lundi 17 août 2020

"Long John Silver" intégrale de Xavier Dorison et Mathieu Lauffray

long_John_silver

L’histoire : Les auteurs imaginent la vie de Long John Silver après "L’Ile au trésor". Pirate de son état, muni d’une jambe de bois, Long John Silver fut l’un des personnages principaux du célèbre roman de Stevenson "L’Ile au trésor".

Long John est contacté par Lady Vivian Hastings pour partir à la recherche de l’or de Guyanacapac que le mari de celle-ci semble avoir découvert.

La critique de Mr K : Retour sur une belle lecture surprise avec ma chronique des quatre volumes de Long John Silver de Xavier Dorison et Mathieu Lauffray, ouvrages empruntés aussi au CDI de mon lycée avant la fermeture estivale. Cette expérience était un vrai coup de poker car je suis un grand fan de L’Ile au trésor de Robert Louis Stevenson, un ouvrage qui m’a marqué lors de mes débuts en lecture. Quand on sait que les deux auteurs souhaitaient ici refaire vivre Long John Silver, il y a de quoi prendre peur au départ, on touche tout de même au sacré en matière de littérature... Et bien, j’ai bien fait de mettre de côté mes appréhensions, la lecture fut fantastique, rapide, addictive et source de plaisir immense. Voici pourquoi...

Les faits se déroulent donc bien après les événements relatés dans le livre de Stevenson. Lady Vivian Hastings est un femme libre, de tempérament volage. Son mari (qu’elle n’aime pas) est parti en expédition en Amérique du Sud pour trouver la mystérieuse cité de Guyanacapac, ersatz de l’Eldorado qui comblerait de richesses ses découvreurs. Sans nouvelles de son époux, la jeune femme s’amuse, mutine et libertine qu’elle est. Elle est même au bord du remariage car son mari est considéré comme mort et elle a trouvé un nouveau très beau parti. Malheureusement pour elle, un messager de mauvaise augure ayant traversé l’océan atlantique lui annonce que le décédé est bien vivant et qu’il a trouvé la fabuleuse cité.

planche 21

C’est ballot avouez-le ! En passant par son médecin personnel (ex membres de l’expédition de L’Ile au trésor, tiens tiens...), elle est mise en contact avec Long John Silver un aventurier sans scrupules à la réputation de "crapule douée" bien établie. Après un premier contact plutôt rugueux, les deux finissent par s’entendre et établissent un contrat. Le temps de préparer l’expédition, de recruter les hommes adéquats, les voila partis sur l’océan à la recherche du disparu et des richesses qu’il aurait découvert. Entre récit de mer, trahisons, confidences et découvertes extraordinaires, l’aventure n’est pas de tout repos pour le plus grand plaisir du lecteur.

planche 3

Pour le coup, l’esprit de l’œuvre originelle est respecté. D’ailleurs, pour vous rassurer même les auteurs le disent, ils n’ont pas vraiment voulu faire une suite mais plutôt essayer de retrouver le souffle et l’ambiance de ce classique parmi les classiques. C’est totalement réussi, quel bonheur de retrouver Long John Silver et sa gouaille légendaire ! Son côté retors aussi, on est loin du personnage caricatural que l’on pourrait craindre en le mettant au premier plan. Il navigue constamment à vue et il est difficile de se faire une opinion tranchée sur lui, perso j’ai adoré. Les autres protagonistes ne sont pas en reste avec une galerie de personnages tous plus réussis les uns que les autres et une trame principale classique mais efficace. Le quatrième tome vire à la lisière du fantastique et élève encore plus le niveau scénaristique, la conclusion est sans appel et franchement assez jouissive dans son genre.

planche 1

L’époque est très bien retranscrite. Entre la vieille Angleterre et le voyage au long cours décrit, on est gâté. Tout un volume est consacré d’ailleurs à la traversée épique de l’océan et je peux vous dire qu’on tangue ! Au passage, les auteurs reviennent très précisément et avec une grande justesse sur la vie à bord. Moi le passionné des Grandes Découvertes et des épopées marines, je suis sorti de cette lecture comblé. De la vie quotidienne des hommes d'équipage aux actes de piraterie, en passant par des obstacles à priori insurmontables, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Franchement, on ne voit pas les pages se tourner et on en redemanderait presque !

Il faut dire que le voyage est de toute beauté, on en prend plein les mirettes avec un sens de la narration hors pair, un dessin époustouflant et un bon découpage rythmé des cases. C’est typiquement une BD récréative qui donne ses notes de noblesse au genre. À lire absolument pour tous les amateurs, franchement ça vaut le détour !

Posté par Mr K à 16:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,