dimanche 6 décembre 2009

"Shutter Island" de Christian De Metter et Dessin Lehane

shutter_islandL'histoire: Nous sommes dans les années cinquante, au large de Boston, l'îlot de Shutter Island abrite un hôpital psychiatrique où sont internés des criminels. Lorsque le ferry assurant la liaison avec le continent aborde ce jour-là, deux hommes en descendent: le marshal Teddy Daniels et son coéquipier  Chuck Aule. Ils sont venus à la demande des autorités de la "prison-hôpital" car l'une des patientes, Rachel Solando, manque à l'appel. Comment a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée à clé de l'intérieur? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre incohérente d'une malade ou cryptogramme? Au fur et à mesure que le temps passe, les deux policiers s'enfoncent dans un monde de plus en plus opaque et angoissant.

La critique Nelfesque: A la base, je ne suis pas très BD "sérieuses". Je vais plus être attirée par des bandes dessinées comiques et/ou pour enfants que par des histoires "hypothétiquement possibles". Toutefois, celle-ci m'a fait de l'oeil à la bibliothèque. Ayant déjà croisé son chemin sur la toile et me souvenant vaguement qu'elle avait eu de bonnes critiques, sans ouvrir l'ouvrage pour en voir les dessins, ni même lire l'histoire au dos, je décide de l'emprunter. Et bien j'ai bien fait! Lu d'une traite, cet ouvrage est tout d'abord très bien dessiné, dans les couleurs sépia qui apportent une noirceur supplémentaire à l'ensemble. Des couleurs plus vives apparaissent dans les rêves et délires des personnages. Traitement très intéressant. L'histoire, quant à elle, est retord et mène le lecteur par le bout du nez du début à la fin. Je viens juste d'apprendre qu'à la base, Shutter Island est un roman de Dennis Lehane qui n'est autre que l'auteur de l'excellent Mistic river. Du coup, je suis un peu dégoutée d'avoir lu la BD car connaissant maintenant la fin, j'aurai préféré lire le livre en premier! Enfin, toujours est-il que ne serait-ce que pour le trait du dessin je ne suis pas déçue de ma lecture. Le huis clos est superbement retranscrit par Christian de Metter, pesant et noir, avec son traitement à l'aquarelle. Je ne peux que vous conseiller la lecture de cette bande dessinée. Quant à moi, je vais essayer de voir le film de Martin Scorsese parce que, oui, c'est aussi un film!

shutter_island_1

 

Posté par Nelfe à 16:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,