trone2L'histoire: Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver: par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes...

La critique de Mr K: Reprise du boulot oblige, il m'a fallu un peu plus de temps pour lire la suite des pérégrinations des nombreux personnages de cette saga tout bonnement fabuleuse. Oui, je confirme, cette série est une véritable bombe et sans se contenter de réutiliser les mêmes recettes que le premier volume, Martin sait se renouveler et surprendre pour le plus grand plaisir du lecteur. Pas facile quand on sait que le présent volume compte 955 pages... Il comprend les romans suivants: La Bataille des rois, L'Ombre maléfique et L'Invincible forteresse.

J'ai enchaîné directement sur cette lecture après celle du volume 1, impossible de résister après le plaisir éprouvé lors de ma précédente incursion. On reste en terrain connu, la carte et la liste des personnages n'a pas évolué (à part deux nouveaux narrateurs-personnages dont un déjà entrevu) mais l'intrigue se complique encore plus et de nouvelles ramifications voient le jour, des rapports nouveaux s'instaurent entre les personnages, le tout sous fond de conflit ouvert pour la domination du royaume des sept couronnes. On retrouve aussi les méandres des complots et autres manipulations propres à la conquête du pouvoir (Amour, gloire et cruauté -sic-). On croyait avoir tout lu et ben non! Martin en remet des couches entières et l'on se retrouve de nouveau dans un récit digne des meilleures montagnes russes entre espoirs, désillusions et pragmatisme politique.

L'écriture fait toujours merveille, jamais trop pesante avec de véritables morceaux de bravoure (récits de bataille, intrigues de la cours...). C'est fluide et les pages se tournent toutes seules malgré la taille conséquente du présent volume. On passe par tous les états émotionnels possibles entre exaltation et admiration jusqu'au dégoût et la tristesse. C'est éprouvant croyez-moi... mais c'est tellement bon!

Je vais tout de même faire une pause jusqu'en 2012 histoire de ne pas finir monomaniaque même si la tentation était grande d'embrayer sur le volume 3. Il faut raison garder et ma PAL fourmille de livres qui me font de l'œil. Quant à celui-ci, il va aller rejoindre son petit frère sur l'étagère sans que j'ai spoilé une seule fois! Un miracle quand on connait cette œuvre. Une belle et grande lecture que je ne saurai trop vous recommander! Vive la maison Stark!