attentatL'histoire: Dans un restaurant de Tel Aviv, une jeune femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l'hôpital, le docteur Amine, chirurgien israélien d'origine arabe, opère à la chaîne les survivants de l'attentat. Dans la nuit qui suit le carnage, on le rappelle d'urgence pour examiner le corps déchiqueté de la kamikaze. Le sol se dérobe alors sous ses pieds: il s'agit de sa propre femme. Comment admettre l'impossible, comprendre l'inimaginable, découvrir qu'on a partagé, des années durant, la vie et l'intimité d'une personne dont on ignorait l'essentiel? Pour savoir, il faut entrer dans la haine, le sang et le combat désespéré du peuple palestinien...

La critique de Mr K:  Vous aimez les chefs d'œuvre et les claques dans la gueule? Ça tombe bien, c'est justement ce que je vous propose aujourd'hui avec ce livre époustouflant que j'ai dévoré en deux traites et dont la marque est durable et amère tant son propos est brûlant et malheureusement toujours d'actualité. "L'attentat", c'est une leçon d'Histoire contemporaine et une plongée sans concession dans le conflit israélo-palestinien vu par un des écrivains algériens les plus doué de sa génération.

Un médecin israélien d'origine palestinienne qui a placé sa vie sous le signe de l'engagement médical, un docteur comme tant d'autre qui s'efforce de soigner quiconque a besoin de lui sans faire de distinction va recevoir le choc de sa vie: sa femme, son aimante et douce femme, s'est fait sauter dans un restaurant avec sa ceinture d'explosif causant des dizaines de morts dont de jeunes juifs venus fêter un événement. Il passe par tous les états, du déni jusqu'à l'acceptation. Commence alors pour lui un long voyage vers ses racines pour essayer de s'expliquer ce geste fou qu'il n'accepte pas mais dont il doit éclaircir les motivations afin de reprendre sa vie en main. Le plus terrible réside dans le fait qu'à aucun moment le héros ne s'est douté des intentions de son épouse avant son passage à l'acte.

Le sujet est grave et il ne fallait surtout pas que l'auteur se loupe... le résultat est tout bonnement magistral. Entre pudeur et vérité, le style et la langue de l'auteur font merveille sans jamais nous épargner dans le sens où il explore toutes les facettes du problème et aborde de front la cause palestinienne et la position d'Israël. Autant vous prévenir de suite, vous ne serez pas ménagés, des scènes sont vraiment insoutenables: l'explosion, les cadavres, les contrôles de la police israélienne, la destruction de la maison familiale par les bulldozers, le siège de Janin... on ressort de là éprouvé, rincé, écœuré. J'en ai les poils du cou hérissés rien qu'à vous en parler! C'est un roman certes mais les personnages semblent tout droit sortis de la réalité et c'est cela qui effraie le plus. Il y a le docteur dépassé par les événements mais aussi sa famille, son ami ponte des services d'ordre, un imam intégriste, des militants des brigades d'Al Aqsa, un vieil ermite dépassé par les événements... autant de points de vue exprimés qui rend compte du sac de nœuds de la situation actuelle.

Une lecture essentielle.