une série que j'affectionne tout particulièrement depuis ses origines. Loin d'avoir fait le tour des aventures de ce jeune détective privé, c'est avec un plaisir non dissimulé que j'entamai la lecture de ce quatorzième volume d'enquête...

Suite à un braquage foireux dans l'épicerie du quartier où il réside, Jérôme K. Jérôme Bloche se retrouve avec une belle et jeune amnésique sur les bras. N'écoutant que son bon cœur et sa curiosité maladive, il s'élance sur les traces du passé de la jeune femme. L'enquête avançant, il devra se méfier des deux mystérieux motards à l'origine du drame et d'un jeune-homme cloîtré chez lui qui ne semble pas avoir toute sa raison. Mais il devra aussi jongler avec la jalousie de sa douce et fougueuse Babette, son amoureuse d'hôtesse de l'air!

Ce fut un réel plaisir de retrouver Jérôme K. Jérôme Bloche. J'ai une tendresse toute particulière pour ce personnage un peu à l'ouest, grand admirateur de Bogart et des récits policiers des années 50 et 60. Désuet, par moment benêt et naïf, il dégage une humanité fraîche et innocente. Il a le don de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment mais il arrive toujours à s'en sortir grâce à son sang froid et une bonne part de chance. Ces capacités de déductions ne sont pas en reste, comme je le dirais plus bas, elle ne sont pas vraiment mises à rude épreuve dans ce volume de ses aventures. Pour autant, il n'est pas au bout de ses peines avec notamment un bonne séance de poutrage avec Babette et quelques courses poursuites haletantes.

9782800128535_003

On retrouve ainsi avec plaisir les personnages secondaires récurrents dans la série avec Babette très en forme (mais peu présente par rapport à d'autres enquêtes), on croise la concierge maternante et l'épicier toujours aussi de bon conseil notamment lors de la scène d'introduction. Les opposants sont pas mal non plus avec un esprit dérangé bien branque qui révélera son secret dans les toutes dernières planches. La pauvre victime est elle par contre plutôt fade et sans grand intérêt. On se prend même à se dire que finalement on se fiche un peu qu'elle s'en sorte ou pas...

unfauveencagedodierplanche18

D'ailleurs en soi, l'enquête est loin d'être pénétrante et entraînante. La faute à des péripéties pas vraiment originales et que l'on voit venir de loin. Du coup, on lit cette BD avec un plaisir moindre en attendant la prochaine gaffe du héros ou l'intervention d'un personnage déjà connu. L’ensemble sonne un peu creux et la révélation finale n'est finalement pas si surprenante que cela. J'ai largement préféré dans cette série les scénarios de L'Ombre qui tue ou du Vagabond des dunes. Reste cependant quelques passages bien marrants et un héros toujours aussi attachant.

unfauveencagedodierplanche25

Au final, une lecture plaisante mais loin d'être indispensable tant on sent que malgré un talent certain au dessin, le scénario est bien maigre et déjà lu et vu. Dommage dommage...

Posté par Mr K à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 17 septembre 2016

Chasse aux livres à domicile !

Le week-end dernier c'était au tour de la médiathèque de notre commune de procéder au désherbage de ses rayonnages. Pour ma part, je n'étais pas optimiste quant à la possibilité de trouver des titres qui me tenteraient vu le caractère "rural" de notre lieu de villégiature et le peu d'activités dédiées à la culture de manière générale. Je m'attendais plutôt à des titres soit hyper connus (déjà lus ou qui ne m'intéressent pas), à des romans de terroir (genre qui fonctionne pas mal en Bretagne et qui me laissent de glace) et à une majorité de livres pour enfants. Nelfe ayant une force de persuasion hors du commun, elle réussit tout de même à m'entraîner vers ce micro-événement "littéraire" local...

IMG_8952

Grand bien lui a pris tant l'offre proposée s'est révélée finalement variée et de qualité. La responsable a du goût et ça se sent d'office. Par habitude, je ne lis que des livres que j'achète en seconde main (plus les SP) et je ne fréquente plus les bibliothèques depuis un certain temps. Il s'avère qu'une fois de plus lors d'un chinage, j'ai croisé des auteurs que j'affectionne beaucoup et que des titres m'ont séduit par leur quatrième de couverture intrigante. Au final, je suis ressorti avec six romans (un pour Nelfe) et une BD. Je vous invite à me suivre dans la découverte des nouveaux pensionnaires de nos PAL respectives !

IMG_0064

- L'Amour est une île de Claudie Gallay. Depuis mes lectures enthousiastes des Années cerises et des Déferlantes, je voue un culte à cette auteure à l'écriture envoutante et simple à la fois. Impossible donc de ne pas acquérir ce titre qui me faisait de l'oeil et qui explore les passions, rêves et mensonges au coeur d'un été lourd de secret avec en toile de fond le festival d'Avignon. Sacré programme en perspective que je suivrai avec délice avant la fin de l'année.

- La Quarantaine de J. M. G. Le Clézio. Un bel ouvrage pour un auteur décidément à part dans le paysage littéraire français avec son goût pour le voyage, la rencontre de l'autre et une écriture poétique à souhait. Il est ici question de mise en quarantaine avant la reprise d'une vie "normale" avec la compilation de souvenirs et notes éparses. Sans aucun doute, une de mes futures "grandes" lectures. 

- Hors champ de Sylvie Germain. À la table des hommes sorti en début d'année m'avait laissé un sentiment mitigé entre un jeune héros très charismatique, touchant comme jamais, et un background plutôt simpliste et surtout déjà lu et vu. Je retente ma chance avec ce titre traitant de l'effacement et de l'oubli de certaines personnes dans notre société occidentale contemporaine. Je gage sur la qualité certaine d'écriture de l'auteur pour nous faire explorer les peurs et doutes du genre humain. 

IMG_0068

- La Caverne des idées de J. C. Somoza. Coup de poker que ce livre qui m'a séduit par son histoire d'enquête policière sous fond de Grèce antique, période fascinante pour l'historien que je fus durant mes études. Qui a tué le jeune éphèbe ? C'est ce que vont s'atteler à découvrir deux êtres que tout oppose : un fin limier et un philosophe platonicien, mentor du disparu. Ce livre plein de promesse ne tardera pas à sortir lui aussi de ma PAL !

- Ainsi mentent les hommes de Kressmann Taylor. Trop content d'être tombé sur ce recueil de nouvelles après la gigantesque claque renouvelée lors de ma relecture de Inconnu à cette adresse et la découverte du très bel ouvrage jeunesse sorti chez Flammarion lors de la rentrée littéraire 2014, Monsieur Pan !Les courts textes réunis ici mettent en scène de jeunes adolescents confrontés à des adultes mensongers qui vont les pousser à s'isoler en dehors du cercle de l'humanité, dans la nature pour désamorcer douleur et désarroi. J'ai sacrément hâte de débuter cette lecture tant je trouve cette auteure redoutable d'efficacité dans le traitement de la nature humaine. Yes !

- Roi du matin, reine du jour de Ian McDonald. Ce livre nous raconte le destin de trois femmes irlandaises considérées comme folles par certains, sorcières par d'autres. Gnomes, extra-terrestres, monstres venus d'on ne sait où, mythomanes mêlant mensonges et réalité... l'éditeur nous promet un voyage qui dépote entre histoire et mythologie de ce pays si mystérieux. Je suis très curieux de lire ça !

IMG_0075

- Un Fauve en cage, une aventure de Jérôme K. Jérôme par Dodier. L'occasion fait le larron et cela fait bien longtemps que je n'ai pas suivi une enquête de ce jeune enquêteur légèrement maladroit, amateur des policiers US à l'ancienne qui collectionne les sons de sirènes des polices du monde entier. Dans ce volume, il recueille une jeune femme amnésique sur qui plane un danger insaisissable. Là encore, un ouvrage qui ne tardera pas à quitter ma PAL !

IMG_0061

- À Marche forcée de Slavonir Rawicz. L'unique choix de Nelfe mais quel choix ! Nous avions regardé l'adaptation cinéma lorsqu'elle est passée à la télévision et nous avions été bluffé par cette histoire vraie (Les Chemins de la liberté de Peter Weir, sorti en 2010). Ce livre est le témoignage unique d'évadés du goulag russe qui ont parcouru des miliers de kilomètres à travers le désert de Gobi. Je pense que c'est le genre de lecture qui ne laisse pas indifférent. J'ai hâte de savoir ce que Nelfe en pensera, d'autant plus qu'elle affectionne les romans des "grands espaces" !

De belles pioches une fois de plus, des PAL qui grossissent un peu mais pas trop (on a vu pire au Capharnaüm éclairé en terme d'acquisitions !) et qu'il faudra faire diminuer quand la rentrée littéraire 2016 sera derrière nous. Quel bonheur que d'être lecteur !