arton1839

L'histoire: Scott Warden était là à Chumphon, Thaïlande, quand le premier chronolithe est apparu: un obélisque de plus de cent mètres de haut, d'un bleu impossible, gélant un paysage de jungle dévasté; un monument commémorant une victoire, celle du seigneur de la guerre Kuin, victoire qui n'aura lieu que dans vingt ans et trois mois.

Mais qui est Kuin? Un tyran, le sauveur d'une humanité à la dérive, un extraterrestre aux traits indubitablement asiatiques, un futur dirigeant chinois, une rumeur qui, grâce à la turbulence Tau, deviendra réalité? Et que sont réellement ces chronolithes qui ravagent le monde?

C'est à toutes ces questions que Scott et son ancien professeur de physique, Sulamith Chopra, devront répondre, non sans avoir à parcourir le globe, de Chumphon à Jérusalem, du Mexique au Wyoming.

La critique de Mr K: Voici un ouvrage qui m'avait fait de l'oeil lors de sa sortie en France. Mais ma PAL surchargée n'aidant pas, je l'avais quelque peu oublié... Et puis, au détour d'un énième séjour chez l'abbé, je tombai inopinément dessus, en version brochée à un prix défiant toute concurrence! J'en fis l'acquisition et ne tardai pas à en débuter la lecture. Quelques jours ensuite, je ressortais enchanté et ravi de cette deuxième incursion dans l'univers littéraire de Wilson après Darwinia que j'avais déjà bien apprécié.

Le pitch en lui même est déjà bien prometteur. De mystérieux monuments futuristes apparaissent à divers endroits du globe terrestre et semblent prophétiser la venue d'un certain Kuin qui n'existe pas encore à notre époque! L'intrigue commence doucement, l'auteur nous présentant Scott et sa petite famille en villégiature en Thaïlande (souvenirs, souvenirs!). Ce dernier va en compagnie d'un contrebandier - commerçant du cru - observer le premier chronolithe. Indirectement, un drame familial va se nouer et sa vie personnelle va s'en retrouver bousculée et changée à jamais.

C'est vraiment le point fort de ce roman. À travers le récit de la vie de Scott, en filigrane et de plus en plus envahissant, l'évolution du monde nous est décrite. Par petits bons temporels, on se rapproche inéluctablement de la date fatidique où Kuin doit faire son apparition. Le lecteur suit donc la vie de Scott avec ses désillusions et ses espoirs. Nous faisons la connaissance de nombreux personnages plus fouillés les uns que les autres. On s'attache très vite à ce noyau dur. En même temps, le monde change et devient de plus en plus menaçant. Des groupuscules d'adorateurs de Kuin se forment, les catastrophes se multiplient au fil des apparitions de chronolithes avec des passages descriptifs tout bonnement dantesques (mention spécial au passage se déroulant à Jérusalem). Peu à peu l'étau se ressert, l'humanité régresse et la fin se rapproche à grand pas. Le dénouement est aussi inattendu que déroutant.

Impossible de lâcher ce livre avant la dernière page tant l'auteur maîtrise son style et son récit. L'écriture est limpide et précise, évocatrice à souhait. On est tour à tour transportés dans le quotidien d'un homme déchu et dans la déchéance civilisationnelle qui nous est ici livrée. Vraiment puissant ce changement d'échelle qui s'opère d'une page à une autre. L'histoire est menée avec brio, le suspens est à son comble jusqu'au bout, les surprises nombreuses, l'auteur se permettant de ne pas épargner ses personnages et donc ses lecteurs. On passe vraiment par tous les états et on ressort de cette lecture bien marqué.

J'ai donc passé un très agréable moment dans ce récit de SF original et frais qui fera le bonheur des aficionados mais aussi des novices en matière de SF tant il est abordable.