phillL'histoire: Rome, mai 2005. Une archiviste du Grand Orient est assassiné lors d'une soirée à l'ambassade de france, suivant un rituel qui évoque la mort d'Hiram, fondateur légendaire de la franc-maçonnerie. À Jérusalem, un archéologue en possession d'une énigmatique pierre gravée subit un sort similaire.

Le commissaire Antoine Marcas, maître maçon, et son équipière, Jade Zewinski, qui abhorre les "frères", se trouvent confrontés aux tueurs implacables d'une confrérie nazie occulte, la société Thulé, adversaire ancestrale de la maçonnerie.

Soixante ans après la chute du IIIème Reich, les archives des francs-maçons, dérobées par les Allemands en 1940, continuent à faire couler le sang. Mais quel secret immémorial se dissimule entre leurs pages jaunies? Un secret pour lequel on tue sans scrupules...

La critique de Mr K: À l'occasion de notre séjour en terres anglaises, j'avais apporté avec moi cet ouvrage qui est le deuxième que je lis du duo Giacometti / Ravenne après Le 7ème templier. Le Rituel de l'ombre est leur première collaboration, c'est aussi donc la première apparition de leur héros charismatique Antoine Marcas, inspecteur franc-maçon.

Tout débute par deux meurtres rigoureusement identiques qui sont commis à plusieurs milliers de kilomètres de distance. Une archiviste du Grand Orient (loge maçonnique) et un archéologue juif ont été tué en suivant le rituel de la mort d'Hiram, fondateur mythique de la franc-maçonnerie. Au fil de l'enquête, le lecteur va rentrer dans l'univers mystérieux des frères mais aussi celui à la fois mystique et fasciste de la confrérie Thulé, une organisation nazie, ennemie héréditaire des francs-maçons.

On retrouve dans ce volume le goût des deux auteurs pour l'ésotérisme et le suspens. Force est de constater qu'ils servent le couvert avec efficacité. Nous assistons à une véritable course contre la montre haletante où les personnages ne sont pas épargnés. On se prend au jeu devant les enjeux sous-entendus même s'il faut bien avouer qu'il n'y a rien de véritablement neuf notamment au niveau des personnages qui se révèlent un peu trop stéréotypés, histoire de capter un maximum de lecteurs-acheteurs. La surprise vient du dénouement qui se situe quelque part entre religion, mysticisme et botanique! Elle m'a ravi et m'a refait penser à mes études comparées des différentes religions du monde dont les liens possibles entre religions monothéistes et chamanisme.

Loin d'être un classique, ce livre est à prendre avant tout comme une bonne récréation, un moment de détente sans prétention, un livre de plage ou de voyage diront certains. A vous de voir...