lundi 11 août 2008

Actualité et J.O

georgie

Une russe et une géorgienne honorent les valeurs de l'olympisme, après l'épreuve de tir à dix mètres. Elles s'embrassent devant les photographes, pendant que leurs pays respectifs continuent de se battre.

Ouest France.fr

Posté par Mr K à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 6 août 2008

Récupération démagogique

dati

AFFAIRE VALENTIN: L'EMPRESSEMENT MÉDIATIQUE DE RACHIDA DATI

Au cœur de l’insouciance de l’été, la disparition tragique du petit Valentin, assassiné d’une quarantaine de coups de couteau, a suscité une vague d’émotion naturelle dans l’opinion publique. Singulièrement, la dignité de la famille a contrasté avec l’empressement et la détermination de Rachida Dati à utiliser ce drame pour se mettre en avant et promouvoir la loi qu’elle a porté sur la rétention de sûreté.

Apparemment désoeuvrée notre ministre semble avoir trouvé un os à ronger pour occuper une fin de mois de juillet au calendrier très allégé. La nature a horreur du vide, l’espace médiatique aussi. L’exemple, il faut l’avouer, vient d’en haut. Nicolas Sarkozy a démontré depuis des années sa capacité à jouer sur la carte du compassionnel  auprès des victimes. Une stratégie teintée de populisme électoralement payante. Dans cette droite ligne, Rachida Dati a pris l’affaire Valentin très à cœur suivant, selon Le Figaro, l’affaire heure par heure.

Après le lancement de Rachida TV sur le site du ministère de la justice la garde des sceaux a reniflé l’opportunité d’assurer le service après vente de sa très controversée loi du 25 février 2008 sur la rétention de sûreté et l’irresponsabilité pénale. Le principal suspect, Stéphane Moitoiret, un marginal de 48 ans rapidement appréhendé avec sa compagne, pourrait devenir le premier à passer par les fourches caudines de la loi Dati.

Le texte avait en son temps fortement agité le microcosme judiciaire. Malgré l’opposition de très nombreux professionnels et citoyens, la loi instaurant une “rétention de sûreté” qui permet, après l’exécution de la peine de prison, de prolonger - sans limitation de durée et sans infraction - l’enfermement des personnes considérées comme d’une «particulière dangerosité» est entrée en vigueur le 26 février 2008. Selon ses détracteurs, la mise en place d’un tel dispositif relève d’une philosophie de l’enfermement qui dénie à l’homme toute possibilité d’amendement et a présomption d’innocence devient secondaire et la justice de sûreté prend le pas sur la justice de responsabilité. Selon les premiers témoignages,  Stéphane Moitoiret, serait bien dans ce cas, décrit par les enquêteurs comme un individu illuminé, tenant des propos incohérents et par les experts comme doté d’une santé mentale défaillante.

A l’évidence, Rachida Dati qui revendique la remise aux ordres de la place Vendôme du parquet, fait le choix de gérer en directe l’affaire. «J’ai demandé au procureur de la République d’ouvrir une information judiciaire sur la qualification de meurtre sur mineur de 15 ans, avec la qualification supplémentaire d’acte de barbarie», déclare-t-elle dès lundi lors de son déplacement dans l’Ain. Dans la course à la médiatisation, il faut des motifs de mise en examen à la résonance très explicite pour le grand public. La compagne du meurtrier présumé n’est pas épargnée. Pour elle, ce sera la qualification de « non-dénonciation de crime ». La ministre n’a pas ménagé sa peine. Un déplacement conjoint avec sa collègue de l’Intérieur sur les terres du drame est vite organisé. Pour féliciter les gendarmes, rencontrer la famille …mais aussi tenir une conférence de presse. Répartition bien faite des rôles, la martiale Michèle Alliot-Marie félicite les enquêteurs. Rachida Dati, loin d’apporter le recul nécessaire à une affaire difficile, multiplie les qualificatifs (crime «atroce», «barbare», qui a «traumatisé les Français») donnant une coloration ainsi émotionnelle volontairement marquée.

Peu importe de toute façon la présomption d’innocence, l’absence d’aveux et d’arme du crime, le suspect est coupable, trahi par son ADN. Le bras désormais vengeur de la société doit frapper. « Nous n’aurons aucune faiblesse. Même s’ils sont irresponsables, ils [les coupables] ne seront pas relâchés sans une surveillance judiciaire stricte »,  déclare ainsi dès le lundi la garde des Sceaux.

Invité à se manifester, le procureur général à la cour d’appel de Lyon, Jean-Olivier Viout, qualifie sans ambages le suspect de « psychopathe ». Un procureur général le doigt sur la couture du pantalon qui n’aura pas ménagé ses peines pour s’assurer les bonnes grâces de sa hiérarchie : «j’ai assuré l’information permanente de mon ministre. Pas une heure ne s’est écoulée sans que j’informe la Direction des affaires criminelles et des grâces».

Dormez-en paix braves gens, profitez de vos congés. Rachida Dati veille.

Henry Moreigne, http://lamouette.blog.lemonde.fr/

Posté par Mr K à 11:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 5 août 2008

Âmes esseulées

Dernière trouvaille sur le web de votre serviteur, voici un court métrage très malin en pate à modeler. Il s'agit de la première réalisation de ses auteurs. Non exempt de défauts (qualité du son, il faut augmenter un peu le volume), vous verrez la rencontre de Victor et LJ. "Rencontre-prétexte" à une réflexion plus profonde sur la condition humaine dans nos sociétés contemporaines. Bon visionnage...

Posté par Mr K à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 août 2008

Le Festival Interceltique de Lorient

En ce moment, a lieu à Lorient, le Festival Interceltique. Pour l'édition de cette année, du 01 au 11 Août, le Pays de Galles est à l'honneur.

Lorient6

Pendant 10 jours, la ville se transforme en gigantesque lieu de fête. Au programme, concerts, spectacles de danse, concours de bagads... Le centre ville devient village celte où l'on peut déguster de nombreuses spécialités de la région. Hier, notre choix s'est porté sur la célèbre "galette saucisse" mais demain qui sait. Notre vie est décidément trépidante et pleine de suspens!

Pour les habitants, ce festival peut vite devenir un cauchemar (circulation impossible, grosse difficulté pour se garer) mais pour les amoureux de la culture celte, cette semaine est à ne manquer sous aucun prétexte.

Lorient

Nous habitons en face de Lorient et nous déplaçons en bateau pour atteindre le centre ville. Si c'est pas la classe ça... C'est donc à 8h30, dimanche matin, que nous sortons de notre maison pour atteindre le port. Et déjà devant chez nous, un monde de dingue! Des voitures partout, des piétons partout! Notre rue n'est pas habituée à celà...

Si nous nous sommes levés si tôt ce dimanche matin, ce n'est pas parcequ'on est dingue (quoi que...) mais parceque nous voulions assister à la Grande Parade.

Lorient7

La Grande Parade est un des moments forts du Festival Interceltique. Il ne s'agit pas d'un défilé comme ceux que l'on peut voir durant tout l'été en Bretagne mais bien d'une parade de la diversité et de la richesse de la culture celte: plus de 3500 sonneurs et danseurs des quatre coins du monde celte, de Bretagne bien sûr, mais aussi d'Ecosse, d'Irlande, du Pays de Galles, de Cornouailles, de l'île de Man, des Asturies, de Galice et d'ailleurs défilent devant un public nombreux et enthousiaste. Et ce, malgré le temps... Crachin et pluie sur la fin du défilé.

Lorient1Des indémodables pipe-bands aux bandas de gaitas à la musique haute en couleur, des bagadoù bretons rivalisant de créativité aux cercles celtiques présentant leurs riches et éblouissants costumes, la Grande Parade offre un large panorama des expressions musicales et chorégraphiques de la Celtie.

Pendant plus de 2 heures et sur un parcours de 4 km, défilent devant nous divers pays ou villes de la région. Ici, presque chaque patelin à son cercle celtique de danse ou de chant. Nous avons donc vu pas mal de villes que nous connaissons: Hennebont, Lorient, Quimper, Quimperlé, Pontivy, Plougastel, Auray... et à chaque ville, un nouveau costume, de nouvelles coiffes. Vous vous imaginez bien que devant une telle diversité, le meilleur côtoit parfois le pire... C'est le cas par exemple de nos charmants danseurs irlandais en vert fluo ou encore de certaines irlandaises en costume à carreaux roses et blancs... Tiens, je suis dans un bon jour et je decerne la palme du mauvais goût à l'Irlande!!! Ben quoi? Je suis sur mon blog là non? Je fais ce que je veux!

Mais revenons en à la Grande Parade avant qu'un inconditionel ne vienne me flageller en place publique. A chaque ville, sa coiffe et son costume. Je ne suis pas une spécialiste en la matière donc je vous invite à aller voir le musée des Arts Bretons à Quimper qui consacre en ce moment une exposition sur les costumes. Vous en apprendrez sûrement davantage. Je me suis contentée de les photographier...

Je trouve les costumes de femme beaucoup plus beaux que ceux des hommes, peut être est-ce dû à ces coiffes si raffinées.

Lorient5

Lorient2

Lorient3

Lorient4

Je vous laisse avec un bout du défilé histoire de vous mettre dans l'ambiance (et sans la pluie, bande de veinards!). Si à l'avenir vous avez l'occasion d'être sur Lorient ce jour là, n'hésitez pas, ça vaut le coup d'être vu au moins une fois dans sa vie.

Posté par Nelfe à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 3 août 2008

Mulder et Scully, régénérés!

xfiles_afficheL'histoire: En plein milieu de la nuit, une employée du FBI est enlevée chez elle... Guidés par un ancien prêtre pédophile aux étranges visions, les agents Whitney et Drummy enquêtent. Très vite, leur investigation s'enlise: les indices sont minces et le temps presse. L'agence gouvernementale décide alors de refaire appel à Mulder et Scully. Leur expérience sur ce genre d'affaires sensibles pourrait s'avérer capitale. Mais des années ont passé depuis la fermeture du service des affaires non-classées. Scully est redevenue médecin et Mulder, en disgrâce auprès du FBI, est introuvable...

xfiles

 

La critique Nelfesque: Quel bonheur de se retrouver devant un épisode d'X-Files! Pfiou, ça faisait longtemps et ça fait du bien! En effet, il s'agit bien d'un long épisode, plus que d'un film à part entière. Une enquête comme une autre, pas de grands effets ni de grandes révélations. Quoi que... si vous attendiez pendant toutes ces années, comme tout bon fan de la série qui se respecte, que quelque chose se passe entre nos 2 agents, vous aurez peut-être de quoi vous mettre sous la dent... La production n'ayant rien laissé filtré avant la sortie du film, on ne s'attend à rien de particulier et c'est la surprise totale. Dès les premières notes du célèbre générique de Mark Snow, on se retrouve 10 ans en arrière dans son fauteuil, à la maison. On retrouve Mulder et Scully, fidèles à eux même: Mulder, son ton sarcastique et son charisme (oui j'étais amoureuse de lui au collège et alors!?), Scully, sa classe et son franc parlé. Le scénario, bien que classique, est assez dérangeant dans l'idée. Les minutes passent sans qu'on s'en rende compte et c'est déjà le générique de fin... J'ai passé un excellent moment mais je regrette une toute petite chose: X-Files sans petits hommes verts, nous laisse un léger goût d'inachevé...

xfiles1

xfiles2

La critique de Mr K: 4/6. Un bon moment de cinéma surtout si on est fan. On retrouve nos deux agents préférés et une ambiance unique, propre à la série que nous considérons comme culte au sein de "l'équipe rédactionnelle" de ce blog: un univers sombre (fantastique travail de l'équipe "photo" du film, le moindre brin d'obscurité semble menaçant car mystérieux), une musique omniprésente et omnubilante (très x-filienne) et bien sûr Mulder et Scully. A ce propos, le film n'est pas avare en révélations mais uniquement sur les liens entre les deux héros. Je n'en dirai pas plus pour ne pas gâcher leur effet (Chris Carter a très bien mené sa barque à ce propos!). Pourquoi seulement 4/6 me direz-vous alors? Essentiellement, le scénario qui se tient en lui-même mais qui ne me semble pas assez ambitieux par rapport aux attentes suscitées par la série. On se retrouve finalement devant un banal épisode de la série, d'où certaines lenteurs pendant le déroulement du film (faut bien tenir 1H40!). La solidité d'un scénario est pour moi la pierre angulaire à tout film d'exception, X-files n'en fait donc pas parti... Reste un plaisir indicible à retrouver Fox Mulder qui dans son genre est un modèle du genre! Surtout son look Big Lebowski en début de film! A voir donc...

Posté par Nelfe à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 2 août 2008

Les Médiévales d'Hennebont

M_di_vales_5

Le week-end dernier avaient lieu les "Médiévales" à Hennebont, ville fortifiée du VIème siècle. Au programme de ces 2 jours, un grand marché médiéval au pied des fortifications et le long de ses rues pavées.

M_di_vales_3Sur les échoppes, les épices cotoient l'étain et l'hypocras coule à flot. Des artisans d'art sont présents, travailleurs du cuir et autre poudre de porcelaine, tous en costume d'époque tout comme les danseurs et troubadours, installés çà et là le long du parcours.

M_di_vales

Quand arrive le soir, le marché fait place à un bal médiéval, très vite reconverti en fest-noz (et oui, nous sommes en Bretagne!). C'est surprenant comme, quand la musique bretonne retentit, tout le monde se retrouve sur la piste et danse sans une faute de pas! De quoi décourager les néophytes... Mais c'est décidé, la prochaine fois, je m'y mets et tant pis si j'écrase quelques pieds!

Je vous laisse en compagnie d'une petite troupe de danse médiévale, en costumes d'époque, sur le parvis de l'église. Sympathique week-end et voyage dans le temps (même si on paye en euros).

 

 

 

Posté par Nelfe à 17:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 31 juillet 2008

Aphorismes et politique

rodin

.

"Les conservateurs voudraient arrêter, les réactionnaires remonter, les révolutionnaires précipiter le cours des événements qui les submerge tous." Oscar Louis Forel

"Déguiser sous des mots bien choisis les théories les plus absurdes, suffit souvent à les faire accepter." Gustave Le Bon

"La politique est l'art de se servir des hommes en leur faisant croire qu'on les sert." Louis Dumur

"La charité n'est une vertu que dans la mesure où elle est sacrifice." Firmin Van Den Bosch

Posté par Mr K à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 30 juillet 2008

Préparatifs d'avant J.O

chine_repressionLe régime chinois n'a cessé de se raidir, ces derniers mois, à l'encontre de dissidents, journalistes et défenseurs des droits de l'homme susceptibles d'embarrasser la Chine à l'approche de ce que celle-ci perçoit comme son grand rendez-vous avec l'Histoire : les Jeux olympiques de Pékin, organisés du 8 au 24 août.

Reflétant ce renforcement de la répression à une huitaine de jours de l'ouverture des compétitions, Amnesty international a publié, le 28 juillet, un rapport très critique contre Pékin, accusant les "autorités d'utiliser les Jeux olympiques comme un prétexte visant à perpétrer, et dans certains cas à intensifier, les politiques et les pratiques en vigueur conduisant à de sérieuses violations des droits de l'homme".

Le nombre de prisonniers politiques ou de conscience en Chine est difficile à établir mais, ces derniers mois, arrestations et condamnations de personnes menaçant de gâcher la grande fête olympique se sont succédé à un rythme soutenu.

Dernier exemple en date de cette répression, celui de Ni Yulan, ancienne avocate et activiste de 47 ans, qui doit être jugée, lundi 4 août, pour avoir pris la défense de Pékinois expulsés de chez eux dans le cadre de la modernisation de vieux quartiers de la capitale à l'approche des Jeux. Mme Ni avait été arrêtée il y a trois mois pour "obstruction à projets officiels", c'est-à-dire pour avoir soutenu les protestations de citoyens en colère contre ces expulsions. Elle avait auparavant été emprisonnée durant un an et ne se déplace plus, depuis, qu'avec l'aide de béquilles en raison des mauvais traitements subis durant sa détention.

"SECRETS D'ETAT"

Un autre défenseur des droits des propriétaires, Ye Guozhu, n'a pas été libéré alors qu'il venait pourtant finir de purger une peine de quatre ans de prison pour avoir demandé la permission d'organiser une manifestation devant réunir une dizaine de milliers de personnes pour protester contre la destruction de leurs résidences. Le motif de la poursuite de sa détention est d'avoir tenté de "provoquer des rassemblements destinés à troubler l'ordre public", a expliqué son frère, Ye Guoqiang, avant d'ajouter : "Je ne vois pas bien comment il aurait pu préparer de tels rassemblements puisqu'il était détenu depuis quatre ans..."

Arrêté depuis le 10 juin, l'activiste Huang Qi, qui faisait campagne pour la défense de victimes du séisme du Sichuan, au cours duquel des milliers de parents ont perdu leurs enfants, tués dans l'écroulement de bâtiments scolaires trop fragiles, a été inculpé le 18 juillet dans la ville de Chengdu. Le motif de son arrestation : "possession illégale de secrets d'Etat", une formule habituellement utilisée par la justice chinoise pour inculper sans preuve des dissidents. M. Huang, 44 ans, fait partie de la liste de sept prisonniers politiques chinois que Daniel Cohn-Bendit vient de remettre à Nicolas Sarkozy, qui assistera à la cérémonie d'ouverture des Jeux, le 8 août à Pékin. Le coprésident du groupe Vert au Parlement européen a demandé au chef de l'Etat de remettre cette liste au président chinois, Hu Jintao, et de lui demander leur libération.

Le 21 juillet, le "cyber-dissident" Du Daobin, 43 ans, a été de nouveau arrêté à Yincheng, dans la province de Hubei, pour "avoir publié plus de cent articles à l'étranger, avoir circulé sur le territoire chinois et hébergé des amis sans autorisation", a indiqué récemment Reporters sans frontières (RSF). Reconnu coupable d'"incitation à la subversion d'Etat", il avait été condamné, le 11 juin 2004, à trois ans de prison assortis d'une période de probation.

En mai, le journaliste Qi Chonghuai a été condamné à quatre ans de prison pour "fraude et extorsion de fonds" dans la province du Shandong. Agé de 42 ans, ce rédacteur du journal Fazhi Zaobao ("Le Matin de la loi") a souvent dénoncé la corruption dans les milieux politiques et des affaires. Il avait été arrêté le 25 juin 2007 après avoir mis en ligne, sur le site Internet de l'agence de presse Chine nouvelle, un article fustigeant des cadres corrompus du Parti communiste. Quant au plus célèbre des dissidents chinois, Hu Jia, il a passé seul, en prison, son 35e anniversaire, le 25 juillet, ni sa famille ni son épouse n'ayant été autorisés à lui rendre visite. Ce défenseur des droits de l'homme et de la démocratie avait été condamné le 3 avril à trois ans et demi de prison pour avoir publié des "secrets d'Etat" sur des sites Internet étrangers. Bertrand Delanoë, le maire de Paris, lui a décerné le statut de citoyen d'honneur de sa ville.

Cette liste n'est pas exhaustive. L'intensification de la répression est clairement due au souci marqué du régime d'écarter tous les gêneurs qui pourraient profiter des JO pour dénoncer le manque de liberté et les abus de pouvoir à un moment où les projecteurs de l'actualité sont braqués sur la Chine.

Bruno Philip, Le Monde.fr, mercredi 30 juillet

Posté par Mr K à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 28 juillet 2008

Combat de poissons à la mode japonaise

A quelques jours de l'ouverture officielle des J.O de Pékin, il semblait tout indiqué de faire place à l'Asie dans la rubrique des "lundis au soleil". Que dire, sinon que le groupe Yaen n'a rien à envier aux David Hasselhoff et autres Mikado. Une musique tout droit sortie de l'imaginaire d'un gamin de moins de trois ans, une "redoutable chorégraphie" et des costumes à l'avenant. C'est un ovni comme on en voit rarement, trop rarement. Je vous laisse apprécier cette oeuvre en vous souhaitant bonne chance...

Posté par Mr K à 14:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
dimanche 27 juillet 2008

Interro surprise!

Et oui dommage pour vous: interro surprise!!! Sortez une feuille, marquez votre nom en haut à gauche et cliquez surtout sur ce lien clic. Vous avez 10 minutes!

Pour ceux qui ne me connaissent pas dans la vie, vous aurez des excuses si vous vous plantez, pour les autres, vous serez maudits sur plusieurs générations...

Bonne chance et j'espère pour vous que vous aurez une bonne note! Gniark gniark gniark!

Posté par Nelfe à 13:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]