un-secretL'histoire: Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne le vérifieront pas...Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.

La critique Nelfesque: J'aime beaucoup les écrits sur la seconde guerre mondiale. Documents d'archives, essais, romans, tout y passe. D'ailleurs j'ai posté hier mon avis sur "Le Pays de mon père" de Wibke Bruhns. Je ne suis pas monomaniaque mais cela faisait un moment que j'avais "Un secret" de Philippe Grimbert dans ma PAL et le lancement du challenge "Un mot, des titres..." de Calypso avec pour thème "secret" était l'occasion rêvée de m'y mettre.

Dans ce roman il est question de la guerre de 39-45 et d'un secret de famille, que Maxime et Tania, les parents de Philippe ont dû porter suite aux horreurs de la guerre. Le narrateur, Philippe, est un jeune homme maigrelet et malade. Sans raison apparente, sans réel diagnostique, il n'est pas comme les autres et la famille veille sur lui comme un oisillon tombé du nid. Avec sa voisine, Louise, il va apprendre peu à peu la vérité et ce fardeau qu'il portait jusque là inconsciemment va disparaitre.

Tout en pudeur, Philippe Grimbert nous raconte l'histoire de sa famille. Comment il a fallut que ses aïeux changent de noms, comment ils ont passé la frontière... Entre le fantasme du passé de ses parents et grand-parents qu'il s'était forgé et la réalité, il va devoir faire le deuil d'un songe et accepter la part obscure de l'histoire.

Un roman poignant, comme il y en a tant sur ces tristes années de l'Histoire. Rien de plus, rien de moins. Certaines scènes, dont la principale d'où découle tout le secret (mais dont je tairai le fond ici), est tristement "banale". Un destin malheureusement commun dont il faut garder le souvenir. On ressort de cette lecture ému. La plume est pudique et poignante. "Un secret" est un roman vraiment touchant qui résonnera en moi longtemps...

Cette lecture entre dans le cadre du Baby-Challenge Drame 2011 et du challenge "Un mot, des titres..."

BCTUn-mot-des-titres