mercredi 30 mars 2011

"L'évangile selon Satan" de Patrick Graham

satanL'histoire: Dans sa carrière de profileuse au FBI, Marie Parks a vu beaucoup de tueurs en série, mais rarement d'aussi cruels et méthodiques que Caleb le Voyageur. Comme si, venu du fond des âges, il avait été envoyé en mission par Satan lui-même... Ou du moins par ses adorateurs, rassemblés dans une organisation qui semble prête à tout pour retrouver un livre perdu depuis des siècles. Un livre maudit dont le contenu pourrait renverser l'Église catholique et inaugurer un âge de ténèbres.
Aidée d'un exorciste du Vatican et armée de ses propres dons de médium, Marie Parks est alors la seule à pouvoir contrecarrer les noirs desseins des serviteurs du Très-Bas. D'elle dépend désormais l'issue de cette bataille décisive entre le Bien et le Mal...

La critique Nelfesque: J'avais repéré ce roman à sa sortie mais il y a tellement de livres à lire qu'il a fallu que je tombe dessus dans une enseigne de bouquins d'occasion pour qu'il me revienne en mémoire. J'ai commencé ma lecture avec en tête une remarque d'un copain l'ayant lu à l'époque: "il est affreux ce livre, les images sont hyper dures, j'en cauchemarde la nuit" (à quelque chose près). A ce dernier, je dirai aujourd'hui "petite nature!". Il n'est pas plus gore ou plus tordu que n'importe quel thriller.

Les aller-retour entre l'époque moyen-âgeuse et l'époque contemporaine m'ont particulièrement séduite. Avec les prédispositions de Marie Parks à la limite du paranormal et les techniques d'hypnose du père Carzo, le lecteur découvre peu à peu l'origine du mal qui semble s'être réveillé. C'est aussi l'occasion de revenir sur l'Inquisition, les croyances et la gourvernance de l'Eglise à cette époque.

Les 660 pages (dommage quand même à 6 près non?!) de ce petit pavé défilent sans que l'on s'en rende compte. L'enquête est passionnante et la dimension historique du roman lui confère un intérêt supplémentaire. Toutefois, la naïveté du prêtre dans ses tentatives de repousser le malin m'a quelques fois fait sourire... Lui qui est censé être un grand exorciste du Vatican et qui a quelques centaines de "repoussages" du malin à son actif semble parfois oublier qu'il est face à Satan et qu'avec lui il ne faut pas se contenter de 3 gouttes d'eau bénite mais sortir l'artillerie lourde! J'exagère à peine... On frôle l'improbable... Bon mais que diable (ho ho que je suis drôle), nous sommes dans un roman!

Même si j'ai deviné des éléments de l'intrigue avant leur révélation et que certains passages m'ont fait tordre du nez, j'ai aimé cette enquête à travers les âges mêlant complot à grande échelle, satanisme et exorcisme. L'organigramme du Vatican et les secrets d'alcôve sont aussi deux éléments qui tiennent le lecteur en haleine tout en l'informant. Un roman à lire en somme!

BCTCette lecture entre dans le cadre du Baby-Challenge Thriller 2011.

Posté par Nelfe à 18:55 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,