vendredi 11 novembre 2016

Hey, that's no way to say goodbye...

C'est avec stupéfaction et une grande tristesse que nous avons appris ce matin la mort de Léonard Cohen, un artiste qui a beaucoup compté dans nos vies au Capharnaüm Éclairé. Décidément 2016 est une très mauvaise année pour la musique avec les disparitions déjà traumatisantes de David Bowie et Prince.

cohen3

C'est vrai qu'on pouvait s'en douter, le génie avait 82 ans mais purée que ça fait de la peine... Quel poète ! En voila un qui méritait autant (voir plus) que Dylan d'obtenir le nobel de littérature. C'est d'ailleurs ce que je m'étais dit lors de l'annonce faite du lauréat de cette année. Ses textes avait le don de transporter l'auditeur, de le perdre parfois, pour mieux le retrouver par la suite. Je me souviendrai jusqu'à ma propre mort de la claque "Suzanne", de l'aérien et hypnotique "So long Marianne" ou encore de l'envoutant "Hallelujah".

Ses textes et sa musique reflétaient à merveille la mélancolie de l'âme humaine avec une pureté et une simplicité qui me touchaient droit au coeur et à l'âme. Et sa voix grave entre toute magnifiait mélodies et mots de ses ballades souvent noires mais tellement poignantes. Difficile de se remettre d'un tel choc. Heureusement, il nous reste son oeuvre qui elle, restera immortelle. Non, vraiment, il n'est pas temps de se dire au revoir.

Posté par Mr K à 17:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 28 juin 2016

Ange Déchu

AVT_Maurice-G-Dantec_6284

C'est avec une immense tristesse que j'apprenais hier la mort d'un de mes auteurs préférés: Maurice G. Dantec. Bien qu'infréquentable de par ses prises de positions parfois extrémistes, il maniait les mots (les inventait même parfois!) comme personne et proposait bien souvent des oeuvres à part et marquantes.

Ainsi les Racines du mal, polar halluciné et hallucinant fait partie de mes trois livres préférés, La Sirène rouge proposait un road movie bien thrash et Babylon babies a marqué les annales de la SF française. Ses oeuvres plus tardives dont le gargantuesque Villa vortex, mais aussi Cosmos incorporated et Grande jonction nous offraient une écriture cryptique et azimutée qui moi me touchait, me faisait planer au dessus de sphères insoupçonnées et m'amenait loin, très loin au delà des rivages codifiés de l'écriture. Et puis, comment oublier le génial deuxième album de No One is innocent ("Utopia") où il participa activement en proposant des textes enflammés et percutants.

Une perte irréparable pour un punk futuriste (il se désignait ainsi parfois) paranoïaque et borderline qui animait la scène parfois plan-plan de la littérature française. Une grande plume nous quitte. Il se disait catholique, gageons qu'il pourra converser avec le Créateur... je pense qu'ils auront beaucoup à se dire.

Posté par Mr K à 20:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 22 avril 2016

Un jeudi sous la Purple Rain...

C'est avec stupeur que j'apprenais la Mort du Kid de Minneapolis hier soir lors d'une soirée crêpes entre collègues. La claque! La seconde après la mort de Bowie en janvier. 2016, année maudite pour les artistes cultes?

Le petit Prince de Fauna93

Dessin de Fauna93

Prince, c'est une part de mon enfance dans les eighties avec une mère fan, un best of qui tournait à plein volume certains dimanche après-midi, parfois en voiture, parfois en faisant le ménage sous les rythmes endiablés de ce génie de la musique. Musicien hors pair, compositeur de génie, personnalité bien trempée, je me souviens notamment de son combat contre sa maison de disque pour pouvoir créer autant qu'il le voulait.

Productif à la manière d'un Zappa en son temps, il m'a définitivement fait chavirer avec l'album Rainbow children où il conjugua avec brio free-jazz, funk et des accents hendrixiens sur certains solos mémorables de guitare. Performer de 1ère classe, il gâtait régulièrement ses fidèles lors de concerts à rallonge parfois improvisés.

Alors voila, je suis de nouveau orphelin et mon coeur saigne lorsque je repense à d'autres souvenirs liés à cet artiste incroyable: de bons trip avec ma meilleure amie, des séances festives de haut vol et des moments de grâce face à des morceaux d'anthologie.

Je vous laisse avec son tube immortel Purple Rain que j'ai écouté hier soir en rentrant à la maison passablement ébranlé. J'imagine déjà les boeufs de fous qu'il pourra désormais réaliser au Paradis des révolutionnaires de la musique avec Bowie, Reed, Harrisson et consorts...

2016, définitivement une année sombre pour les amateurs de musique.

Posté par Mr K à 18:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 11 janvier 2016

Can you hear me, Major Tom ?

C'est avec une grande tristesse que je commence ce post aujourd'hui. Comme tout le monde, j'ai appris ce matin le décès de David Bowie. Un choc. Certains hommes sont immortels et Bowie est un de ceux-là. Il fêtait le 8 janvier dernier ses 69 ans, il sortait pour l'occasion un nouvel album. Le dernier...

bowie4

Je suis une fan inconditionnelle de Bowie. Tout ce qu'il a touché, il l'a transformé en quelque chose d'exceptionnel. L'homme caméléon, l'homme aux mille visages, un artiste qui s'est sans cesse renouvelé, qui n'a jamais arrêté d'expérimenter dans sa musique, qui nous a transporté loin sur Mars et qui n'avait pas d'âge. Une immense perte...

bowie

Je ne vous referai pas ici toute sa bio, de nombreux médias s'en chargent depuis ce matin et il y aura sans doute de très beaux reportages dans les jours à venir sur le petit écran. Reste qu'il n'est plus là et que j'ai envie de partager avec vous quelques morceaux, quelques extraits de films, quelques instants de grâce. Un modeste hommage d'une petite fan à un grand artiste.

Rest in peace David. This is our last dance. This is ourselves.

bowie2

Bowie en chansons :


Son titre inoubliable


Mon duo préféré (avec cette montée en puissance)


Une des dernières polémiques


Ses années 80

Bowie sur grand écran :


Petite compil'


Dans "Le Prestige", un de ses derniers films


Et surtout Labyrinth !

Les looks de Bowie :

Bowie dans les BO :


C.R.A.Z.Y. (un de mes films préférés)


Trainspotting - Choose life. Choose a job. Choose a career... (co-écrite avec Iggy Pop)


American Horror Story et Jessica Lange


La Vie rêvée de Walter Mitty

Et pour finir, une vidéo qui a beaucoup fait parler d'elle en 2013. Ce n'est pas la voix de Bowie (inimitable) mais c'est le plus beau clin d'oeil que l'on pouvait lui faire. Les dernières notes seront donc pour l'astronaute Chris Hadfield qui a enregistré "Space Oddity" dans la station spatiale internationale en orbite à 400 km. Ciao l'artiste !

Posté par Nelfe à 17:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 31 août 2015

Freddy orphelin...

Wes-Pic-5_Portrait-at-desk-700x504

Quel choc ce matin en apprenant la nouvelle! Wes Craven is dead! Franchement, je vais avoir du mal à m'en remettre...

C'est le premier réalisateur à m'avoir fait flipper avec un de ses films. Non, il ne s'agit pas de Scream mais bel et bien des Griffes de la nuit que j'ai vu (et vécu intensément) à mes 12 / 13 ans lors des fameuses séances des "Jeudis de l'angoisse" sur M6. Un film viscéral où le mot "peur" prend tout son sens et qui m'a littéralement terrorifié comme disent si bien mes élèves! 

De lui, je retiendrai donc surtout sa filmographie d'avant la saga Scream, cette époque bénie où les studios donnaient encore un peu de mou aux réalisateurs talentueux voir iconoclastes, avec notamment de belles pépites du maître comme Le sous-sol de la peur et Shocker. C'était un bel artisan du genre, décrié à l'époque et admiré aujourd'hui (un comble!), d'une gentillesse légendaire et très lucide sur son oeuvre et sa portée.

Adieu maestro, tu nous manques déjà! Heureusement, il nous reste Freddy et cette petite comptine qui a longtemps trotté dans ma tête lors de ma première vision de l'oeuvre.

Posté par Mr K à 19:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 11 juin 2015

Un immortel nous a quitté...

cl

C'est en rentrant du travail, à la radio que j'ai entendu la nouvelle. Je vous avoue que j'en suis encore tout retourné.

Sur France Info, ils ont cité Saroumane (personnage culte de la série des films adaptés de Tolkien par Jackson) ou le comte Dooku (épisodes 1, 2 et 3 de Starwars) comme rôles de référence... Certes je vous l'accorde, sa deuxième carrière est assez réussie avec aussi ses apparitions chez Burton et Scorcese. Mais c'est oublier qu'il fut avant tout un pilier de la Hammer avec ses interprétations de Dracula, Frankenstein, Fu Manchu, Raspoutine et consorts. Il incarna le bad Guy dans L'Homme au pistolet d'or et Sanson, le bourreau de la Révolution Française ou encore le savant fou dans Gremlins 2, où il se parodiait lui-même! Quelle carrière et quel charisme!

Rest in peace Christopher. C'est un grand nom du cinéma qui nous quitte aujourd'hui.

Posté par Mr K à 19:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 13 mars 2015

Bye Bye Mister Pratchett...

terry-pratchett

C'est un grand monsieur qui nous a quitté hier en la personne de Terry Pratchett. Avec son look de professeur de Poudlard, il était un auteur que j'affectionne particulièrement avec ses volumes drôlatiques et merveilleux se déroulant dans le Disque-Monde où personnages ubuesques se croisaient et devaient faire face aux situations les plus délirantes. Qu'est-ce que j'ai pu rire et m'évader au travers des aventures débridées du mage Rincevent ou de la sorcière Mémé Ciredutemps entre autres... J'ai aussi découvert plus récemment l'étendue du talent de cet auteur hors-norme avec les plus classiques mais tout aussi réussis volumes de La Longue Terre et La Longue Guerre (La Longue Mars devrait bientôt se retrouver dans ma PAL) où il livrait avec son camarade Baxter des romans SF à la fois divertissants et réflectifs. 

66 ans, c'est vraiment trop jeune pour mourir, il rejoint La Mort personnage récurrent de ses oeuvres avec lequel il marchera et ne manquera pas de philosopher. Il nous laisse un grand vide dans le petit monde merveilleux de la littérature de genre. Reste son oeuvre universelle et conséquente qui n'attend plus que d'être découverte par de néo-lecteurs. Soyez sûr que nous serons à l'avant garde de ceux qui partageront et inspireront (nous l'espérons) de nouveaux lecteurs qui découvriront à leur tour un univers d'une richesse et d'un humanisme rare.

Chapeau bas l'artiste, vous nous manquez déjà...

Posté par Mr K à 16:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 31 juillet 2014

100 ans déjà...

Jean_Jaurès

Il y a déjà 100 ans que Jean Jaurès est mort assassiné par un étudiant nationaliste forcené. Le Capharnaüm Éclairé veut rendre hommage à ce grand homme, ce républicain d'exception, défenseur de nobles causes et vrai socialiste. Honte au F-haine, Sarkozy et autres Hollande qui se réclament de lui et par leurs actes et prises de position trahissent et souillent sa mémoire. Modèle indépassable, à la probité et l'honneteté sans faille, c'est une certaine idée de l'engagement dans la République et dans la défense du bien commun qui est morte avec lui ce jour là au Café du Croissant. Marianne le pleure encore beaucoup aujourd'hui, où l'époque est au repli sur soi et à la méfiance.

Posté par Mr K à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 6 décembre 2013

Adieu Madiba

noir-blanc-nelson-mandela-mort-94-ans-paix

Le choc hier soir, quand nous avons appris la mort d'un des plus grands hommes du XXème siècle. On avait beau s'y attendre depuis déjà quelques années suite à ses nombreux séjours hospitaliers, la douleur est bel et bien là.

Adieu donc au libérateur pacifique qui a su donner un grand espoir à un pays et à tout un continent. Et même si la route reste encore longue, il en avait tracé la voie! Bon séjour où que tu ailles, tu retrouveras sans aucun doute tes frères spirituels Gandhi et Martin Luther King.

Aujourd'hui, c'est tout l'humanité éprise de liberté et de tolérance qui est orpheline.

Posté par Mr K à 19:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 28 octobre 2013

Lou Reed is gone...

REED

C'est avec stupéfaction et une grande tristesse que nous avons appris le décès de cet artiste incontournable de la scène rock. La musique est en deuil et nous n'oublierons jamais l'immortel Velvet Underground qui encore aujourd'hui, ravi un public large et fervent! Une dernière mélopée mélancolique pour accompagner Lou au panthéon des rockeurs où il trouvera, n'en doutons pas, une compagnie enjouée et festive. Chapeau bas!

Posté par Mr K à 15:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,