lundi 3 juin 2013

"L'Atlantide" de Pierre Benoît

L'Atlantide2

L'histoire: Au cours d'une exploration dans le Sahara, deux officiers français, André de Saint-Avit et Jean-Marie-François Morhange sont capturés et se retrouvent dans un palais merveilleux, un véritable paradis terrestre. Ils apprennent alors qu'ils sont prisonniers d'une femme, la reine, la sultane, la souveraine absolue du Hoggar, Antinéa, petite-fille de Neptune, la dernière descendante des Atlantes, et que, dès qu'ils l'auront vue, ils renieront tout pour elle, famille, patrie, honneur...

La critique de Mr K: Retour aujourd'hui sur un vieil ouvrage paru en 1919 au lendemain de la Grande Guerre. Ce fut un véritable best-seller en son temps, les gens l'ayant lu essentiellement pour tourner la page de ce conflit atroce qui toucha quasiment toutes les familles de France. Pierre Benoît est alors un écrivain très connu et apprécié du grand public, il est membre de l'académie française et ce livre a permis à de nombreux français d'oublier le passé en se transposant dans un récit d'aventure haut en couleurs.

On suit ici le périple de deux officiers français envoyés en mission dans le Sahara occidental alors sous le joug français. En effet, la France a encore son empire colonial à l'époque. Cette mission d'exploration routinière aux accents géologiques (il s'agit notamment d'étudier certaines roches en cours de route) va basculer dans l'aventure avec un grand A quand ils vont croiser la route d'un mystérieux touareg qu'ils vont sauver de la noyade. Faisant ceci, ils ne se doutent pas qu'ils vont rencontrer la souveraine de l'Atlantide ni plus ni moins!

Depuis tout loupiot, je suis un passionné de ces grands mystères non résolus de l'Histoire de l'humanité: le triangle des Bermudes, les statues de l'île de Pâques, le trésor des Templiers... Le mythe de l'Atlantide tient une place à part tant on le retrouve dans nombre de civilisations différentes tout autour du globe. Pierre Benoît apporte ici sa pierre à l'édifice avec une théorie complètement différente que je n'avais envisagé jusqu'à présent. Il vous faudra bien évidemment lire cet ouvrage pour en savoir davantage! Sachez simplement qu'on ne s'y attend pas et que l'explication est finalement plutôt crédible en terme géographique.

Au delà du mythe, nous avons ici affaire à un roman d'aventure de fort belle facture. Les personnages sont ciselés à merveille et on ne peut qu'être fasciné par Antinéa, reine de l'Atlantide. Mêlant à merveille le charme vénéneux, la sensibilité de la femme et le pouvoir despotique, cette figure tragique restera gravée longtemps dans ma mémoire. Le background et le contexte sont remarquablement rendus sans lourdeur ni propagande coloniale. Nous suivons avant tout ici deux êtres humains dans un parcours quasi initiatique qui les emmènera aux confins du désert et au plus profond d'eux mêmes.

La langue est merveilleuse de souplesse et de finesse rappelant par moment celle d'un autre académicien que j'apprécie au plus haut point: Jean Christophe Rufin. Comme quoi, on peut faire partie des immortels et se révéler vivant, audacieux et accessible en terme de style d'écriture. L'Atlantide se lit très vite et je lui ai fait son affaire en deux soirs! C'est le sourire au lèvre que je le refermai ayant l'impression d'avoir lu un bel ouvrage d'aventure, haletant à souhait et d'une intelligence rare. Avis aux amateurs!

Posté par Mr K à 21:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 16 février 2011

"Le Secret du treizième apôtre" de Michel Benoît

13eme_apotreL'histoire: Ceux qui ont tenté de percer l'énigme du treizième apôtre ne sont plus là pour en parler...

Assassiné dans le train Rome-Paris, le père Andrei était sur le point de découvrir un secret que l'Église s'acharne, depuis sa fondation, à dissimuler. Avant sa mort, il avait eu le temps de se confier à son ami, le père Nil. À son tour, celui-ci se lance sur les traces d'une mystérieuse épître qui prouverait que Jésus n'est pas le fils de Dieu... Rome va tout faire pour l'en empêcher, Jérusalem et La Mecque aussi: car c'est l'ordre du monde qui est en jeu.

La critique de Mr K: Un excellent thriller mystico-historique que j'ai lu très rapidement. Il faut dire que je suis particulièrement friand du genre mêlant à la fois les ficelles du policier et les références historico-religieuses (reliquat de mes années fac avec option histoire des religions). J'avais apprécié en leur temps Anges et Démons et le fameux Da Vinci Code malgré des défauts et plus récemment, j'avais moins aimé Le dernier testament de Le Roy que j'avais plutôt trouvé raté. Avec Michel Benoît, j'ai retrouvé les frissons qui m'avait habité lors de ma lecture du Nom de la rose et j'ai passé un très bon moment en compagnie du père Nil courant derrière une vérité qui dérange nombre de puissants (dont les prélats des trois religions monothéistes et une secte).

Il est ici question de la nature de Jésus: être divin fils de Dieu, simple mortel à la rhétorique et au charisme impressionnant? Rappelez-vous avant tout qu'ici on se trouve devant un roman ce qui est d'ailleurs précisé dans les appendices situés en fin d'ouvrage et qui permettent de faire la différence entre le vrai et le faux. L'auteur est un ancien moine bénédictin qui a quitté les ordres et qui s'est intéressé de très près à la vie de Jésus. Son talent d'écrivain n'a d'égal que l'étendue de ses recherches et les liens qu'il a pu tisser entre des éléments à priori disparates (manuscrits de la mer morte, étude approfondie des quatre Évangiles, les aveux de certains templiers....). Dans ce livre, on pénètre au plus profond du dogme catholique, au centre de la foi des chrétiens: Jésus. Le personnage du père Nil, vite convoqué au Vatican, va s'enfoncer de plus en plus profondément dans ses recherches au cœur de la cité des Papes (pas vraiment peace and love d'ailleurs mais on s'en doute un peu...) et va bien malgré lui provoquer bien des remous. Un chapitre sur deux est l'occasion pour Michel Benoît d'effectuer des flashback remontant à la période de la vie et de la mort du Messie, la fuite des nazaréens, éradication des Templiers ou encore l'Hégire...

Je n'en dirais pas plus sur le contenu pour ne pas éventer l'ensemble. Sachez simplement que l'ensemble est remarquablement mené et crédible même si après chacun se fera sa propre opinion. Perso, je me revendique comme animiste et je ne crois pas un instant à l'incarnation de Dieu en homme. La lecture de ce roman est aisée: l'écriture est remarquable de légèreté et de facilité malgré la teneur des propos, on tourne les pages sans s'en rendre compte. Je m'en cache pas, j'ai pris un pied monstrueux à la lecture de ce livre que je conseille à tous les amateurs du genre!

Posté par Mr K à 14:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,