jeudi 12 juin 2014

"Je m'appelle Jean Cyriaque" de Jean-Pierre Dionnet et Jean Solé

couverture jean cyriaqueL'histoire: Pas de résumé officiel que ce soit au dos de l'ouvrage ou sur le Web concernant "Je m'appelle Jean Cyriaque"... Mais peut-on résumer une histoire telle que celle-ci?

La critique de Mr K: Voyage aux confins de l'étrange aujourd'hui avec cette BD bien barrée de Dionnet et Solé paru chez les Humanoïdes associés depuis déjà une trentaine d'années. En même temps, il faut bien avouer qu'aujourd'hui (sans vouloir passer pour le vieux con de service), la SF bien tordue a du mal à se faire un chemin chez les éditeurs et que les 70' – 80' était un âge d'or dans le genre. C'est une fois de plus par hasard et chez l'abbé que je dénichais cette petite merveille d'inventivité et de bizarrerie. Mais à quoi peut-on s'attendre d'autre de la part de Dionnet, grand copain de Druillet et rédacteur en chef du magazine Métal Hurlant.

Jean Cyriaque n'a rien de particulier. C'est un individu lambda qui rentre tranquillement chez lui quand il est renversé par une voiture. Il semble s'en sortir indemne et suit une étrange jeune femme promenant son léopard. Il va alors aller de découvertes en découvertes et notamment rencontrer le Peuple des Légendes, des humains sachant utiliser toutes les possibilités offertes par le cerveau humain (pour rappel, on en utilise que 5%!) et qui sont à l'origine de toutes les avancées civilisationnelles du monde et des mystères non résolus de notre univers. À partir de là, tout devient confus et le lecteur pris en otage par les deux auteurs navigue constamment entre rêves éveillés, psychédélisme et réalité pure et dure.

Œuvre de jeunesse, cette BD est constituées de quatre histoires qui ont été éditées à plusieurs années d'intervalles. Le scénario se tient mais il faut être prêt à sortir des sentiers battus et à ouvrir votre esprit. Pas besoin pour cela d'ouvrir vos chakras ou de fumer la moquette tant les auteurs s'adressent au plus grand nombre, nous réservant de nombreux moments explicatifs. On s'identifie assez vite à Jean Cyriaque et comme lui on passe par tous les états entre hébétude, fascination et délire. Véritable voyage initiatique, on suit le héros dans ses errements et ses découvertes. La fin est ouverte mais il ne pouvait en être autrement quand on se repasse le parcours entier du personnage, nulle frustration et déception en terme de contenu, simplement une vision qui détonne et surprend, ce qui est un gage d'authenticité et d'originalité (choses rares dans les temps qui courent je trouve).

image 1

On retrouve dans ce récit le héros candide qui doit découvrir la face cachée du monde qu'il croyait connaître, la foule imbécile qui se complait dans le conformisme et la méfiance de l'autre, le maître spirituel que l'on rencontre et nous apporte lumières et réponses, la communion des sentiments avec l'être aimé qui semblait nous attendre depuis toujours... Autant d'actes et de thèmes universels explorés ici par deux doux dingues épris de progrès et d'humanisme.

Cette œuvre est d'une beauté à couper le souffle. Les dessins de Jean Solé font écho au scénario et au phrasé de Dionnet. Les auteurs nous livrent de véritables toiles sur certaines planches. Étant fan de l'esthétisme psychédélique je ne pouvais que tomber en pâmoison devant tant de talent déployé qui n'est pas sans rappeler les plus beaux passages de la BD Eternus 9 de Victor Mesquita. La fascination reste la même pour les passages moins "perchés" qui accrochent autant le regard et harponnent irrémédiablement le lecteur.

Au final, cette BD est vraiment à découvrir tant elle appartient à une époque révolue mais toujours aussi envoûtante. À la fois belle, fascinante et profonde, elle vous proposera un voyage à nul autre pareil si le cœur vous en dit.

Posté par Mr K à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 1 mars 2014

Pétage de plombs littéraire de début de vacances

Depuis hier soir, Mr K est en vacances. Remarquant que nous n'avions pas assez de choses à lire à la maison (hum...), il a eu la bonne idée d'aller chez Emmaüs aujourd'hui. Je suis faible, j'ai suivi... Et là, c'est le drame... pour notre PAL!

Roooo bon, ça va, c'est pas comme si c'était tout le temps!!! Je pars me cacher et je vous laisse découvrir le craquage du jour.

Côté BD:

Emmaus

- Les Passagers du vent (Tomes 1 à 5) de François Bourgeon, auteur hautement apprécié de Mr depuis sa lecture de "Les Compagnons du crépuscule". Depuis le temps que cette série lui faisait de l'oeil, il n'allait pas s'en priver vu le prix affiché.
- Monsieur Jean - Les Nuits les plus blanches de Dupuy et Berberian. Un Monsieur Jean ne se refuse pas pour Mr K!
- Légende et réalité de Casque d'or d'Annie Goetzinger. Une dessinatrice déjà dans la bdthèque et très apprécié ici.
- Je m'appelle Jean Cyriaque de Jean-Pierre Dionnet et Jean Solé. Une BD bien barrée datant d'une époque dorée.

Acquisitions Nelfesques:

Emmaus1

- "Bernard" de David Foenkinos parce que j'ai été intrigué par ce roman/nouvelle qui reprend les personnages et la trame de "La Tête de l'emploi" que j'ai lu il y a peu tout en ayant l'air différent. Etrange!
- "La Couleur des sentiments" de Kathryn Stockett que Mr K m'a déniché et que nous voulions lire tous les 2. Future chronique à 4 mains!
- "L'Abandon" de Peter Rock. Là encore, future chronique à 4 mains. Ca m'a l'air bien malsain et éprouvant comme roman...
- "Itinéraire d'un salaud ordinaire" de Didier Daeninckx. Premier Daeninckx pour moi et ici il est question de la seconde guerre mondiale. Je n'ai pas pu résister.
- "Les Vacances d'un sérial killer" de Nadine Monfils. Aaaaah! Depuis le temps que je veux le lire!
- "Le Petit monde du Golem" de Joann Sfar. Parce que j'adore cet homme autant en auteur de BD qu'en roman ou en réalisateur.

Acquisitions de Mr K:

Emmaus3

- "Une Dernière chance pour Rebus" et "Du fond des ténèbres" de Ian Rankin. C'est toujours un plaisir de suivre les enquêtes de Rebus l'écossais. Ces deux là me tendaient leurs petites menottes.
- "L'Armée furieuse" de Fred Vargas. Enfin en poche et d'occas'! Trop la classe!
- "Un Blues de coyote" de Christopher Moore. L'occasion m'est enfin donné de lire un autre ouvrage de l'auteur du cultissime "L'Agneau".
- "Le Premier cavalier de l'Apocalypse" de John Case. Epidémie virale, complot, sciences, sectes, prophétie, Apocalypse... Il ne m'en fallait pas plus pour acquérir ce volume.

Emmaus2

- "Les Conseils de Tonton DSK" de Plantu parce qu'un Plantu, ça ne se refuse pas!
- "Le Complot contre l'Amérique" de Philip Roth. Cet auteur m'avait ému aux larmes avec "Un Homme", gageons qu'il me fasse frissonner avec cette uchronie bien sombre.

Emmaus4

- "Les Déferlantes" de Claudie Gallay. Sujet du DNB 2013, auréolé du Grand Prix des Lectrices Elle, de multiples critiques positives m'ont encouragé à tenter l'aventure.
- "Concerto à la mémoire d'un ange" d'Eric-Emmanuel Schmitt. Un ouvrage de l'auteur que je n'avais pas encore lu et comme on l'adore au Capharnaüm, pas question de ne pas lui ouvrir notre bibliothèque.
- "Le Magasin des Suicides" de Jean Teulé. Parce que je ne l'ai toujours pas lu et c'est une honte quand on sait que j'adore Teulé!
- "La Mort du roi Tsongor" et "La Porte des Enfers" de Laurent Gaudé. Car l'écriture de Gaudé, c'est comme le chocolat, ça fond dans la bouche et c'est un bonheur renouvelé à chaque lecture.
- "Baise moi" de Virginie Despentes. Pour le relire, le réapprécier et puis comme tous nos lecteurs fidèles le savent, je suis profondément amoureux de la dame et de son style.
- "J'irai cracher sur vos tombes" de Boris Vian. Depuis des années, on m'en a parlé, je l'ai cherché, je l'ai enfin trouvé! Je vais bientôt avoir mon avis fixé.
- "La Joueuse de go" de Shan Sa. J'aime les jeux, j'aime l'Histoire, à priori ce roman devrait me plaire surtout qu'il a bonne presse.
- "Les Charmes discrets de la vie conjugale" de Douglas Kennedy. Une histoire de passé qui ressurgit, entre les mains de Douglas Kennedy, ça promet de faire des étincelles.

Conclusion: Mr K a explosé sa PAL qui était déjà fort bien remplie. Quant à la mienne, son sort n'est pas enviable.
Bon ben je crois que vous avez là les principales occupations de nos prochains mois!!!
Et encore... On s'est retenu...