tontondsk

L'histoire: Cette année (2011), un nouveau personnage est arrivé en politique. Il ne se présente plus à la présidence de la République, mais Tonton DSK, une tasse de thé à la main, nous donne ses petits conseils sur toutes choses: la dette, l'Europe, la crise grecque, l'agence de notation Moody's, les révolutions arabes, les sondages, Fukushima, etc. Pétaradant d'énergie, ce personnage en robe de chambre nous fait profiter de ses avis médiatiques. Très actif aussi, on attend incessamment son inscription à "Ni putes ni soumises".

La critique de Mr K: Voici aujourd'hui une nouvelle chronique sur une lecture de Plantu, un de mes dessinateurs de presse préférés officiant principalement dans le journal Le Monde mais œuvrant aussi pour la liberté de caricaturer dans le monde avec Cartooning for peace. Il est toujours bon de rappeler cette belle formule de Beaumarchais: Sans liberté de blâmer, il n'est point de liberté.

Il s'agit ici d'un ouvrage regroupant une partie de sa production couvrant la fin de l'année 2010 et la quasi intégralité de l'année 2011. Petite nouveauté, certaines pages met en présence ces actualités de dessins plus anciens qui permettent de souligner la permanence de certains conflits et autres pratiques condamnables (le conflit israélo-palestinien, les exactions militaires, l'immigration, la collusion FN et partis traditionnels de gouvernement etc...). Comme à son habitude, Plantu a divisé son ouvrage en plusieurs grandes parties non après avoir placé quelques banderilles bien senties pour planter le décor.

Le recueil commence par une rétrospective de dessins tournant autour des révolutions arabes rappelant s'il était nécessaire les liens étroits que pouvaient (peuvent encore?) entretenir les instances politiques de notre beau pays avec certains dictateurs voisins (au premier desquels Ben Ali en Tunisie). C'est aussi l'occasion de revenir sur le difficile voir impossible apprentissage de la démocratie, la mission libératrice sarkozyste en Libye avec BHL comme étendard, la chute de Moubarak en Égypte et l'immobilisme institutionnel du grand machin que l'on appelle ONU où l'on disserte beaucoup mais agit peu ou pas du tout.

revolutions arabes

ONU

Vient un chapitre sur la menace nucléaire. Et oui, Fukushima ça fait déjà 3ans! Retour sur les faits, les réactions locales et internationales. Mais aussi, sur l'évolution de la question nucléaire en Europe et la persistance en France du tout nucléaire malgré les risques encourus. Puis on passe aux question internationales avec la présidentielle en Côte d'Ivoire et ses nombreux rebondissements dans la guéguerre que se mènent Gbagbo et Ouattara. C'est aussi l'année de l'arrestation de Ratko Mladic, un des criminels de guerre les plus recherchés responsable entre autre du massacre de Srebrenica. La situation humanitaire qui se dégrade encore plus dans la corne de l'Afrique, l'élection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil, les révélations de Wikileaks et ses retombées diplomatiques... autant d'événements que Plantu croque avec justesse et causticité.

Fukushima

Wikileaks

Ensuite, on se rapproche de chez nous avec la crise en Europe avec une grande partie consacrée à la Grèce et ses difficultés. C'est l'occasion de revenir sur l'entente cordiale entre Sarkozy et Merkel, les émeutes à Londes du 6 au 10 août 2011, la montée de l'euroscepticisme, la corruption italienne avec Berlusconi et la crise institutionnelle en Belgique. Puis, une grande partie de l'ouvrage est consacré à la politique française riche en événements une fois de plus avec pèle-mêle : l'affaire Bettencourt, l'ascension des néo-populismes avec Mélenchon et le Pen, la question des expulsions et notamment la polémique autour des expulsions de roms (déjà!), le passage au gouvernement Fillon 2 et l'échec de Borloo pour devenir premier ministre, les déclarations sur le 14 juillet d'Eva Joly, la bataille des éléphants du PS en vue des primaires et bien évidemment l'affaire DSK et ses nombreuses retombées.

Bettencourt

affaire dsk

Pour terminer, Plantu passe au crible la société française et les médias avec successivement des dessins portant sur le chômage qui ne fait qu'augmenter, les grèves à répétition et notamment sur la réforme des retraites, les suppressions de poste massives dans l'enseignement et la violence qui progresse encore plus dans les sanctuaires républicains que devaient être l'école, les échauffourées en banlieue, la question de l'euthanasie qui réapparaît déjà à l'époque, les sondages divers et variés commandés par l'Élysée et le mécontentement croissant des français envers l'exécutif, la victoire de Siné contre le journal Charlie Hebdo qui le taxait d'antisémitisme et de manière général une "thrashisation" de l'information et des médias avec la concurrence grandissante d'internet.

labos pharmas

Au bout de ces 190 pages, on a fait un merveilleux voyage dans le temps de trois ans en arrière. Même si la plupart des évènements abordés sont encore frais, il est plaisant d'en redécouvrir d'autres à travers le regard critique et constructif de Plantu. Très souvent juste, jamais gratuit ni méchant, le regard reste toujours d'une grande humanité sur le genre humain qui a tout de même le goût de collectionner les casseroles en tout genre. Les allers et retours entre présent et passé prouve bien que loin de tirer les leçons de l'Histoire, l'Homme répète les mêmes erreurs et que même si l'espoir persiste dans certains domaines, l'avenir n'est pas forcément des plus reluisants.

Bosnie

Un bel ouvrage que je vous invite à compulser pour que l'oubli ne s'installe pas et pouvoir ainsi prévenir quelque peu les errements futurs. Quand en plus, on peut le faire en souriant avec comme compagne la petite souris de Plantu et son dodo (c'est le petit nouveau de ce volume), on ne peut bouder son plaisir!