jeudi 26 juin 2008

Hellfest 2008 (part 2/3: "Roots bloody roots")

hellfest_banderolle

Samedi 21. Réveillés de "bonne heure de bonne humeur" (10h!), c'est une nouvelle journée en "enfer" qui commence! Au programme, une excursion monnaie, demis au bar à Clisson puis retour à la case "site". Nous posons la caisse de Slaytanic à la place habituelle et nous nous dirigeons vers le centre ville. Il fait un soleil de plomb, plutôt normal en ce jour qui est le plus long de l'année! Nous connaissions déjà les lieux depuis l'année dernière, mais cela ne gâche en rien notre plaisir d'emprunter nos ruelles favorites notamment celles marquées de coquilles Saint Jacques marquant la route du pélérinage du même nom. La ville est envahie de T-shirt noirs aux emblêmes et slogans divers. L'ambiance est bonne enfant et les commerces/restaus pleins à craquer. Après quelques pérégrinations, nous jetons notre dévolu sur une belle terrasse donnant sur la place centrale et dégustons un demi de kékene bien mérité!

clisson

Nous reprenons la route pour passer au Leclerc désormais célèbre de Clisson. Essayez de taper "Leclerc/Clisson" sur dailymotion et vous aurez une petite idée de l'ambiance qui y règne lors du weekend Hellfest. Arrivés sur place, nous sommes légèrement déçus. Nous y croisons qu'une quarantaine de personnes de la "tribu -métal", bien peu comparé à 2007! Sans doute, n'étaient-ils pas encore réveillés ou alors étaient-ils déjà sur le site. Après un déjeuner improvisé près du véhicule (la bouffe n'est pas terrible et chère sur le festival), nous nous dirigeons vers le portail. L'occasion de se mettre en jambe avec une bonne bouteille de Despérados, ben oui... 20 minutes de marche c'est long et il faut savoir s'entretenir! C'est ainsi que bon gré, mal gré nous finissons par arriver au portail, non sans avoir bien rigolé à l'écoute des cris et autres éructations de nos frères d'armes: "RRROOOAAAAARRRRR"! Nous passons la fouille habituelle, récoltant au passage l'accord de pouvoir passer avec un paquet de Chamallow!

Les concerts du jour. 29 groupes comme la veille et un programme dantesque en perspective! Seul souci à l'horizon, la chaleur! Il fait chaud, trop chaud! Nous passerons régulièrement au plan d'eau durant l'après-midi pour nous rafraichir. Cela n'empêchera pas votre serviteur de récolter au passage de superbes coups de soleil toujours visibles à l'heure où j'écris.

hellfestlogo

Chapitre "révélations": Satyricon (clic) groupe Black Métal norvégien qui passe en milieu d'après-midi. Il nous présente un set énergétique voir brutal aux consonnances symphoniques. Roots et efficace, tout ce que j'attends d'un concert au Hell! En plus, l'alchimie opère naturellement entre le public et le "Band"... A découvrir là encore si vos oreilles le peuvent! Porcupine Tree (clic) des anglais qui pratiquent le Métal Progressif à merveille. Très bon moment que ce concert, à un son brut de décoffrage vient se superposer une toile de fond quasi hypnotique. La transe nous guette! Rappelez-vous, il fait très chaud! De la technique et du plaisir pour les esthètes! Candlemass (clic) groupe de Doom (métal lent à la sauce Black Sabbath et Type-o-négative) venu de Suède. On ne le dira jamais assez, la Scandinavie est une valeur sûre du genre métal. Un son puissant et brut, et une voix Heavy (Maiden, Helloween). Grosse claque là encore, avec un set bien maîtrisé et un public aux anges.

Hellfest_2_cadavres

Chapitre "poids lourds": Apocalyptica (clic) groupe finlandais de métal instrumental symphonique. il s'agit d'une formation particulière composée de trois violoncellistes et d'un batteur (ahurissant au passage!). On alterne douceur des notes et riffs destructeurs. En plus de compositions personnelles, la grande spécialité de ce groupe est la reprise. Leur premier album à ce propos est uniquement composé de reprises de Métallica. Concert énormissime avec un Mr K éberlué par tant de talent déployé! Gammaray (clic) power métal allemand, pas ce qu'il y a de plus original en album, la qualité du concert est bien là: show impressionnant et maîtrise total. Ce groupe est accessible aux novices, alliant structure "mélodique" des morceaux et passages plus brutaux. Un des meilleurs moments de la journée, mais il y en a eu tant!!! Helloween (clic) groupe allemand de speed métal mélodique. Grand moment de kitsch en barre! J'adore!!! Deux citrouilles géantes encadrent le groupe qui s'évertue à recréer une ambiance de folie furieuse. C'est du pur Rock and Roll qui déménage et on en redemande (en bonus, des effets pyrotechniques!). A la fin du set, les trois guitaristes de Gammaray les rejoignent sur scène et nous avons droit à deux morceaux de pure démonstration guitariste (faut dire qu'il y a six guitaristes sur le "stage"!!!). The Cavalera Conspiracy (clic), groupe de thrash métal américano-brésilien. Alliance de membres de Soulfly et de Sépultura, c'est le grand retour des deux frangins Cavalera sur scène depuis 12 ans. Nous avons droit à un concert de thrash Métal bien violent agrémenté de quelques effets tribaux propre à Soulfly. Il n'y a pas de mots assez forts pour décrire l'ambiance et le plaisir éprouvé. C'est pour moi LE concert de cette édition. Efficace, carré et orgasmique (ca y est le mot est lâché!). Seul bémol, à être trop carré, le concert manquait peut-être de coeur et de complicité... Reste une expérience extrême et fantastique. Je vous recommande au passage le clip de "Sanctuary" leur single.

hellfest_2scene_nuit

Chapitre "caca-boudin": Ministry (clic) groupe américain de Métal indus (comprendre industriel). C'est un genre que j'apprécie tout particulièrement étant un fan ultime de Rob Zombie, ex membre de White Zombie et réalisateur de "la maison des mille morts" et "the devil reject". C'est donc, avec un plaisir non feint que j'attends ce concert. Surtout qu'il fait partie d'une tournée d'adieu, Ministry ayant décidé de se séparer. Groupe culte donc... J'ai été bien déçu malgré une scène grillagée laissant seulement deviner le groupe. Que dire sinon, que je n'ai pas accroché aux morceaux et à la prestation. C'est tombé à plat et mon compère et moi avons passé notre chemin, direction la buvette! Je laisse un lien tout de même car ils sont reconnus dans le métier...

Hellfest_2_public

Bilan: Excellente journée quoiqu'un peu trop "chaude" à mon goût! Nous regagnons le camping vers 3h, éprouvés par tant de temps forts mais entièrement satisfaits! Après un after qui traîne, nous regagnons notre abri de toile et sombrons dans un profond sommeil peuplés de rêves hellfestiens.

Posté par Mr K à 19:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 25 juin 2008

Lâché de filles en centre-ville

soldes

Aujourd'hui est un jour important dans l'agenda d'une fille. Non non ce n'est pas un jour de mariages massifs mais presque. C'est le lancement des soldes d'été! Et vu qu'on n'a déjà plus d'argent entre nos pleins d'essence, nos pâtes, nos fruits et légumes... forcément, on n'en a plus des masses pour les fringues. Mais comme par magie, quand arrivent les soldes, on arrive à trouver de quoi dépenser... Ne me demandez pas pourquoi, je pense simplement que le porte-monnaie des nanas a un compartiment secret! Parait-il même que ce dernier s'appelle carte bleue. Je n'en sais pas plus...

N'écoutant que mon courage, je suis allée faire un tour dans mes boutiques préférées afin de faire des économies (paradoxe quand tu nous tiens) et accessoirement trouver encore en rayon les articles qui me plaisent et qui me vont. Alors soit,  ce n'est pas le premier jour que l'on fait les meilleures affaires et au bout de la cinquantième démarque on vous fait même un chèque avec l'article de votre choix, mais ce dernier est tellement moche qu'on n'en veut même pas. Le jour où je rentrerais dans du 36, je tenterai peut être d'attendre, je trouverais toujours ma taille, mais comme ce jour ne viendra sûrement jamais, j'ouvre le bal. Et ouais, j'suis une précurseuse moi!

Dès le réveil, on sait que ça sera la jungle dans les magasins, que nos adversaires à talons hauts seront prêtes à tout pour nous râfler cette sublime tunique qu'on aura vu la première, qu'il faudra encore une fois jouer des coudes pour se frayer un chemin dans ce monde impitoyable de la consomation féminine mais qu'importe puisqu'en toute bonne soldeuse qui se respecte, on se sera entraîné toute l'année. La première qui me pique ma place aux cabines d'essayage, je l'assassine. C'est la guerre!

Bon courage à vous toutes et on règlera nos comptes avec notre banquier plus tard. Bilan de la journée: 80€ et 2 pieds de moins. On est vraiment maso...

Posté par Nelfe à 19:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 24 juin 2008

Hellfest 2008 (part 1/3: "Appetite for destruction")

hellfest_banderolle

Les Time Killer (Slaytanik et moi-même) avons passé un weekend Énorme à Clisson, le weekend que nous attendions depuis un an (l'édition 2007 sic!). Inutile de préciser que nous nous sommes préparés et équipés pour l'événement. Le plus important pour nous cette année était de pouvoir dormir nos six heures afin de tenir le coup le jour qui suit. Quitte à ce que l'expérience soit moins "roots", en 2008 nous faisons l'impasse sur le camping du festival et opté pour un camping se situant à 7 km du site. Nous y sommes dès jeudi soir afin de se "mettre en condition"... Couchés à 3h du mat, nous nous endormons l'esprit tourné vers le lendemain.

Hellfest5

Vendredi 20. Bien décidés et motivés comme jamais, nous arrivons sur les lieux des festivités vers midi; première surprise: "C'est trop facile de trouver une place!". En effet, nous nous garons à la même place que l'année précédente près du Leclerc à 15 minutes du premier barrage, celui des "bracelets-pass". L'organisation semble s'être améliorées depuis 2007, la suite nous le confirmera. Nous arrivons au Portail monumental de l'entrée; surmonté de la double croix, symbole de l'édition 2008. Des tentures sombres agrémentées de maximes métalleuses encadrent la structure. On y est!!! Nous passons la fouille et nous retrouvons directement près des deux scènes principales ("main stage" et "secondstage" pour les têtes d'affiche et autres groupes de renom ou en devenir), la troisième ("discovery stage" pour les jeunes pousses et des groupes plus "underground") est plus loin sous un chapiteau.

Hellfest4

Ce serait trop long pour vous décrire précisément les lieux. Ce que l'on peut en dire, c'est que cette année, les bouchées doubles ont été mises pour un meilleur confort des festivaliers. Tout d'abord, le SON. Tout bonnement parfait, peu ou pas de saturations donc un confort d'écoute optimal. C'est je pense la condition nécessaire et suffisante pour qu'un festival de ce genre soit un bon moment (ca devient vite une torture dans le cas contraire!). Les deux scènes principales sont côtes à côtes, passer d'un concert à l'autre est beaucoup plus simple et évite les gros mouvements de foule. Et comme, les concerts que nous voulions voir se déroulaient essentiellement sur ces deux scènes...  Deux plans d'eau pour s'asperger le corps et les cheveux ("rite clef" pour tout headbanger qui se respecte), c'est ce qui manquait cruellement à l'édition 2007.  Il a fait excessivement chaud ces trois jours, et l'eau était indispensable à notre "Survie". Il y avait aussi davantage de sanitaires. "L'extrême market" a doublé de taille et permettait aux consommateurs que nous sommes de dépenser nos euros: T-shirt,vêtements, drapeaux, badges, disques, livres, bougeoirs... Inutile de vous dire que le noir domine que ce soit dans les boutiques ou sur le public...

Hellfest3

La meilleure surprise est le grand espace "détente". Grand pré entouré de bars, restaus, du carré VIP et autre stand de signatures, il présentait cette année une originalité. Plusieurs structures à base de récupération de métaux étaient érigées en son sein, elles abritaient deux bars, une banque de jetons pour les consommations (roses cette année! Pour mieux les voir dans la nuit!). Bel exemple de mariage heureux entre esthétisme et fonctionnalité. Le meilleur, c'est que la nuit ses structures éclairaient la zone de couleurs diverses (rouge, vilolet, vert, bleu...) et apaisantes, ce qui en faisait le lieu idéal pour une mini-sieste ou prendre l'apéro n°6...

Premier bilan, on a dépensé 109 euros et niveau site et confort, on ne nous prend plus pour des cons... Car il est certain qu'un métalleux en forme, est un métalleux performant et heureux.

Les concerts du jour. 29!!! Comme chacun des trois jours. Inutile de vous dire que nous n'avons pas assisté à l'ensemble des prestations. Les deux scènes principales alternants les shows, c'est par rapport à la "discovery stage" que nous devions faire des choix... Cruels parfois.

hellfestlogo

Au chapitre "révélations": Septic Flesh (clic), groupe Dark Metal grec à l'atmosphère des plus sombre et à la prestation puissante et précise. Rotting Christ (clic), groupe Black Métal grec (soufflent régulièrement les braises attisées par des groupuscules intégristes catholiques et s'avèrent être d'excellent "comédiens"). Vieux groupe formé en 1987, le style brutal s'enrichit de violons mélancoliques et de claviers hypnotiques. Si le courage ne vous manque pas, l'expérience vaut le détour... Mais la claque du jour vient d'un groupe mythique que je découvre ce jour là: Carcass (clic). Originaire de Liverpool, ce groupe culte de Death Métal n'usurpe pas sa réputation. 1h15 de pur bonheur en barre. Entre death bien gore et des passages plus mélodiques et progressistes, ces anglais sont vraiment trop forts! Meilleur concert de la journée à mon avis. Les trippes ne trompent pas!

Hellfest2

Au chapitre "poids lourds": In Flames (clic), groupe de Death Métal venu de Suède très connu dans le milieu. Concert carré et rodé, avec des effets pyrotechniques! Encore une nouveauté au Hellfest! Pro donc, mais décevant dans le sens où tout cela semblait manquer de coeur... Enfin, ce fut un très bon concert tout de même. Testament (clic), groupe Thrash-Métal américain qui nous a donné un concert "roots" et légèrement kitsh. Perso, je suis fan. Dimmu Borgir (clic), groupe de Black Métal venu de Norvège efficace et bien rodé. Reste le groupe de hard-core new yorkais Sick of it all (clic), débordant d'énergie et un mur de son. Mon beau-frère ne m'avait pas mentit, "ces gars là ça crache!". Mick, merci!!!

Hellfest1

Au chapitre "caca-boudin": Paradise Lost (clic), groupe de Doom-Métal mélodique de Grande Bretagne. C'est une énorme déception. C'est un groupe que j'adore depuis des années et leur prestation a été offensante pour les fans. Mou et sans réelle relation avec le public, j'ai passé mon chemin assez rapidement. J'espère un jour les revoir sous leur meilleur jour. Mayhem, groupe de black-métal norvégien. Indigeste et malsain dans le mauvais sens du terme. Je suis assez adepte du jusqu'au boutiste et je suis ouvert à beaucoup de choses mais là... Inintelligible et grotesque (le chanteur tente le coup de la messe noir, il ne récoltera que des rires de ma part, tant sa prestation était lourdingue). A oublier...

Bilan: Bonne première journée où les moments cultes ont éclipsé les déceptions. Nous rentrons vers 3h au camping. Un petit "after" plus tard, nous regagnons crevés mais heureux nos sacs de couchage...

Posté par Mr K à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 juin 2008

Faites de la musique

C'est la fête de la musique aujourd'hui non!? Alors, je me fais plaisir et vous fais partager un de mes chouchous: Nosfell.

nosfell

Nosfell est un des artistes qui me fait le plus vibrer avec ses mélodies hypnotisantes et envoûtantes et sa voix qui flirte aussi bien avec les graves qu'avec les aigües. Sur scène, il est beau, tout simplement: ses prestations sont poétiques, les dessins sur son corps sont artistiques, l'ambiance est apaisante... Il nous emmène dans son monde. Celui où on parle le Klokobetz, cette langue qu'il a inventé et qui possède sa grammaire, et où vivent Shaünipul et Blewkhz Gowz. D'une manière fascinante, proche de la skizophrènie, il nous narre les différentes histoires de cet univers imaginaire: Klokochazia.

Celà fait des années que sa musique accompagne ma vie. Peut être accompagnera-t-elle désormais la vôtre...

Il prépare actuellement son 3ème album.

Posté par Nelfe à 18:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 19 juin 2008

Les Pieds dans la vase mais au soleil!

serrure2Dimanche dernier, nous avions prévu d'aller au festival des Pieds dans la vase à Kervignac pour assister au concert de Graeme Allwright et aux prestations de l'Usine à canards (et oui... encore!).

La veille au soir, avec des potes à la maison, c'était barbec party. Mais "ô surprise!", au moment d'ouvrir notre porte d'entrée, les merguez à la main, impossible de tourner la clé dans la serrure. Ouais hein, balèze! Essayez de tenir une poignée de porte, une grille de barbec dans l'autre main et de tourner une clé en même temps... Bref, je vous la fais courte, même en ayant posé les futures grillades pour avoir les mains libres, toujours impossible d'ouvrir cette p*#~grrrr de porte!!! Pas de panique... Pour le barbecue, on va passer par la fenêtre (ok, c'est pas très pratique mais c'est la seule solution) et pour la porte on verra ça demain! Je vous laisse imaginer le reste de cette trépidante soirée. Une chose est sûre, pas la peine de s'acheter une wii fit pour faire du step.

Le lendemain (le dimanche donc pour ceux qui suivent (un dimanche en plus... la totale... va appeller un serrurier le dimanche... et le jour de la fête des pères... bref...)), je commence à passer des coups de fil à droite à gauche entre serrurier et assurance afin de pouvoir sortir de la maison! C'est pas tout ça, mais on a un festival cet après-midi et l'anniversaire de Mr K senior ce soir (le "senior" ne veut pas dire vieux hein... je veux pas m'engueuler avec ma belle famille!).

Alors là, le suspense est à son comble! Ont-ils finalement réussi à joindre un serrurier de libre ce dimanche de fête des pères? Est-il arrivé assez tôt afin qu'ils puissent aller à leur concert? Vous n'en pouvez plus d'attendre, je le vois bien, donc je vous rassure tout de suite: OUI ON A ÉTÉ SAUVÉ!!!!

Avec une serrure toute neuve, nous voici donc partis, un peu en retard mais partis quand même, en direction de Kervignac.

piedsdanslavasePile à l'heure pour le concert auquel on voulait assister. On a râté 2 ou 3 chansons mais rien de dramatique. Le concert en question est celui de Graeme Allwright.

"Hein? Graeme queuwa!!!???". Mais siiii, petit inculte! Graeme Allwright! Tu sais bien, celui qui a reprit des chansons de Leonard Cohen en français! Bon là, si tu ne connais pas Leonard Cohen, je ne peux rien pour toi...

Graeme Allwright, aujourd'hui âgé de 81 ans, est un chanteur engagé des années 70. Mr K a d'ailleur été bercé aux doux airs de Tout le monde le sait, Suzanne et autres Jusqu'à la ceinture (si vous cliquez, vous aurez des extraits, c'est cadeaux!).

Graeme Allwright c'est aussi "Il faut que je m'en aille (les retrouvailles)", "Petite boîtes", "Ca je ne l'ai jamais vu", "Demain sera bien", "Petit garçon", "Qu'as-tu appris à l'école?" et j'en passe.

Dimanche, entouré de 2 musiciens malgaches à la guitare et à la contrebasse, il nous a gratifié d'un set d'1h30 environ. Bon nombre de ses classiques y sont passés, pour le plus grand bonheur du public, venu nombreux et reprennant en choeur ses chansons les plus célèbres. L'ambiance est bonne et familiale, des bébés dorment dans les bras de leurs mères et plusieurs générations se retrouvent rassemblées dans la joie. Le temps semble suspendu...

Après ce concert, nous sommes ressortis écouter l'Usine à canards que je ne me lasse pas de voir et d'entendre. Le temps de se dégourdir un peu les jambes et de dandiner des fesses, nous voilà reparti sur les routes direction la maison des parents de Mr K.

Dommage qu'on ait eu ce problème de porte, j'y serai bien restée un peu plus longtemps...

Pour finir, je laisse regarder, à ceux qui n'ont pas le mal de mer, une vidéo que j'ai faite lors du concert de Graeme Allwright. Il s'agit de la chanson "J'm'envolerai". Enjoy!

Posté par Nelfe à 17:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mardi 17 juin 2008

En Bretagne, on a pas mal de poètes...

P6170002

Posté par Nelfe à 19:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 16 juin 2008

Vaut mieux être riche et bien portant que...

menu_hard_discount

Le carton d'invitation promettait, ce jeudi 12 juin, un "super-repas hard discount". Au menu : "panaché de crudités de saison sauce provençale" (carottes râpées vinaigrette), "quenelles strasbourgeoises et suprême de pommes de terre en flocons" (purée-saucisses de Strasbourg), "émulsion lactée dans son écrin polymérisé" (yaourt nature). Le tout servi dans le cadre cossu de la questure de l'Assemblée nationale.

C'est à Pierre Gosnat, député (PCF) du Val-de-Marne, qu'en revient l'initiative. Comme tous ses collègues de la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, il a reçu dans son courrier, à l'occasion de la discussion du projet de loi modernisation de l'économie (LME), la brochure d'une grande marque de distribution (Casino) vantant son "plan discount" pour le pouvoir d'achat et garantissant un repas complet pour "0,94 euro par personne". Une incitation à peine déguisée à encourager le développement de la concurrence et à autoriser la multiplication des surfaces commerciales, précisément au coeur du projet de loi. CQFD.

"C'est logique que des groupes professionnels interviennent dans le débat. Nous recevons à chaque fois des tas de courriers, dans lesquels les uns font part de leurs attentes, d'autres de leurs inquiétudes. Cela ne me choque pas, précise M. Gosnat. Mais encourager la malbouffe pour sauver le pouvoir d'achat, non !"

Plus que toutes les batailles à coups d'amendements et les longues heures passées en séance, ce "coup de com'" réussi aura permis aux élus communistes de bénéficier d'une audience à laquelle ils ne sont plus accoutumés. Journalistes de la presse écrite, radios et télévisions étaient au rendez-vous : l'équipe de France 2 était venue accompagnée d'un nutritionniste, Jean-Michel Cohen, pour analyser le contenu de l'assiette.

"PLUS DE GRAISSES QUE DE PROTÉINES"

Selon ce dernier, "à moins de 2,70 euros par jour, ce n'est pas possible de se nourrir correctement". Avant même d'avoir jeté un oeil sur les emballages, il se dit certain qu'il y aura "plus de graisses que de protéines". Diagnostic confirmé par l'étiquetage : les saucisses "pur porc" ne sont composées qu'à 70 % de viande de porc et contiennent 28 % de matière grasse pour 11 % de protéines. "On peut en faire un repas, mais manger ça tous les jours, midi et soir, c'est le cholestérol assuré, sans parler de l'insuffisance calorique", conclut M. Cohen.

"Le problème, c'est que beaucoup de gens n'ont pas d'autre choix pour se nourrir", intervient M. Gosnat. "Il ne s'agit pas de culpabiliser ceux-là, ajoute son collègue André Chassaigne (PCF, Puy-de-Dôme). Mais au lieu de favoriser la grande distribution, le gouvernement ferait mieux d'augmenter les bas revenus afin qu'ils puissent choisir de manger autre chose."

Les députés communistes tenaient aussi à dénoncer "ce qui se cache derrière ce menu à 0,94 euro". "Dans ce secteur, la flexibilité, la pénibilité du travail, les bas salaires sont la règle quasi générale", insiste M. Gosnat, invitant élus et journalistes à passer à table : "Je ne voudrais pas vous couper l'appétit..."

Place au festin ! Nappes en papier, assiettes en carton et gobelets de plastique, carafes de Château La Pompe fournies par la questure. Le personnel de l'Assemblée a assuré le service avec le sourire. "Incroyable, ça se mange", prévenait le carton d'invitation. "Mais c'est vraiment pas bon", a ronchonné Jean-Pierre Brard (PCF, Seine-Saint-Denis).

Patrick Roger, le Monde.fr du 13 juin 2008

Posté par Mr K à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 14 juin 2008

En attendant le Hellfest...

Une chanson, deux versions... Cruel dilemme!

J-6 avant ma convention de musiques extrêmes. J'errais sans but dans les pages de Dailymotion lorsque je suis tombé par hasard sur une énième parodie de la chanson "cuculte" de Cindy Sanders ("Révélation indirecte" de l'émission "A la recherche de la nouvelle star").

Attention, ce n'est pas tous les jours que les Black métalleux ont des velléités de franche rigolade. Nous vous laissons seuls juges: deux versions et les paroles sont fournies. Nous attendons vos réactions avec impatience!

Rien n'est plus fort qu'être en scène
Petite chenille j'rêvais déjà de ça
Exister, montrer à ceux que j'aime
Ô Combien tout ça était inscrit en moi

Les filets qu'on me tend
Les pièges de ces gens
Les obstacles au-devant
J'passe au travers

Les mots lourds et blessants
Les langues de serpent
Ne sont qu'une suite de paroles en l'air

Refrain :
Papillon de lumière
Sous les projecteurs
Papillon de lumière
Revit dans vos cœurs
Papillon de lumière
Garde tout son mystère
Papillon de lumière
N'a plus rien d'éphémère.

Je me donne telle que je suis
Sans chercher à tricher face à vous
Même mes larmes ne sont que d'l'eau depuis
Qu'un beau jour je vous ai tout confié de moi

Les filets qu'on me tend
Les pièges de ces gens
Les obstacles au-devant
J'passe au travers

Les castings éprouvants
Les cris “au suivant”
Ne sont que des barrières à mes prières

Refrain

Cette énergie en moi
Qui brûle de partout
Je n'veux que la partager
Avec vous

Refrain

"Papillon de lumière" Cindy Sanders

Posté par Mr K à 13:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 12 juin 2008

Dans la Sarthe, on sabre le Champagne!

solitude_pers_ag_es

Une petite commune de 729 habitants dans la Sarthe , Rouez-en Champagne, vient de toucher le jackpot: Serge Le Grou, un homme d'affaire originaire de la région, décédé fin 2007, l'a désignée comme son unique légataire universel. Et quand on sait le montant de cet héritage, ça donne envie d'être Sarthais... 37 milions d'euros!

Les habitants demandent déjà le retrait des impôts fonciers... "Il n'en est pas question!" selon le maire. Une 2ème épicerie? "Yen a déjà une et c'est très bien ainsi!".

Alors que va faire la mairie de tout cet argent!? Avant sa mort, le bon Serge a négocié avec Monsieur le Maire et a posé ses conditions. Pour toucher l'héritage, la commune devra notamment s'engager à construire  une cinquantaine de pavillons neufs réservés à des personnes âgées dans le besoin. Après un rapide calcul, à 740.000 euros le pavillon, pépé et mémée n'auront pas besoin d'attendre leur cercueil pour péter dans la soie...

Jolies conditions pour un beau petit magot!

Posté par Nelfe à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 11 juin 2008

Mon chéri, un petit bib de binouze?

b_b__bi_rePetite nouvelle AFP du jour bonjour!

Une Polonaise en état d'ivresse a accouché d'une petite fille qui est venue au monde avec 2,9 grammes d'alcool par litre de sang, a annoncé mardi la police de Varsovie.

Les médecins de l'hôpital d'Otwock, une localité de banlieue de Varsovie, ont alerté la police de l'admission lundi d'une femme enceinte en état ivresse.

"Une prise de sang a révélé que la mère, âgée de 38 ans, avait 1,2 grammes d'alcool au moment de l'accouchement", a déclaré une porte-parole de la police de la capitale, Dorota Tietz.

La mère risque jusqu'à 5 ans de prison pour avoir mis en danger la vie et la santé de sa fille, a-t-elle précisé.

"La vie de l'enfant n'est pas en danger immédiat, mais les médecins craignent pour les effets sur son développement", a-t-elle ajouté.

Sacrés amis polonais... Vous reprendrez bien un ptit verre!!??

Posté par Nelfe à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]