vendredi 2 septembre 2011

"Citoyens clandestins" de DOA

citoyensclandestinsL'histoire: A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Une véritable petite saloperie se balade dans la nature et il ne s'agit plus seulement de sauver quelques milliers de vies humaines. L'Etat français, ou certains de ses représentants, est prêt à tout pour éviter ce qui pourrait être une hécatombe comme un formidable scandale. Il y a des jours où l'Histoire avec un grand H tape à votre porte et l'esquiver ne sert à rien. La jeune journaliste Amel Balhimer ou l'apprenti jihadiste Karim ne le savent pas encore mais leurs destins sont désormais bien au-delà de l'ordinaire raconté au 20 heures. Un homme, ailleurs, braque la lunette de son fusil high-tech sur la fenêtre éclairée d'une ferme. Démarre alors un effarant compte à rebours...

La critique Nelfesque: Alors que nous allons bientôt célébrer le triste dixième anniversaire de l'attentat sur les tours jumelles, hasard du calendrier, c'est le moment que j'ai choisi pour me lancer dans la lecture de "Citoyens clandestins" de DOA. Cela faisait plusieurs mois que j'avais fortement envie de lire ce roman à la couverture si mystérieuse et oppressante.

Dès les premières pages, on sent une menace sourde et inévitable planée sur l'histoire. On sait tout de suite que quoi qu'il se passe, quelques soient les moyens mis en place, les choses se finiront mal. Le lecteur fait alors la connaissance des personnages principaux. Ces derniers sont nombreux et il faut faire un effort de mémoire pour bien intégrer les différents protagonistes. Le lecteur suit tour à tour Lynx, personnage froid et énigmatique, travaillant pour une autorité dont on ignore le nom et qui s'occupe des sales besognes, Amel, jeune journaliste fraichement débarquée de l'école et rêvant d'un premier job important, Karim, agent infiltré dans le milieu islamiste... Autour d'eux gravitent bon nombre d'officiels et officieux, la DGSE, la DRM, la DCRG... Autant de service de l'Intérieur et de la Défense que l'on apprend à connaître. Autant le dire tout de suite, il faut s'accrocher pour lire ce roman qui demande beaucoup de concentration. "Citoyens clandestins" est un roman qui se mérite et qui se révèle passionnant pour qui passe outre la difficulté. Qui est en rapport avec qui, qui fait partie de tel ou tel service, je me suis perdue souvent et je suis sans doute passée à côté de certaines choses en lisant tard le soir (avec les yeux qui se croisent, ce n'est pas évident...). Heureusement, DAO a placé en fin de roman une annexe regroupant les principaux personnages et un organigramme simplifié du renseignement français fort utile.

Une fois tout ceci intégré, le lecteur se lance sur les traces de terroristes islamistes qui, sous couvert de la religion, fomentent des attentats et enrôlent de jeunes musulmans. Karim, agent de la Direction du renseignement militaire, se verra ainsi infiltré dans ce groupuscule pour une mission à haut risque qui le mènera aux frontières de la paranoïa. Parallèlement à cette opération, Amel se voit parrainée par un grand journaliste qui lui confie des piges sur le milieu terroriste. Tout deux vont être approchés par un indic haut placé leur révélant des informations surprenantes sur des faits divers passés inaperçus dans la presse. Plus qu'un simple roman sur le terrorisme, DOA nous propose une autopsie des hautes autorités de l'Etat qui font tout pour préserver la sûreté de la France mais surtout pour préserver son image. Une saloperie se balade dans la nature, une saloperie française qui n'aurait pas dû être délogée, une saloperie qui va servir d'arme pour les terroristes et montrer à la face du monde ce que la France est capable de produire... Plus qu'empêcher une tuerie, c'est empêcher la découverte de cette arme par l'opinion publique qui occupe les esprits des autorités. Et pour ce faire, tous les moyens sont bons. Même le crime. Même utiliser des hommes en missions non officielles.

Un roman qui fait froid dans le dos.

Posté par Nelfe à 19:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,