mercredi 25 novembre 2015

"Les Hauts de Hurle-Vent" d'Emily Brontë

Emily-Bront--Les-Hauts-de-Hurle-VentL'histoire : Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

La critique Nelfesque : "Les Hauts de Hurle-Vent" est un classique de la littérature anglaise que je n'avais encore jamais lu. Pourtant ce dernier avait tout pour me plaire : un amour contrarié, une histoire de famille lourde, une ambiance pesante... C'est donc à l'occasion d'un Book Club (où chacun lit le même roman dans le mois pour en discuter tous ensemble à une date choisie) que j'ai décidé de me plonger dans ce roman culte d'Emily Brontë. Et j'ai bien fait !

Ce roman a été publié pour la première fois en 1847 et c'est le seul et unique roman d'Emily. Ces autres soeurs, Anne et Charlotte, ont quant à elles écrit plusieurs ouvrages et après avoir terminé ma lecture de celui-ci, je n'avais qu'une envie, découvrir l'écriture de cette fratrie ! Je me plongerai donc prochainement dans un nouveau roman d'une soeur Brontë mais autant vous le dire tout de suite, je suis triste de ne pas pouvoir envisager une autre lecture d'Emily tant l'univers dépeint ici m'a plu.

Dans ce roman, nous suivons l'histoire de Heathcliff. Jeune bohémien, sans famille et sans le sou, il est recueilli dans la famille Earnshaw par le père de Catherine et Hindley. Ce dernier voit d'un mauvais oeil son arrivée et lui mènera la vie dure durant toute son enfance. Catherine et Heathcliff vont quant eux développer une grande affection et une complicité qui ne trouvera de limite que dans la différence de condition sociale entre eux. Rejeté par sa famille d'adoption à l'âge adulte, il va fuir les Hauts de Hurle-Vent pour mieux revenir quelques années plus tard et mener à bien une vengeance ne laissant plus de place à la compréhension. Avec "Les Hauts de Hurle-Vent", le lecteur passe par toutes les émotions et bien qu'écrit au XIXème siècle, ce roman se lit avec beaucoup de facilité. C'est souvent la crainte du lecteur quand il s'attaque à un classique. Peur de formulations trop lourdes, d'un vocabulaire désuet, perte d'intérêt... C'est en tout cas la mienne et elle a été balayé dès les premières pages.

Emily Brontë nous plonge très vite dans une ambiance sombre, dans cette lande battue par les vents. Lockwood vient d'arriver à La Grange et loue cette demeure à Heathcliff. De nature sociable, il cherche à nouer contact avec son propriétaire mais comprend très vite qu'un secret plane sur le domaine et que les habitants de ces lieux ne sont pas très enclins au dialogue. Rustres, fermés et discourtois, ils démotivent toute tentative d'approche. C'est vers Mrs Dean, longtemps domestique à Hurle-Vent et maintenant au service de Lockwood, que celui-ci se tourne pour comprendre l'attitude de cette famille. C'est donc par sa voix que le lecteur plonge dans le passé des Earnshaw. Commence alors une immersion dans un passé trouble, froid et pavé de mauvaises intentions.

"Les Hauts de Hurle-Vent" est un roman qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie. Les personnages ont tous leur part d'ombre et de lumière. Loin du manichéisme, ils sont complexes, parfois incompréhensibles mais profondément humains dans leur démesure. Le lecteur tour à tour monte sur ses grands chevaux, se laisse attendrir, déteste l'un et éprouve une infinie tendresse pour l'autre. Rien n'est figé et les nuances dans les personnalités des uns et des autres font évoluer le lecteur tout le long du roman. Le final est magistral, les personnages sont puissants et l'écriture envoûtante.

logo-epubUne très belle histoire d'amour, une histoire de famille passionnante qui plaira à tous les amoureux de destins torturés, une nature sauvage et hostile, ce roman d'Emily Brontë, à l'écriture fluide et évocatrice, en angoissera certain tant la mort et la souffrance y sont omniprésentes mais il est indéniable que cet ouvrage est un roman clé de la littérature anglaise de l'époque. Je vous encourage vivement à le découvrir !

Posté par Nelfe à 18:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,