dimanche 10 avril 2011

"Le diable l'emporte" de Barjavel

BarjavelL'histoire: Ceci est la très vraisemblable, la très féroce et humoristique histoire des 3e et 4e guerres mondiales.
C'est pour la Lune qu'on se bat.
Mais à 1500 mètres au-dessous du Sacré-Coeur, un homme mystérieux a construit l'Arche enterrée...

La critique Nelfesque: Ca fait du bien de retrouver Barjavel! Voilà des années que je ne m'étais pas replongée dans un roman de cet auteur. "Ravage" est pour moi un incontournable et sa bibliographie est truffée de très bons ouvrages. Ayant acquis "Le diable l'emporte" dans un vide grenier, je me suis lancée dans cette lecture, tête baissée.

Cette fois ci, nous suivons une famille, les Collignot, et un groupe de scientifiques dans ce qui est la 3ème et la 4ème guerre mondiale. La technologie nucléaire a atteint son apogée et une catastrophe s'annonce. Vraiment étrange de lire ce roman au moment où le Japon vit justement une catastrophe nucléaire. Cet évènement actuel donne au roman une autre dimension.

Un riche scientifique, Mr Gé, décide alors de constituer une arche, à l'image de celle de Noé, et d'envoyer son bestiaire sur la Lune. Le roman ayant été écrit en 1948, l'homme n'avait pas encore marché sur le satellite de la Terre. Ce roman compile tous les fantasmes concernant cet astre. Qu'il y a-t-il là haut? A quoi ressemble la surface lunaire? Pourrait-on s'y retrancher en cas de catastrophe ou d'attaque?... Autant de questions et de spéculations qui montrent bien les interrogations de l'époque. Les Etats-Unis, la Russie et la France se disputent la propriété de la Lune et les tensions apparaissent. Les Anglais construisent une nouvelle ville, Moontown, utopique et exemplaire, plaçant à son sommet le "civilisé inconnu", sorte d'homme modèle, à la constitution biologique modifiée à grand coup de robotique pour atteindre la perfection. Le monde devient fou...

Les catastrophes se succèdent, des pays sont innondés suite à une attaque aux missiles du Pôle Nord. La météo se trouve chamboulée et l'Arche est constituée à plusieurs centaines de mètres sous Paris. Là, Mr Gé regroupe 12 femmes et 12 hommes, séparés par quartier et ayant pour mission de peupler la Lune lors de leur arrivée. Sous certains aspect, "Le diable l'emporte" m'a fait beaucoup penser à "Abzalon" de Pierre Bordage. Il regroupe également deux familles et compte recréer les nouveaux Adam et Eve.

L'amour sera-t-il plus fort que la folie humaine? Ce roman est riche de rebondissements et de destructions massives. Guerre nucléaire, missiles lancés sur le Pôle Nord, guerre bactériologique et modifications chimiques. L'Homme pourra-t-il survivre? Rien n'est moins sûr mais l'histoire est fascinante.

challenge_fin_du_monde_apocalypse_post_apo_7Ce roman d'anticipation entre dans le Challenge [Fins du Monde] de Tigger Lilly.

Posté par Nelfe à 15:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,