affiche-harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort-partie-2L'histoire: Dans la 2e Partie de cet épisode final, le combat entre les puissances du bien et du mal de l’univers des sorciers se transforme en guerre sans merci. Les enjeux n’ont jamais été si considérables et personne n’est en sécurité. Mais c’est Harry Potter qui peut être appelé pour l’ultime sacrifice alors que se rapproche l’ultime épreuve de force avec Voldemort.

La critique Nelfesque: Après notre absence prolongée dûe aux vacances et autres problèmes techniques, nous commençons à rattraper notre retard avec l'évènement de l'année: "Harry Potter et les reliques de la mort - partie 2" au cinéma. Et oui, on peut dire ce que l'on veut, que l'on aime ou pas la saga, on n'a pas pu passer à côté de la sortie en salle de ce dernier volet de l'adaptation du roman de J.K Rowling! A moins de partir trèèèès loin ou de faire un coma...

Il a fallu attendre le dernier volet pour que je vois un Harry Potter au cinéma. Quand j'ai entamé la lecture de cette saga fascinante, j'étais assez dubitative concernant le "phénomène" Harry Potter et après avoir visionné les différents volets en DVD, je ne pensais pas un jour aller en voir un dans une salle obscure. Trop de coupes dans les romans m'agaçaient au plus haut point. Oui mais voilà, ça y est, la saga prend fin et d'après la bande annonce si il y en avait bien un à voir sur grand écran c'était celui là (et puis c'était un peu la dernière occasion aussi...). Bref!

Nous avons été voir ce second volet en 2D donc nous ne ferons pas état des prouesses techniques concernant la 3D. Par contre, mention spéciale pour les effets spéciaux! Ca pète dans tous les sens, l'ambiance est bien dark et les scènes de baston rendent vraiment très bien. Fidèle au roman, je n'ai pas tiqué comme j'ai pu le faire sur les autres adaptations (ou alors c'est l'effet cinéma et déferlement d'images qui m'a scotchée à mon siège). Je relèverai néanmoins une petite déception concernant la révélation du vrai visage de Rogue. La scène de la pensine est brouillonne et si on n'a pas lu les romans, tout un pan important de la saga perd de sa saveur. Je ne peux qu'encourager tout ceux qui se sont contentés de voir les films de sauter sur les romans pour en apprécier toute la complexité!

harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort-3

Voilà, c'est terminé. Nous ne verrons plus Harry, Ron et Hermione ensemble sur grand écran. Du temps a passé depuis le premier film et même si je n'ai pas grandi avec ces personnages (je suis un peu trop vieille pour ça), ça fait quand même quelque chose. D'autant plus que dans ce volet, c'est l'hécatombe niveau personnages attachants... Certains disparaissent et d'autres brillent à l'image d'un de mes chouchous, le discret Neville ou de la courageuse McGonagal. Je suis allée au cinéma pour échapper à la pluie que nous avons eu durant toute nos vacances, je n'attendais rien de particulier de ce visionnage, juste un divertissement. Je n'ai pas été déçue.

harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort-1

La critique de Mr K: 3.5/6. Je suis un gros amateur de la saga littéraire du jeune sorcier et pourtant, cet opus ciné est le premier que je vois dans une salle obscure. Il faut dire que je suis raleur et que les adaptations au cinoche des aventures de Mister Potter ne m'avaient pas vraiment convaincu jusqu'à présent. Mais bon... le temps pourri aidant, nous sommes allés le voir.

 harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort-4

Le spectacle est au rendez-vous: les images sont belles, la musique sympa et l'interprétation de manière générale tient la route. C'est avec grand plaisir que l'on se replonge dans le monde de J.K. Rowling. Dernier opus oblige, il se passe énormément de choses et on ne s'ennuie pas un seul instant. Rajoutez à cela que nous n'avons pas eu de nains dans la salle (France championne d'Europe de la natalité tout de même!) et vous obtenez une séance fort plaisante. Les grandes lignes de l'ouvrage de référence sont respectées malgré des coupures parfois génantes (le pire c'est tout de même le film n°4).

photo-harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort-2

Reste quand même le gros souci de ce film. Je suis un fan absolu de Rogue depuis ma lecture du premier volet et il me semble que ce personnage hors norme n'est pas assez mis en valeur notamment lors de la révélation finale. Alan Rickman est impec dans le rôle (depuis le premier film) mais franchement le personnage littéraire est tellement puissant que je suis sorti un peu piqué au vif par le manque d'égard des scénaristes par rapport au plus ambigü (et donc le plus intéressant) des personnages du roman (Quel romantique quand même!). Si j'avais participé au (Re)Reading de la série, je me serais inscrit dans la "Team Rogue" sans hésiter!

Pour reprendre une célèbre réplique: "Bien mais pas top!".