le prestige roman

L'histoire: Alfred Borden et Rupert Angier, deux prestidigitateurs hors du commun, s'affrontent dans un duel sans merci.
Trois générations plus tard, au cours d'une enquête sur une secte, le journaliste Andrew Wesley fait la connaissance de Kate Angier. Elle lui révèle qu'il s'appelle en fait Andrew Borden, et qu'une guerre oppose leurs deux familles depuis la fin du XIXème siècle. Quand Andrew découvre le rôle exact joué par le scientifique Tesla dans toute cette affaire, sa vie en est bouleversée à jamais...

La critique de Mr K: C'est aux Utopiales que j'avais acquis Le prestige avec en prime la dédicace de l'auteur himself. Nous avions vu quelques heures auparavant l'adaptation cinématographique de Christopher Nolan qui nous avait bien plu. Dans la file d'attente, certains festivaliers nous avaient prévenu que la fin du livre était différente (pas seulement la fin en fait!) et même supérieure au métrage. Après une lecture rapide et passionnée, je ne peux qu'abonder dans leur sens, on tient avec ce livre un petit chef d'œuvre de construction et d 'intelligence.

On retrouve donc dans l'ouvrage cette compétition acharnée que se livre Borden et Angier à la différence qu'il n'ont pas été amis au départ. Très vite la pression monte et les coups bas pleuvent. Chacun essaie de voler le secret de l'autre notamment celui de l'illusion de l'homme transporté où le magicien disparaît pour apparaître à l'autre bout de la scène. En ce début de XXème siècle, la science se développe et fait son apparition dans le quotidien (notamment l'électricité), un lien ténu se crée entre la magie de l'illusion et les évolutions scientifiques. C'est au bout de plus de trente ans de démêlés, de spectacles, de jalousie, de malentendus, de maladresses, d'actes de réconciliation ratés et autres aventures que le voile sera levé sur la réelle nature des numéros présentés.

La grosse différence entre le livre et son adaptation réside d'abord dans sa forme. Tour à tour dans l'ouvrage de Priest, on lit le journal de Borden et celui d'Angier. Le lecteur fait donc peu à peu le recoupement des événements à travers le prisme de la pensée et du ressenti de chacun. Cela donne de purs moments de plaisir avec la redécouverte de moments clefs de cette histoire intrigante et complexe. Beaucoup moins manichéen et dirigiste, l'ouvrage fait la part belle à l'humanité profonde des deux protagonistes sans caricaturer, sans raccourci facile. Pourtant le film de Nolan est très bon mais on ne peut que s'incliner devant la profondeur du propos, la dimension fantastique et science fictionnelle de Priest. La fin en est une belle illustration, elle ne serait pas passée auprès des majors américaines car trop étrange, dérangeante pour le grand public que l'on doit gaver de produits prédigérés. Ici, on reste cloué par la révélation finale. Seul regret, ne l'avoir pas lu avant d'avoir vu le film de Nolan pour recevoir un plus gros choc encore!

On pénètre donc dans ce livre dans les arcanes de la magie avec ses secrets inavouables et sa logique. Il faut que le public y croit, que l'illusion soit parfaite. On suit les préparatifs des deux performers, leurs débuts balbutiants voir leurs échecs et leurs hontes. C'est aussi l'occasion de voir la vie familiale de chacun d'eux, la difficulté de conjuguer vie personnelle et professionnelle, ambition, désirs et besoins. L'écriture virtuose de Priest permet de fournir une œuvre à la fois dense et facile d'accès. L'envoutement est total et notre curiosité titillée à chaque page via une atmosphère étrange à l'image des tours de prestidigitation. Pour rajouter un échelon à cette lecture hors norme, trois chapitres mettent aux prises les descendants des deux antagonistes principaux mettant en perspective des aspects non évoqués dans le métrage. Intéressant et malin, surtout à l'image de l'ultime chapitre se passant à notre époque et qui ne manquera pas de vous glacer le sang.

Ne tournons pas en rond, ce livre est un must dans son genre et son traitement. Une très belle lecture à la fois divertissante et enrichissante que vous devez entreprendre au plus vite tant elle vous comblera de bienfaits. À bon entendeur!