mardi 9 mai 2017

"Dexter revient !" de Jeff Lindsay

Dexter 2L'histoire : Voici notre cher Dexter - expert judiciaire de la police de Miami le jour, tueur en série la nuit - doublement menacé. D'un côté le sergent Doakes, insensible à son apparence de gentleman, traque le "Passager Noir", l'autre moi sanguinaire et justicier de Dexter. De l'autre, un psychopathe particulièrement pervers laisse Dexter sans voix alors que son appétit meurtrier se réveille. Lequel de ces monstres rattrapera l'autre le premier ?

La critique Nelfesque : Après avoir lu "Ce cher Dexter" l'an dernier, il était temps de s'attaquer à "Dexter revient !", second tome de la saga Dexter bien connue pour son adaptation télévisuelle.

Un ton en dessous du tome précédent, l'enquête est, disons-le, assez anecdotique. On part ici dans un sens, puis dans un autre, pour revenir sur les premiers éléments d'intrigues à la toute fin et voir l'ensemble assez bâclé. Bon... Effectivement côté thriller et suspense, j'ai connu beaucoup mieux.

Toujours est-il que c'est avec plaisir que le lecteur continue son bout de chemin au côté de Dexter, personnage énigmatique et intrigant, si fascinant par son côté froid et dénué de sentiments. Le point fort ici encore réside dans le fait que le lecteur est dans la tête de Dexter et le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas triste ! Le côté décalé et humour noir est ce qui marche le mieux. Certaines situations sont truculentes et les personnages qui l'entourent ne sont pas en reste pour lui donner la réplique. Entre Deb, sa soeur, cash et garçon manqué, Masuoka, complètement obsédé, Batista, encore en retrait et à découvrir, Rita, dans son monde idéalisé, Dex a de quoi faire et naviguer à vue suivant les désirs des uns et des autres.

Dans l'histoire de ce tome, le sergent Oakes est sur les talons de Dexter. Persuadé qu'il a quelque chose à se reprocher et que tout est trop beau chez lui pour être honnête, il ne le lâche pas d'une semelle et le file dans le moindre de ses mouvements. Plus que jamais Dexter doit alors jouer son rôle de genre idéal et ne montrer aucune faiblesse dans son jeu d'acteur. Personne n'est dupe, chacun attendant le faux pas de l'autre, et livre au lecteur une guerre des nerfs assez efficace.

Côté enquête, ça aurait pu être bien gore mais à mon sens ici tout est beaucoup trop survolé pour vraiment nous mettre dans l'ambiance. Un tueur sévit dans les parages et aime démembrer avec soin ses victimes avant de leur arracher la langue et les dépecer. Hum, bon appétit ! Il y a un petit côté "Seven" dans ce procédé surtout lorsque l'équipe découvre un corps encore en vie mais psychologiquement très atteint (tu m'étonnes !). Écris noir sur blanc ça fait froid dans le dos, dans le roman, ça fait mauvais remake. Bref, pas un seul frisson. Dommage.

Vous l'aurez compris, pour du pur thriller qui fait froid dans le dos et fait passer de bonnes nuits blanches à cauchemarder, vous pouvez repasser. En revanche, si vous êtes fan de la série TV et avez envie de découvrir un peu plus les personnages en les accompagnant encore un peu, la saga littéraire et "Dexter revient !" en particulier (ben oui parce que c'est quand même de ce tome ci que l'on parle aujourd'hui) sont faits pour vous. A réserver toutefois aux gros lecteurs qui ne passeront pas 15 jours sur le roman et s'amuseront pendant 1 jour ou 2 à se balader dans la tête du plus charmant psychopathe que la Terre n'ait jamais porté ! Enjoy !

Posté par Nelfe à 17:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,