wormwood1L'histoire: Alors que Wormwood pensait enfin savourer une pinte de bière sans se soucier de l'imminence d'une quelconque fin du monde, la tentaculaire Confrérie des Calamari s'invite sur Terre avec la ferme intention de faire payer à l'asticot gentleman ses outrages passés. Toujours flanqué de ses compagnons d'infortune, Wormwood aura fort à faire pour renvoyer ses ennemis d'où ils viennent... ou les accompagner d'une bonne sauce à l'armoricaine.

La critique de Mr K: C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé mon asticot favori dans le tome 3 de la série Wormwood de Ben «Hellboy» Templesmith. J'avais vraiment apprécié les volumes 1 et 2 . Ce n'est pas le présent volume qui me fera changer d'avis. On retrouve toutes les recettes qui ont fonctionné auparavant, à savoir un humour thrash et une esthétique bien particulière .

Cette fois ci, le ver parasite se logeant dans les cadavres doit faire face à la plus grande des menaces qu'il ait jamais connu: une invasion de calamars géants venus de l'espace intersidéral! La panique s'étend très vite sur Terre (à part peut-être chez les amateurs de fruits de mer...) et le chaos s'installe. Ce pitch digne des plus belles séries Z donne une fois de plus lieu à une débauche de gags bien noirs et à des scènes surréalistes: ainsi pour passer de leur monde au notre, les dits « calamaris » doivent passer par un trou inter-dimensionnel ressemblant à un œil de cyclone... mais fonctionnant comme une chasse d'eau! Très classe!

Il n'y a qu'un seul récit dans ce volume mais Templesmith étant décidément un grand malin, dès le début nos héros sont séparés. Tandis que Wormwood va explorer la dimension des calamaris et rencontrer Elvis (du moins sa version parallèle!), Mr Pendulum, Phébée et les autres doivent résister le plus longtemps possible à l'invasion tentaculaire! C'est le volume où ça défouraille le plus, toujours entre deux situations ou réflexions ubuesques. L'humour fonctionne à plein et les dessins sont de toute beauté. A ce titre, le chapitre final de l'invasion est un grand moment de délire qui est l'essence même de la série.

Une lecture bien agréable que je recommande à tous les amateurs du genre!

wormwood3