guillonL'histoire: "Le patron de Radio France me propose un thé vert. Deux énormes théières trônent sur une table de réunion ovale. Je décline l'offre.

"Vraiment? Vous ne voulez rien boire?"

S'ensuit une longue discussion sur l'humour, ses limites, ce qui est drôle, ce qui ne l'est pas...
Bizarrement ma tête bourdonne, je repense à mes débuts, mes galères, mes premiers pas sur scène, mes premières chroniques radio, avec toujours le même but: faire rire les autres... Et puis j'entends cette phrase étrangement menaçante: "On m'a demandé de vous calmer".
Comme si quelqu'un venait de siffler la fin de la récré."

S.G.

La critique Nelfesque: Ah, ça fait du bien!!! Ecouter ou lire des chroniques de Stéphane Guillon c'est l'assurance d'entendre un homme publique dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Un gars qui met les pieds dans le plat dans ce pays où tout est fait pour l'uniformisation des masses, c'est jouissif. Et quelle plume!

"On m'a demandé de vous calmer" est une compilation de chroniques de Guillon diffusées sur France Inter de janvier 2008 à juin 2009. Très axées actualité et politique, il n'hésite pas à tailler dans le vif hommes et femmes politiques de tout bord. Tout le monde a droit à son costard et c'est ce qui est bien. Pas de favoritisme, pas d'acharnement sur tel ou tel parti. Il y a malheureusement de quoi critiquer partout.

Et pour la critique, Guillon est très fort. On rit, oui c'est certain, mais souvent jaune. Et oui malheureusement tout ce qu'il dit est vrai, fondé, a un sens. Malheureusement on vit dans ce pays de m**** avec des personnages politiques en carton. Malheureusement, il y a des injustices et il y a de quoi critiquer...

Un exemple de chronique France Inter présente dans "On m'a demandé de vous calmer":