vendredi 25 mars 2011

"Un sur deux" de Steve Mosby

unsurdeuxL'histoire : Vaut-il mieux mourir ou condamner l'autre à la mort ? Avant d'en tuer un sur deux, un serial killer torture les couples qu'il séquestre : à eux de décider. Jodie vient de tromper Scott et se sent coupable. De son côté, il recense cinq cents raisons de l'aimer. Ils sont enlevés. L'inspecteur Mercer n'a que quelques heures pour les retrouver avant qu'ils ne craquent. Et vous, que feriez-vous ?

La critique Nelfesque : J'ai trouvé ce roman chez notre fournisseur officiel : Emmaüs. J'en avais entendu du bien alors pourquoi ne pas tenter ? J'ai bien fait ! La première fois que je l'ai eu en main, j'ai lu 150 pages sans m'en rendre compte !

Cela fait déjà quelques semaines que j'ai terminé ce roman et une raison pour laquelle j'écris mes avis ici est qu'ainsi j'ai une trace de mes lectures. Je suis du genre "poisson rouge" et oublie vite la trame de romans qui pourtant m'ont passionée et ont été des coups de coeur. Je vais essayer de fouiller dans ma mémoire parce que vraiment ce Mosby vaut le coup !

Dans ce roman, on retrouve le personnage du flic cassé. Ici, l'inspecteur Mercer, sort d'un épisode dépressif après avoir perdu son jeune coéquipier. Le roman commence par l'enterrement de ce dernier et on voit très vite à quel genre de personnage nous allons avoir à faire. Mercer est un policier intègre, blessé mais fier, bon flic il a du mal à accepter ce qui vient de se passer mais continue son chemin afin de trouver la vérité. Ses collègues s'inquiètent pour lui, il est encore plus acharné de travail qu'avant et surtout, il ne semble plus être que l'ombre de lui même. Il veut retrouver la personne qui a tué Andrew. Y a-t-il un rapport avec l'enquête d'aujourd'hui, ce malade qui  séquestre des couples et en tue un sur deux ? Il faut lire le roman pour le savoir... Héhé ! Pour élucider cette dernière, il a dans son équipe un jeune policier, Mark, et leur relation n'est pas sans rapeller celle de Mills et Somerset dans "Seven".

Nous suivons donc l'enquête de Mark et John, une course contre la montre, ou plutôt contre le lever du soleil, heure à laquelle le meurtrier tuera sa prochaine victime. Et sa prochaine victime, nous la connaissons puisque nous suivons en parallèle le tueur et son "couple". La préparation est méthodique, les sévices sont cruels, les moyens utilisés pour arriver au "choix" seront difficilement supportables pour les coeurs trop sensibles (vous voilà  prévenu). Le dernier couple et la fin surprennent. Tout ce que l'on demande à un polar !

Le suspens est au rendez-vous d'"Un sur deux", l'écriture est simple et on est vite happé par l'histoire. Encore un roman qui, à la base, a été édité chez Sonatine ! Non non je ne fais pas une fixette mais que voulez vous... Amateurs de thriller, je vous conseille ce roman. Quant à moi, je lirai d'autres romans de cet auteur !