jeudi 3 mars 2011

"True grit" des frères Coën

True_Grit_film_affiche_Poster_Jeff_BridgesL'histoire: La jeune Mattie Ross, 14 ans, veut venger son père ; assassiné par son contremaître pour quelques pièces d'or. Pour l'aider, elle engage Rooster Cogburn, un shérif borgne aux manières désinvoltes et expéditives. Un fringant Texas ranger appelé " LaBaeuf " est aussi intéressé par sa capture et tente de rallier Cogburn à sa cause. La candide Mattie arrivera-t-elle à ses fins?

La critique de Mr K: 4/6, un bon moment de cinéma. Je suis allé sans ma moitié, Nelfe étant allergique au genre western. Personnellement, je n'en suis pas un grand fan non plus mais un élément a fait pencher la balance: la présence de Jeff Bridge à qui je voue une admiration sans borne depuis le premier visionnage de mon film culte The Big Lebowski des mêmes frères Coën. Ces derniers ne m'attirent plus forcément au cinéma après des déceptions telles que Ladykillers et Burn after reading.

J'y suis donc allé le coeur léger, en compagnie d'un copain amateur de garçons vachers et de duels. Je n'ai pas vu passer les 1h50 qu'ont duré ce film, c'est bon signe! L'histoire coule naturellement et l'empathie marche à fond. Les personnages sont attachants, notamment les personnages de la gamine et du mercenaire borgne interprété par Bridges. La jeune actrice est très talentueuse et possède une gamme d'expressions assez imposant, m'est avis qu'on reparlera d'elle très vite. Jeff Bridges est impec dans le rôle du vieux briscard qui se donne des apparences "d'impitoyabilité". Par contre, j'aurais bien fait disparaître le rôle de Matt Damon qui m'a paru superflu par rapport à l'histoire principale. Le personnage du texas rangers m'a irrité au possible (Qui a dit "syndrôme Chuck Norris"?) et malheureusement, on le voit pas mal.

truegritComme toujours chez les Coën, la technique est époustouflante: les images sont magnifiques (les paysages sont majestueux à la manière de certaines images de Into the wild ), la musique omniprésente mais pas saoûlante (je hais la country!) et la direction d'acteur est parfaite. Mais ce n'est pas un film irréprochable pour autant.

Je m'attendais à quelque chose de plus ambitieux au niveau du message sous-jacent, une sorte d'Impitoyable de 2011. Certes, il y a une réflexion autour du thème de la vengeance et des conséquences irrémédiables de certains de nos actes mais finalement cela s'avère du saupoudrage commercial. Le scénario est faiblard, il tient sur une feuille de cigarette mais c'est souvent le cas dans le genre western. Enfin, l'ensemble manquait parfois de crédibilité notamment les scènes où Mattie s'adresse aux hommes et les force à conclure un marché avec elle. Monde de brutalité et de vulgarité par excellence, j'ai du mal à croire qu'une petite loupiotte aussi maline soit-elle ait pu faire ne serait-ce qu'un quart de ce que l'on voit dans le métrage.

truegrit2Mais que ces dernières remarques ne refroidissent pas vos ardeurs, c'est un bon film: plaisant, esthétiquement parfait avec des passages marquants (drôles mais aussi parfois dramatiques).

C'est un film en tout cas qui gagne à être vu au cinéma tant le spectacle est au rendez-vous. Sur un poste de télévision, il risque de perdre de son impact. À bon entendeur...

Posté par Mr K à 15:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,