lundi 16 août 2010

Thaïlande - Départ et Chiang Mai

Avion

Notre voyage en Thaïlande étant désormais derrière nous, voici venu le temps des souvenirs, des comptes-rendus et des soirées diapos. Pour ne pas vous faire frôler l'overdose de bouddha et autres temples, nous procèderons par étape et des billets sur la Thaïlande viendront se glisser entre d'autres billets que nous avons l'habitude d'écrire ici.

C'est donc le 19 juillet que nous avons pris le train direction Paris, puis le RER direction Roissy, puis l'avion pour Bangkok, via Abou Dabi, et enfin le vol interne Bangkok-Chiang Mai... Pfiou, rien que d'y repenser j'ai envie de dormir! Nous avons mis 27h de la porte de notre domicile à la porte de notre guest-house à Chiang Mai ("Chiang Mai Thaïhouse" mais on reparlera des guesthouses dans un autre post). Inutile de dire qu'on avait les yeux enfoncés dans la tête, la tête à l'envers et le teint livide. Il est très difficile de dormir dans un avion quand on est grand (du moins en classe éco, en 1ère ça aurait été les doigts dans le nez) et le repos par tranche de 5 minutes pour cause de contorsion, ce n'est pas le genre de chose que j'affectionne. Enfin, nous avions les écrans tactiles individuels avec un max de films, de musique et de jeux à dispo. Ca, ça aide à faire passer la pillule!

Trajet

Enfin, nous y sommes! Il est plus de 23h, nous sommes claqués mais l'excitation est là et nous décidons de ressortir tout de suite pour manger un bout et faire un premier tour des environs. Première prise de contact avec la nourriture thaï, avec la chaleur (qui est montée à plus de 40° certains jours), avec l'humidité (85% dans l'air)... Le lendemain, debout à 8h (on est des warriors impatients) et découverte de la ville et de ses nombreux temples. Au programme: Wat Chetawan, Wat Ban Ping, Wat Lama Chang, Wat Phra Singh, Wat Chedi Luang et j'en passe.

temple

temple2

Le Wat Phra That Doi Sutep, au sommet du Doi Suthep, est la première grande claque du voyage. Celle-ci fut pluvieuse et sportive: 306 marches d'un escalier bordé de 2 rampes en forme de naga pour arriver à une terrasse ouverte jalonnée de statues imposantes et de châsses retraçant l'histoire du temple. On poursuit l'ascension pour arriver au cloître principal et au célèbre chedi plaqué or surmonté d'une ombrelle à 5 niveaux.

doi_sutep
(cliquez pour voir en grand)

Nous avions décidé de nous poser à Chiang Mai dès notre arrivée en Thaïlande pour nous acclimater doucement, sans la frénésie de Bangkok, dans une guest house avec piscine. Ainsi, on a pu se reposer du voyage et nous habituer à l'état liquide dans lequel nous allions être durant 3 semaines et demi. J'ai beaucoup plus souffert de la chaleur que Mr K (alors que nous pensions l'inverse avant de partir). Suite à une allergie à l'huître (et donc à la sauce huître que l'on retrouve dans certains plats) et au changement brutal de température, j'ai fait un urticaire géant qui ne m'a pas lâché de tout le voyage (désolée je n'ai pas de photo mais croyez moi, j'étais bien moche...). Tapez "urticaire géant" dans Google image, vous allez voir, c'est magnifique!

Nous avons passé 3 jours à Chiang Mai puis nous avons pris le bus direction Lampang.

La suite au prochain épisode.