Festival de Cannes oblige, je ne pouvais pas ne pas parler cinéma aujourd'hui. Je suis tombé par hasard sur un tag bien sympathique sur un blog de passage. Je me décidai donc d'y répondre sans y avoir été invité!

clap_bruitages

1. Un film que vous regardiez jeune et qui vous emplit de souvenirs :

les-goonies-aff-fr

Il y en a eu plusieurs mais si je devais n'en retenir qu'un seul... ce serait sans hésiter les Goonies de Richard Donner (talonné de près par les Gremlins tout de même!). J'avais adoré cette histoire de course au trésor improbable avec cette bande de gamins délurés au prise avec une famille de truands plus stupides les uns que les autres (les Fratelli). C'est aussi ma première petite frousse avec les squelettes des pirates, à 8 ans j'étais bien peureux... ça a changé depuis!

2. Un film que vous connaissez absolument par coeur :

affiche-the-big-lebowski

Mon film culte, celui que je regarde minimum une fois par an et avant c'était bien plus... The Big Lebowski des frères Coen. Un monument d'anti-héros à la philosophie de flemmard et aux aventures rocambolesques. Jeff Bridge est impérial, les seconds rôles savoureux et la technique parfaite. Honte à tout ceux qui ne l'ont pas vu ou encore pire... qui ne l'apprécieraient pas! ;)

3. Un film qui a bouleversé votre jeunesse :

les-griffes-de-la-nuit-a-nightmare-on-elm-street-06-03-1985-16-11-1984-1-g

Voila un film qui je pense m'a fait grandir d'un coup et d'une manière un peu brutale: Les griffes de la nuit de Wes Craven. J'avais 12 ans, il passait aux Jeudis de l'angoisse sur M6 et j'ai adoré avoir peur! Depuis mon intérêt pour les films de genre ne s'est jamais démenti. Entre humour et angoisse, le cocktail est détonnant et même s'il a depuis un peu vieilli, il reste une valeur sûre. Mention spécial à Johnny Depp qui y trouve la mort d'une manière assez effroyable!

4. Un film que vous auriez aimé écrire/produire :

Brazil

Brazil de Terry Gilliam qui est dans mon top 5 de cinéphile: visionnaire, terrifiant et indémodable. Je me rappelerai à jamais de De Niro en super plombier (et ce n'est pas un ersatz de Mario!), de la mère du héros tiré de toute part pendant sa séance de chirurgie esthétique, des fantasmagories du héros et surtout de l'image finale du film qui arrive comme le couperet de la guillotine sur la nuque du condamné. Un monument du cinéma tout simplement!

5. Un film que vous avez regardé plus d'une fois :

Il y en a trop pour se limiter à un seul... Je passe mon tour!

6. Le film que vous avez vu en dernier au cinéma :

noéaffiche

Noé de Darren Aronowski, un grand spectacle pas si con que ça qui a illuminé mes mirettes et m'a plongé avec justesse dans des temps immémoriaux. Un bon souvenir de cinéma là-encore même si ce même réalisateur m'a plus ébloui avec ses oeuvres plus anciennes et plus personnelles.

7. Un film dont vous avez regretté d'avoir payé la place :

Affiche-Kick-Ass-de-Matthew-Vaughn

Sans conteste Kick Ass de Matthew Vaughn que j'ai assimilé très vite à une mauvaise farce flirtant sur la mode des super-héros crétins, je me suis ennuyé comme jamais, j'ai failli partir de la salle en cours de projection. J'avais envie d'arracher mon siège en sortant et je suis rentré dans une colère noire... Rien que d'y penser me noue l'estomac.

8. Un film qui vous a fait réfléchir à la vie :

Cloud-Atlas-affiche

Là encore le choix est difficile mais j'arrêterai mon choix sur ma dernière claque dans le domaine avec Cloud Atlas, une oeuvre collective qui ne ressemble à rien d'autre. Un film unique où l'intime cotoie le grandiose et dont le spectateur ne ressort pas indemne.

9. Un film qui vous a donné envie de tomber amoureux :

quatre-mariages-et-un-enterrement_affiche1

Quatre mariages et un enterrement de Mike Newell. Un super moment de cinéma où amour et humour se mêlent avec délicatesse et humilité comme savent si bien faire les anglais. On n'a pas fait mieux dans le genre pour moi depuis sa sortie.

10. Un film qui vous a fait tordre de rire :

lacitédelapeur

La Cité de la peur de Les Nuls. Cultissime, je le connais par coeur, je le regarde régulièrement avec les copains (big up Yannovitch!). Les répliques sont imparables et on les réutilise même à la maison avec Nelfe. Rien que d'en parler, ça me donnerait presque envie de le revoir! Ca tombe bien, ça se passe pendant le festival de Cannes!

11. Un film qui vous a fait pleurer comme une madeleine :

dancerinthedark

Dancer in the dark de Von Trier est mon champion toute catégorie en la matière. L'histoire est poignante à souhait, Björk est phénoménale (en la matière je dois avouer que je perds tout sens commun) et la fin est abominable! Mais quel film! Quelle virtuosité! Je n'ai plus raté un seul film de ce réalisateur depuis.

12. Un film dont vous avez aimé un personnage en particulier :

laguerredesetoiles

La trilogie originelle de Star Wars de George Lucas avec THE bad guy du cinéma: Anakin Skywalker aka Dark Vador. Énormissime de charisme et de présence, flippant à souhait, il a quelques peu hanté mes cauchemars pendant un petit moment. Jamais une respiration d'ashmatique aura été aussi marquante!

Voila pour ce petit voyage dans mon panthéon cinématographique. Forcément l'exercice est réducteur et j'aurai voulu vous parler de bien d'autres métrages marquants... mais qui sait, peut-être l'occasion se représentera-t-elle!