mercredi 8 janvier 2014

Acquisitions parisiennes

Comme vous le savez, nous étions jusqu'à samedi dernier en vacances à Paris. Une semaine à cheval sur 2013 et 2014 qui, à l'image de notre séjour londonien d'il y a 2 ans, nous a fait le plus grand bien. Bon, je ne suis pas là aujourd'hui pour développer notre semaine en long en large et en travers, d'autres posts sont à venir pour ça.

Il y a une chose de bien à Paris, une chose formidable, une chose que l'on a du mal à oublier quand on change de région comme nous il y a maintenant 6 et 7 ans: le quartier St Michel! A chaque passage par Paris, que ce soit pour un week-end ou plusieurs jours, nous DEVONS faire notre pèlerinage là bas. Gibert Jeune, Gibert Joseph, Boulinier, Crocodisc... pour faire le plein de mots à mettre sous nos yeux et de sons à mettre dans nos oreilles. Ce sont des lieux incontournables! Rajoutez à cela la nouvelle boutique Métaluna, anciennement Movies 2000 dans le 9ème, qui s'est installée il y a quelques mois rue Dante et vous comprendrez que pour nous il est impossible de faire l'impasse sur St Michel!

Trêve de blabla, voici le carnage (et encore, je trouve qu'on a été soft (enfin... surtout moi...)).

Côté lecture:

IMG_0300'

- Pete Dexter - "Deception point" parce que j'ai adoré "Un amour fraternel"
- Alexandre Dumas - "Vingt ans après" pour renouveler le plaisir de lecture de "La Reine Margot"
- Patrice Garcia - "Allande, Le Secret d'Alcande" pour son prix modique et une expérience inédite
- Sara Gruen - "De l'eau pour les éléphants" parce qu'encensé par beaucoup
- Nick Hornby - "Vous descendez?" parce qu'il n'est plus édité et que je suis une grosse quiche puisque je l'avais déjà dans ma PAL... Donc je veux bien le troquer! ^^
- Imbert et Gaukler - "Suicide commando" pour son prix modique et une expérience inédite (bis repetita)
- Jeff Lindsay - "Ce cher Dexter" parce qu'après avoir vu l'intégralité de la série, il faut bien que je découvre les romans originels (je commence donc par le premier)
- Yogo Ogawa - "La Petite pièce hexagonale" afin de découvrir un nouvel auteur japonais
- Ryü Murakami - "Les Bébés de la consigne automatique" depuis le temps que Mr K le cherchait d'occaz'!
- Ian Rankin - "La Mort dans l'âme" pour un Rebus de plus
- Jean-Jacques Reboux - "Le Poulpe, La Cerise sur le gâteux" parce qu'un Gabriel Lecouvreur ça ne se refuse pas
- Duong Thu Huong - "Au zénith" pour découvrir la face cachée de Ho Chi Minh
- Robert Charles Wilson - "Mysterium" pour retrouver un auteur hautement apprécié

Côté musique et DVD:

IMG_0304'

- Ghost BC - "Infestissumam" groupe découvert au Hellfest sur la scène du Temple
- Seb Martel - "Re-ragalet" pour les souvenirs de fucking concerts parisiens!
- Nightwish - "Imaginaerum" parce qu'il nous fallait la BO de ce film vu aux Utopiales
- Opeth - "Ghost reveries" le meilleur album d'un groupe que Mr K vénère
- Oranssi Pazuzu - "Valonielu" ENFIN le second album en import!
- Satyricon - "Now, diabolical" album cultissime
- Wall of death - "Main obsession" parce qu'après un super concert à Lorient pendant le Festival IndisciplinéEs on voulait pouvoir le réécouter à la maison
- "The Theatre Bizarre" de collectif (Richard Stanley, Buddy Giovinazzo, Douglas Buck, Tom Savini, Karim Hussain, David Gregory, Jeremy Kasten) parce qu'on attendait sa sortie en salle et qu'il n'est pas passé par chez nous...

Bon ben y'a plus qu'à! :)


jeudi 17 janvier 2013

"La bête immonde" de Jann Halexander

la bête immonde

L'histoire: Maggelburg, quelque part en Europe. Une jeune femme enquête sur la mort de son frère, dont le corps a été retrouvé à la lisière d'une forêt surnommée la forêt des Charniers.

La critique de Mr K: En novembre dernier, nous avons été contacté Nelfe et moi pour visionner et donner notre opinion sur ce film. Notre interlocuteur nous avait prévenu en nous précisant que c'était tout l'un ou tout l'autre: soit on aime, soit on n'aime pas ce long métrage. Disons-le clairement, nous appartenons à la deuxième catégorie et un pote qui était de passage le soir du visionnage a cru que l'on voulait se débarrasser de lui en lui montrant ce film! C'est dire qu'il est réussi...

Le synopsis au dos du DVD est court mais suffisant. Il ne se passe pas grand chose durant les 52 minutes du film et franchement je m'attendais à autre chose. Est-ce le gugusse déguisé en membre du Ku Klux Klan? La joli nana planquée derrière son arbre? La Bande Annonce aussi sommaire que bizarroïde? En tous les cas, je m'attendais à un pur film du genre slasher en forêt avec hémoglobine et gonzesses à poil style série Z des familles... Et ben non! Mr K est un âne, il s'agit ni plus d'un moins qu'un pseudo pensum sur le racisme, ses ramifications et le côté pas "bien du tout" de ce type de comportement ou réaction! Perso, j'ai rien contre les films à message mais on est bien loin d'un American story X! Jugez du peu.

Les acteurs sont totalement à la rue et non dirigés, des passages sont tout bonnement ubuesques tant les dialogues sont ringues et tournent à vide (mais... mais... qui me parle?). Bon certes, l'actrice jouant le rôle principal est jolie mais franchement un rôle de plante verte aurait été plus à la mesure de son talent (j'espère qu'elle a continué ses études pour voir l'avenir avec espoir...). Vous allez dire que je suis méchant... mais franchement, il faut le voir pour le croire! La seule personne du casting qui s'en sort (et encore, c'est limite!) est Maïk Darah (voix française de Woopy Goldberg) qui par sa science du placement de voix joue plus ou moins bien... Les reportages de la télé locale reconstitués par le réalisateur sont particulièrement affligeants, on n'y croit pas un moment avec des interviews de faux racistes de base bien stéréotypés et caricaturaux qui sont plus navrants que choquants.

LA BETE IMMONDE 1

Et la forme alors... ben c'est à la mesure du reste. Halexander ne sait pas tenir une caméra et encore moins cadrer. Contre-jour, mauvais raccords, cadrages hideux (ah, le passage où les acteurs principaux regardent par la fenêtre de l'appartement...). Seule petite lueur d'espoir, la musique qui, bien que simpliste et déjà entendue, place une micro-ambiance bien glauque (ben oui, je suis un bon gars et je cherche des points positifs). On a affaire à une espèce de film de fin d'étude mal fichu qui se donne de l'importance et finalement tombe à plat.

LA BETE IMMONDE 2

Désolé donc pour les auteurs de cet ovni même pas drôle, je ne peux que déconseiller ce film tout en sachant qu'une critique n'est que le reflet de mon opinion et que je ne suis pas détenteur de la Vérité absolue (sauf pour mon chat). Si certains d'entre vous cependant souhaite tenter une expérience hors du commun, si la vie vous paraît laide et désespérée, si votre belle voisine est une peau de vache doublée d'une sadique, si votre chat ne pense qu'à dormir sans jamais venir vous faire des câlins... bref, si votre situation est désespérée, franchement foncez! Vous verrez que finalement la vie... ça vaut le coup!

Pour plus d'info sur le film: voir le blog consacré à ce dernier.

Posté par Mr K à 19:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,